Nouvelles

Bateau volant PBY-3 Catalina consolidé

Bateau volant PBY-3 Catalina consolidé

Bateau volant PBY-3 Catalina consolidé

Le Consolidated PBY-3 différait de la version précédente du Catalina en ce qu'il disposait de moteurs R-1830-66 Twin Wasp plus puissants de 900 ch à la place des moteurs de 850 ch utilisés sur le PBY-2. Une commande de 66 PBY-3 est passée en novembre 1936, quatre mois seulement après la commande du PBY-2.

Le nouveau moteur était responsable du principal changement apporté à l'apparence du PBY-3. Les moteurs utilisés sur les modèles précédents avaient leur prise d'air sous le moteur, mais le R-1830-66 avait un carburateur à tirage descendant, donc les prises d'air devaient être au-dessus des nacelles.

Au moment où tous les 66 avions ont été livrés, le PBY-3 a été utilisé pour équiper VP-7 et VP-9 à San Diego, VP-4 et VP-18 à Pearl Harbor, VP-5 à Coco Solo, VP-16 à Seattle ainsi que VP-9 et VP-32. La plupart de ces escadrons faisaient partie de plus grandes ailes de patrouille, et le 1er juillet 1939, les escadrons ont reçu de nouveaux numéros basés sur les ailes.

PatWing 2 était basé à Hawaï, et donc l'attaque japonaise tomba sur les escadrons VP-21 et VP-22. Entre eux, ces escadrons ont perdu neuf PBY-3 lors de l'attaque de Pearl Harbor. Le PBY-3 est resté un avion de première ligne jusqu'en mars 1943, date à laquelle les derniers exemplaires opérationnels ont été transférés dans des établissements d'entraînement, où ils sont restés en service jusqu'au 31 mai 1945.

Moteur : R-1830-66
Puissance : 900cv
Vitesse maximale : 185 mph
Plafond : 23 100 pi
Poids brut : 22 078 lb


Flying Boat Consolidated PBY Catalina WWII modèle 3D

Flying Boat Consolidated PBY Catalina WWII est un modèle photo réel de haute qualité qui améliorera les détails et le réalisme de tous vos projets de rendu. Avec cockpit semi-détaillé. Le modèle a une conception détaillée et entièrement texturée qui permet des rendus en gros plan, et a été initialement modélisé dans 3ds Max 2012 et rendu avec V-Ray. La fidélité est optimale jusqu'à un rendu 2k. Les rendus n'ont pas de post-traitement.
J'espère que vous aimez!

Flying Boat Consolidated PBY Catalina WWII est prêt à être animé. Vous pouvez facilement le positionner comme vous le souhaitez ou l'animer.
*********************************
Caractéristiques:
- Modèle polygonal de haute qualité, correctement mis à l'échelle pour une représentation précise de l'objet d'origine.
- Les résolutions des modèles sont optimisées pour l'efficacité des polygones. (Dans 3ds Max, la fonction Lissage du maillage peut être utilisée pour augmenter la résolution du maillage si nécessaire.)
- Toutes les couleurs peuvent être facilement modifiées.
- Le modèle est entièrement texturé avec tous les matériaux appliqués.
- Toutes les textures et tous les matériaux sont inclus et mappés dans tous les formats.
- Les modèles 3ds Max sont regroupés pour une sélection facile et les objets sont nommés de manière logique pour faciliter la gestion des scènes.
- Aucune confusion de nom de pièce lors de l'importation de plusieurs modèles dans une scène.
- Aucun nettoyage nécessaire, déposez simplement vos modèles dans la scène et lancez le rendu.
- Aucun plugin spécial nécessaire pour ouvrir la scène.
- Le modèle n'inclut aucun arrière-plan ou scène utilisé dans les images d'aperçu.
- Unités : cm
- Photoshop (fichiers de texture originaux avec tous les calques)
*********************************
Formats de fichiers :
- 3ds Max 2012 V-Ray et scènes de matériaux standard
-OBJ (Multi Format)
- 3DS (multiformat)
- Maya 2011
- Cinéma 4D R14
-FBX (multiformat)
- Photoshop (fichiers de texture originaux avec tous les calques)
*********************************
Formats de textures :
- (66.png) 2048 x 2048

Il existe également des fichiers de texture originaux avec toutes les couches au format .PSD en particulier des archives
*********************************
3d Molier International est une équipe d'artistes 3D avec plus d'une décennie d'expérience dans le domaine. L'entreprise a participé à divers projets nous permettant de connaître les besoins de nos clients. Chaque modèle que nous construisons passe par une évaluation approfondie de la qualité, à la fois visuelle et technique, pour s'assurer que les actifs semblent réalistes et que les modèles sont de la meilleure qualité, ce que vous pouvez dire en regardant les rendus, aucun d'entre eux n'a de post-traitement. De plus, tous les modèles sont livrés avec des UV complets et une topologie optimisée, ce qui vous permet de modifier en un rien de temps la géo ou les textures si nécessaire.

Consultez également nos autres modèles, cliquez simplement sur notre nom d'utilisateur pour voir la galerie complète.
3d_molier International 2017


Consolidé PBY Catalina
Dessins techniques consolidés de PBY Catalina et plans de modèles à l'échelle
Plans de modèles à l'échelle PBY Catalina consolidés
Plans de maquettes à l'échelle PBY-5 Catalina consolidés
Sources:
Bateaux volants et hydravions depuis 1910
Dessins d'avions à l'échelle, Volume 2 - Seconde Guerre mondiale
Consolidé PBY Catalina | Coin du ciel
Consolidé PBY Catalina | Wikipédia

Les Consolidé PBY Catalina était l'une des bizarreries de la guerre. Une conception de 1933, il a été largement utilisé par la marine américaine, mais était presque obsolète en 1940. Sans remplacement immédiat en vue, il a été maintenu en production par l'US Naval Aircraft Factory (NAF) dans deux usines Consolidated et dans deux usines canadiennes . Finalement, il s'est distingué en devenant le bateau volant le plus répandu de tous les temps : 3 276 ont été construits aux États-Unis et au Canada, plus environ 150 Consolidé PBY Catalina avion sous licence en Russie.

En compétition contre l'avion de patrouille Douglas XP3D-1, le XP3Y de Consolidated a été le vainqueur et est entré en production en tant que bombardier de patrouille à double usage PBY-1 - le premier monoplan commandé par la Navy pour servir avec la flotte. Les PBY-1 les avions pouvaient transporter jusqu'à 2 000 lb (907 kg) de bombes et étaient armés de quatre mitrailleuses 0,30.

Le groupe motopropulseur du prototype était le moteur à deux rangées Pratt & Whitney R-1830-58 de 825 ch, mais celui-ci est passé au R-1830-92 de 1 200 ch en finale. PBY-5A et PBY-6A des modèles. Les changements extérieurs les plus notables ont été les grandes ampoules transparentes sur les orifices latéraux du pistolet (indiquées pour la première fois sur le PBY-4) et le train d'atterrissage tricycle escamotable introduit sur le PBY-5A ("A" pour amphibien) qui a considérablement augmenté l'utilité et la production. Une queue plus haute est apparue sur le NAF PBN-1 et le plus tard PBY-6A.

Les PBY Catalina vu le service dans tous les théâtres de la guerre. Une RAF. Consolidé PBY Catalina repéré l'insaisissable cuirassé allemand Bismark, ce qui a conduit à sa destruction. Les PBY-5 et 5A de la marine américaine ont été utilisés pour le devoir supplémentaire de sauvetage air-mer, en particulier dans le Pacifique, où certains transportaient des canots de sauvetage. Autre PBY, peints en noir mat et terne, ont été utilisés pour des opérations d'intrus nocturnes contre les Japonais. Porter secours PBY Catalinas étaient surnommés « Dumbo », tandis que les intrus étaient appelés « chats noirs ».

Les Consolidé PBY Catalina possédait une performance qui lui a permis de maintenir sa viabilité avec les armes aéronavales militaires et navales de nombreux pays, ainsi que dans un rôle de transport commercial, pendant de nombreuses années après la guerre, en particulier en Amérique du Sud. Parmi ceux qui fonctionnent encore Catalinas pour la reconnaissance maritime jusqu'au milieu des années 1960 étaient l'Argentine, le Brésil, le Chili, l'Équateur et le Mexique, époque à laquelle la Chine nationaliste, la Dominique, l'Indonésie et le Pérou utilisaient encore le type pour la recherche et le sauvetage, et la France et Israël en conservaient quelques-uns pour diverses tâches .


Flugboot konsolidierte PBY Catalina WWII modèle 3D

Flying Boat Consolidated PBY Catalina WWII est un modèle photo réel de haute qualité qui améliorera les détails et le réalisme de tous vos projets de rendu. Avec cockpit semi-détaillé. Le modèle a une conception détaillée et entièrement texturée qui permet des rendus en gros plan, et a été à l'origine modélisé dans 3ds Max 2012 et rendu avec V-Ray. La fidélité est optimale jusqu'à un rendu 2k. Les rendus n'ont pas de post-traitement.
J'espère que vous aimez!

Flying Boat Consolidated PBY Catalina WWII est prêt à être animé. Vous pouvez facilement le positionner comme vous le souhaitez ou l'animer.
*********************************
Caractéristiques:
- Modèle polygonal de haute qualité, correctement mis à l'échelle pour une représentation précise de l'objet d'origine.
- Les résolutions des modèles sont optimisées pour l'efficacité des polygones. (Dans 3ds Max, la fonction Lissage du maillage peut être utilisée pour augmenter la résolution du maillage si nécessaire.)
- Toutes les couleurs peuvent être facilement modifiées.
- Le modèle est entièrement texturé avec tous les matériaux appliqués.
- Toutes les textures et tous les matériaux sont inclus et mappés dans tous les formats.
- Les modèles 3ds Max sont regroupés pour une sélection facile et les objets sont nommés de manière logique pour faciliter la gestion des scènes.
- Aucune confusion de nom de pièce lors de l'importation de plusieurs modèles dans une scène.
- Aucun nettoyage nécessaire, déposez simplement vos modèles dans la scène et lancez le rendu.
- Aucun plugin spécial nécessaire pour ouvrir la scène.
- Le modèle n'inclut aucun arrière-plan ou scène utilisé dans les images d'aperçu.
- Unités : cm
- Photoshop (fichiers de texture originaux avec tous les calques)
*********************************
Formats de fichiers :
- 3ds Max 2012 V-Ray et scènes de matériaux standard
-OBJ (Multi Format)
- 3DS (multiformat)
- Maya 2011
- Cinéma 4D R14
-FBX (multiformat)
- Photoshop (fichiers de texture originaux avec tous les calques)
*********************************
Formats de textures :
- (66.png) 2048 x 2048

Il existe également des fichiers de texture originaux avec toutes les couches au format .PSD en particulier des archives
*********************************
3d Molier International est une équipe d'artistes 3D avec plus d'une décennie d'expérience dans le domaine. L'entreprise a participé à divers projets nous permettant de connaître les besoins de nos clients. Chaque modèle que nous construisons est soumis à une évaluation approfondie de la qualité, à la fois visuelle et technique, pour s'assurer que les actifs semblent réalistes et que les modèles sont de la meilleure qualité, ce que vous pouvez dire en regardant les rendus, aucun d'entre eux n'a de post-traitement. En plus de cela, tous les modèles sont livrés avec des UV complets et une topologie optimisée, ce qui vous permet de modifier en un rien de temps la géo ou les textures si nécessaire.

Consultez également nos autres modèles, cliquez simplement sur notre nom d'utilisateur pour voir la galerie complète.
3d_molier International 2017


Article principal: Liste des survivants Consolidated PBY Catalinas Consolidated PBY Catalina_sentence_141

Données de l'Encyclopédie de la puissance aérienne mondiale, de Jane's Fighting Aircraft of World War II, du manuel d'instructions d'érection et d'entretien des avions de la marine PBY-5 et PBY-5A, et de Quest for Performance. Consolidé PBY Catalina_sentence_142

Caractéristiques générales Consolidé PBY Catalina_sentence_143

PBY Catalina_unordered_list_7 consolidé

  • Équipage : 10 (pilote, copilote, mitrailleur de tourelle avant, mécanicien navigant, opérateur radio, navigateur, opérateur radar, deux mitrailleurs de ceinture et mitrailleur ventral) PBY consolidé Catalina_item_7_32
  • Longueur : 63 ° 160 pieds 10,875 ° ° 160 pouces (19 47863 ° 160 m) Consolidé PBY Catalina_item_7_33
  • Envergure : 104 ft (32 160 m) PBY Catalina_item_7_34 consolidé
  • Hauteur: 21 & 160 pieds 1 & 160 pouces (6,43 # 160 m) Consolidé PBY Catalina_item_7_35
  • Superficie de l'aile : 1 400 & 160 pieds carrés (130 m) PBY Catalina_item_7_36 consolidé
  • Format d'image : 7,73 PBY consolidé Catalina_item_7_37
  • Poids à vide : 20 910 lb (9 485 kg) Consolidé PBY Catalina_item_7_38
  • Masse max au décollage : 35 420 / 160 lb (16 066 / 160 kg) PBY consolidé Catalina_item_7_39 : 0,0309 PBY consolidé Catalina_item_7_40 43,26 ft (4,02 m) PBY consolidé Catalina_item_7_41
  • Groupe motopropulseur : 2 moteurs à pistons radiaux refroidis par air Pratt & Whitney R-1830-92 Twin Wasp 14 cylindres, 1 200 160 ch (890 160 kW) chacun Consolidé PBY Catalina_item_7_42
  • Hélices : hélices tripales à vitesse constante Consolidated PBY Catalina_item_7_43

Performances consolidées PBY Catalina_sentence_144

PBY Catalina_unordered_list_8 consolidé

  • Vitesse maximale : 196 mph (315 km/h, 170 kn) Consolidated PBY Catalina_item_8_44
  • Vitesse de croisière : 125 mph (201 km/h, 109 kn) Consolidé PBY Catalina_item_8_45
  • Portée : 2 520 & 160 mi (4 060 # 160 km, 2 190 # 160 nmi) PBY Catalina_item_8_46 consolidé
  • Plafond de service : 15 800 £ (4 800 £ 160 m) Consolidé PBY Catalina_item_8_47
  • Taux de montée : 1 000  ft/min (5,1 m/s) Consolidé PBY Catalina_item_8_48
  • Lift-to-drag : 11.9 PBY consolidé Catalina_item_8_49
  • Charge alaire : 25,3 lb/sq ft (124 kg/m) PBY Consolidé Catalina_item_8_50 : 0,067 hp/lb (0,110 kW/kg) PBY Consolidé Catalina_item_8_51

Armement consolidé PBY Catalina_sentence_145

PBY Catalina_unordered_list_9 consolidé

  • Canons : 3 mitrailleuses de calibre .30 (7,62 mm) (deux dans la tourelle du nez, une dans la trappe ventrale à la queue) Consolidated PBY Catalina_item_9_52
  • 2 mitrailleuses de calibre 0,50 (12,7 mm) (une dans chaque blister à la taille) Consolidated PBY Catalina_item_9_53
  • Bombes : 4 000 lb (1 814 kg) de bombes ou de porte-torpilles de grenades sous-marines étaient également disponibles. Consolidated PBY Catalina_item_9_54

Nouvelles photos du PBY Flying Boat coulé avant l'attaque de Pearl Harbor

Avant l'attaque de Pearl Harbor, d'autres installations militaires d'Oahu ont été touchées. Les bombardiers ciblaient spécifiquement les avions afin d'empêcher les forces américaines de décoller et de riposter.

Neuf bombardiers de patrouille Consolidated PBY-5 Catalina de l'US Navy volent en formation dans la région d'Hawaï, vers novembre 1941. Ces avions, du Patrol Squadron 14 (VP-14), sont arrivés à Oahu le 23 novembre 1941. L'avion le plus proche de la caméra est 󈫾-P-1”, qui, le 7 décembre 1941, était piloté par l'Ens. William P. Tanner lors de l'attaque avec l'USS salle (DD-139) sur un sous-marin miniature japonais. La plupart des autres avions ont été détruits à la base aéronavale de la baie de Kaneohe.

Des marins de la marine américaine tentent de sauver un hydravion Consolidated PBY Catalina en feu à la base aéronavale de la baie de Kaneohe le 7 décembre 1941. Cet avion a été incendié par des mitraillages lors de la phase initiale de l'attaque et a été coulé lors d'une frappe ultérieure. Remarquez le chien qui observe le travail.

Épave d'avion et un hangar gravement endommagé à la Naval Air Station Kaneohe Bay, Oahu, peu de temps après l'attaque aérienne japonaise. L'avion au premier plan est un PBY Catalina consolidé de l'escadron de patrouille 12, marqué 󈫼-P-3”.

Un hydravion PBY Catalina consolidé de la marine américaine en feu à la base aéronavale de la baie de Kaneohe le 7 décembre 1941.

Vidéo de l'épave sous-marine de l'hydravion PBY avec l'aimable autorisation des archéologues de la NOAA et de l'Université d'Hawaï.

La nacelle du moteur tribord (boîtier) s'étendant dans le limon. Crédit : UH Marine Option Program


Avion similaire ou similaire à Consolidated PBY Catalina

Premier modèle d'une série d'hydravions amphibies conçus et construits par l'avionneur canadien Canadair, et plus tard produit par Bombardier. L'un des rares gros avions amphibies à avoir été produit en grand nombre au cours de l'après-guerre, et le premier à être développé dès le début comme bombardier à eau. Wikipédia

Bombardier lourd américain, conçu par Consolidated Aircraft de San Diego, Californie. Connu au sein de l'entreprise sous le nom de modèle 32, et certains avions de production initiale ont été définis comme modèles d'exportation désignés sous le nom de divers LB-30, dans la catégorie de conception Land Bomber. Wikipédia

Bateau volant amphibie conçu par Grumman pour servir d'avion "de banlieue" à huit places pour les hommes d'affaires de la région de Long Island. Grumman&# x27s premier monoplan à voler, son premier avion bimoteur et son premier avion à entrer en service aérien commercial. Wikipédia

Avion amphibie soviétique à turbopropulseurs conçu pour les missions de patrouille anti-sous-marine et maritime. Successeur de l'hydravion Beriev Be-6, dont le rôle principal était celui de bombardier anti-sous-marin et de patrouille maritime. Wikipédia

Grand hydravion amphibie à deux moteurs radiaux qui a été utilisé par l'United States Air Force, l'U.S. Navy (USN) et la U.S. Coast Guard (USCG), principalement comme avion de recherche et de sauvetage. Redésigné comme le HU-16 en 1962. Wikipedia

Avions de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine (ASW). Développé pour l'US Navy par Lockheed pour remplacer le Lockheed PV-1 Ventura et le PV-2 Harpoon, et a été remplacé à son tour par le Lockheed P-3 Orion. Wikipédia

Série d'hydravions américains à cockpit ouvert des années 1920 et 1930. Développement de l'hydravion Felixstowe F5L de la Première Guerre mondiale, des variantes du PN ont été construites pour la marine américaine par Douglas, Keystone Aircraft et Martin. Wikipédia

Avion amphibie utilitaire conçu et construit par la Beriev Aircraft Company. Commercialisé comme étant conçu pour la lutte contre l'incendie, la recherche et le sauvetage, la patrouille maritime, le transport de marchandises et de passagers, il a une capacité de 12 000 l d'eau, soit jusqu'à 72 passagers. Wikipédia

Grand bombardier de patrouille d'hydravions conçu par Consolidated Aircraft et utilisé par l'US Navy pendant la Seconde Guerre mondiale dans des rôles de bombardement, de lutte anti-sous-marine et de transport. Obsolètes à la fin de la guerre, les Coronados sont rapidement mis hors service. Wikipédia

Biplan britannique des années 30 conçu par Geoffrey de Havilland et construit par la de Havilland Aircraft Company. Exploité par la Royal Air Force et de nombreux autres opérateurs en tant qu'avion d'entraînement principal. Wikipédia

PBY Catalina Survivors identifie les Catalinas exposés et comprend les désignations, l'état, les numéros de série, les emplacements et des informations supplémentaires des aéronefs. Bateau volant américain bimoteur des années 1930 et 1940, conçu par Consolidated Aircraft Co. Plusieurs variantes ont été construites dans cinq usines de fabrication américaines et canadiennes. Wikipédia

Avion léger de 6 à 11 places, bimoteur, à aile basse, à roue arrière, fabriqué par Beech Aircraft Corporation de Wichita, Kansas. Produit en continu de 1937 à novembre 1969 (sur 32 ans, un record du monde à l'époque), plus de 9 000 exemplaires ont été construits, ce qui en fait l'un des avions légers les plus utilisés au monde. Wikipédia

Bombardier lourd quadrimoteur développé dans les années 1930 pour le United States Army Air Corps. En concurrence avec Douglas et Martin pour un contrat de construction de 200 bombardiers, l'entrée de Boeing (modèle prototype 299/XB-17) a surpassé les deux concurrents et dépassé les spécifications de performance de l'armée de l'air. Wikipédia

Bombardier de patrouille américain Flying Boat de la Seconde Guerre mondiale et du début de la guerre froide. Conçu pour compléter le Consolidated PBY Catalina et PB2Y Coronado en service. Wikipédia

Avion amphibie à moteur à réaction soviétique/russe conçu par la Beriev Aircraft Company pour le rôle de la guerre anti-sous-marine. Suspendu après la fabrication d'un seul prototype, le second étant achevé à 70 %, en raison de l'éclatement de l'Union soviétique. Wikipédia

Bateau volant amphibie américain. Bien que seulement 58 aient été construits, ils ont servi une grande variété de rôles, notamment un yacht aérien privé, un avion de ligne, le transport militaire et la recherche et le sauvetage. Wikipédia

Avion de surveillance maritime et anti-sous-marin à quatre turbopropulseurs développé pour la marine des États-Unis et introduit dans les années 1960. Lockheed l'a basé sur l'avion de ligne commercial L-188 Electra. Wikipédia

Bateau volant américain construit par Consolidated Aircraft et utilisé pour les voyages de passagers dans les années 1930, principalement dans les Caraïbes, exploité par des sociétés comme Pan American Airways. Avion capable d'effectuer des vols sans escale entre le continent des États-Unis et le Panama, l'Alaska et les îles Hawaï. Wikipédia

Bateau volant conçu et construit par la société britannique Supermarine Aviation Works. Développé dans les années 1930 pour le compte de son principal opérateur, la Royal Air Force. Wikipédia

Avion de transport militaire américain à quatre turbopropulseurs conçu et construit à l'origine par Lockheed. Conçu à l'origine comme un avion de transport de troupes, d'évacuation sanitaire et de fret. Wikipédia

Bateau volant de reconnaissance amphibie piloté au début des années 1930. Deux ont été construits avec des moteurs différents et ont été utilisés par l'Aéronavale pour le transport de VIP et le développement d'équipements jusqu'en 1938. Wikipedia

Avion amphibie construit à l'origine par Canadair et par la suite par Bombardier et Viking Aircraft. Basé sur le Canadair CL-215 et conçu spécifiquement pour la lutte aérienne contre les incendies, il peut remplir divers autres rôles, tels que la recherche et le sauvetage et le transport utilitaire. Wikipédia

Avion amphibie monomoteur britannique conçu pour un usage militaire peu après la Première Guerre mondiale. Les versions ultérieures de l'avion étaient connues sous le nom de Vickers Vulture et Vickers Vanellus. Wikipédia

Magazine hebdomadaire partwork publié par Bright Star Publications (qui fait partie de Midsummer Books) au Royaume-Uni. Au prix de 1,70 £ pour les numéros 1 à 163 et de 1,80 £ pour les numéros 164 à 218. Wikipédia

Avion de patrouille maritime de bateau volant américain. Monoplan Parasol avec une aile recouverte de tissu et une coque en aluminium. Wikipédia

Grand hydravion quadrimoteur construit aux États-Unis au début des années 40 par Sikorsky Aircraft. Conçu principalement pour le marché des passagers transatlantiques, avec une capacité de plus de 40 passagers. Wikipédia

Avion de chasse américain basé sur un porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. Le chasseur dominant de la marine américaine dans la seconde moitié de la guerre du Pacifique, surpassant le plus rapide Vought F4U Corsair, qui avait des problèmes avec les atterrissages des porte-avions. Wikipédia

Avion de ligne hydravion amphibie produit aux États-Unis au début des années 1930. Essentiellement une version monoplan agrandie de l'hydravion biplan Sikorsky S-38, Pan Am a exploité ce type sur des routes dans les Caraïbes, en Amérique du Sud et entre Boston et Halifax. Wikipédia

Avion de transport militaire américain développé à partir du Fairchild C-82 Packet de l'époque de la Seconde Guerre mondiale, conçu pour transporter du fret, du personnel, des patients porteurs de déchets et du matériel mécanisé, et pour larguer du fret et des troupes en parachute. Le premier C-119 a effectué son premier vol en novembre 1947, et au moment où la production a cessé en 1955, plus de 1 100 C-119 avaient été construits. Wikipédia

Bateau volant largement exporté pendant la Seconde Guerre mondiale. Au cours du conflit, il a servi avec un certain nombre de nations différentes dans une variété de rôles. Wikipédia


Galerie de photos

Soyez tenu au courant de tous les derniers événements de Catalina dans le monde!

Pages populaires

Événements de la base de Duxford

FLYING DAYS : MERCI LES PAPA

A FLYING DAYS : MERCI LES PAPA

SPECTACLE AÉRIEN D'ÉTÉ DE DUXFORD

Spectacle aérien de la bataille d'Angleterre de Duxford

Au spectacle aérien de la bataille d'Angleterre de Duxford

Événements mondiaux de Catalina

FLUGPLAZ-KERB 2021

Fête Aérienne - Le Temps des Hélices

A la Fête Aérienne - Le Temps des Hélices

Salon international de l'aéronautique de Sanicole

International Sanicole Airshow Créé en 1977, l'International Sanicole Airshow primé planifie et exploite l'événement annuel passionnant et familial conçu pour promouvoir l'aviation dans toutes ses différentes dimensions. ISA honore notre riche héritage aérien tout en utilisant la puissance et la magie du vol pour inspirer les jeunes.

Au salon aéronautique international Sanicole

Articles récents

Commentaires récents

  • Tracker GPS en direct pour Miss Pick Up 9 juin 2021
  • Nouvelles du monde Catalina – mai 2021 25 mai 2021
  • Livre photo commémoratif Catalina Down Loch Ness Rescue 11 mars 2021
  • Great Planes: Catalina PBY Documentaire 23 février 2021
  • The War Boats: Flying Boats Series, Episode 3 (2012) 19 février 2021
  • Visite Guidée G-PBYA Catalina à partir du 13 février 2021
  • PBY Catalina Patrol Aircraft (Battle Stations) Documentaire sur la Seconde Guerre mondiale 13 février 2021

&copier 2021 La Société Catalina. Politique de confidentialité
Conception du site et hébergement par Mike Pinder
Photo : @vimarethomas

Newsletter Catalina

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez tenu au courant des dernières éditions de World Catalina News et des sujets connexes.


Consolidé PBY Catalina

Les Consolidé PBY Catalina était un hydravion américain des années 30 et 40 produit par Consolidated Aircraft. C'était l'un des avions polyvalents les plus utilisés de la Seconde Guerre mondiale. Catalinas a servi dans toutes les branches des forces armées des États-Unis et dans les forces aériennes et marines de nombreux autres pays.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les PBY ont été utilisés dans la guerre anti-sous-marine, les bombardements de patrouille, les escortes de convois, les missions de recherche et de sauvetage (en particulier le sauvetage air-mer) et le transport de marchandises. Le PBY était l'avion le plus nombreux de son genre et les derniers PBY militaires actifs n'ont été retirés du service que dans les années 1980. Même aujourd'hui, plus de 70 ans après son premier vol, l'avion continue de voler comme bombardier d'eau (ou avion-citerne) dans des opérations aériennes de lutte contre les incendies partout dans le monde.

La désignation "PBY" a été déterminée conformément au système de désignation des aéronefs de la marine américaine de 1922 PB représentant « Patrol Bomber » et Oui étant le code attribué à Consolidated Aircraft en tant que constructeur. Catalinas construits par d'autres fabricants pour la marine américaine ont été désignés selon différents codes de fabricant, ainsi les exemples canadiens construits par Vickers ont été désignés PBV, exemples Boeing-Canada PB2B (il existe déjà un Boeing PBB) et des exemples de Naval Aircraft Factory ont été désignés PBN. Les Catalinas canadiens ont été nommés Canso par l'Aviation royale du Canada conformément à la pratique britannique contemporaine de dénomination des hydravions d'après les villes portuaires côtières, en l'occurrence la ville de Canso en Nouvelle-Écosse. La RAF, en revanche, utilisait le nom Catalina. L'armée de l'air des États-Unis et plus tard l'armée de l'air des États-Unis ont utilisé la désignation OA-10.

Citations célèbres contenant le mot consolidé :

&ldquo Prestige est l'ombre de l'argent et du pouvoir. Là où ils sont, c'est là. À l'instar du marché national du savon ou des automobiles et de l'arène élargie du pouvoir fédéral, la zone nationale d'encaissement du prestige s'est développée, progressivement consolidés dans un véritable système national. &rdquo
&mdashC. Wright Mills (1916 & 1501962)


Consolidated PBY-3 Catalina Flying Boat - Histoire

Notre traitement des avions a commencé comme un compte rendu de mes épreuves et de mes tribulations dans la construction d'un kit de modèle d'avion de 1948. Depuis lors, nous avons développé une multitude de schémas de brevets pour les avions historiques, tellement nombreux en fait que la page était très lente à charger. Le 25 novembre 2009, nous avons divisé le matériel en six segments, correspondant aux six cases ou « boutons » ci-dessous. Si vous venez d'un moteur de recherche à la recherche de quelque chose de très précis, cliquez ici pour accéder à l'index analytique qui vous permettra de trouver un sujet précis.

Ceci est la page Flying Boats, si vous êtes intéressé par autre chose, cliquez sur un bouton pour y aller.

Pour ceux d'entre vous qui n'aiment pas les boutons, rendez-vous dans l'index analytique pour trouver exactement ce que vous cherchez.

Salut! Bienvenue sur notre page sur ces fabuleux Flying Boats. Si vous êtes venu ici dans un but précis, voici quelques raccourcis utiles

  • Mythologie et réalité des bateaux volants
    • Première partie : Aviation transatlantique
    • Deuxième partie : Aviation transpacifique
    • Curtiss NC-4 Tour du Monde Flying Boat
    • Bateau volant P2Y consolidé
    • Bateau volant PBY Catalina consolidé
    • Clipper transocéanique proposé par De Seversky
    • Martin Modèle 130 Chine Clipper Flying Boat
    • Bateau volant composite court Mayo
    • Boeing B-314 Clipper Flying Boat
    • Bateau volant PB2Y Coronado consolidé
    • Bateau volant Martin P5M Marlin
    • Hydravion d'observation Curtiss SOC Seagull
    • Hydravion d'observation Curtiss SO2C Seamew

    Cela fait partie d'un site Web général Retro Lifestyle/Swing Dancing. Nous avons un guide des trésors des années 1940 et un calendrier de danse swing pour Washington DC. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez commenter l'âge d'or des modèles en bois de balsa.

    Mythologie et réalité des bateaux volants

    Nous avons eu la chance d'obtenir un grand nombre de numéros de Popular Mechanics au cours de la période 1932-1939, les points clés de l'évolution de l'aviation transatlantique et transpacifique.

    Première partie : Aviation transatlantique

    Ce graphique montre l'aviation transatlantique au début des années 1930 :

    Trois modes de voyage en Europe
    Clipper au Brésil, Zeppelin en Europe, Steamship Home
    De la mécanique populaire, septembre 1934
    Cliquez pour agrandir

    Au début des années 1930, les avions n'avaient tout simplement pas l'endurance nécessaire pour braver les conditions météorologiques difficiles et les distances à travers l'Atlantique. Lindbergh avait montré que c'était "possible" - mais le vol très risqué d'un aviateur solitaire ne correspondait pas à un service aérien régulier. La plupart des avions plus lourds que l'air étaient des hydravions. En 1934, le transport aérien commercial avait commencé entre les États-Unis et les îles des Caraïbes. Il était possible de voler de Miami à Rio De Janero dans les hydravions Sikorsky rendus célèbres dans le film Flying Down to Rio. Dans le même temps, les zeppelins allemands exerçaient un commerce lucratif en transportant des passagers de Rio à Dakar (le point le plus proche entre les hémisphères est et ouest) et de là vers l'Europe. L'Atlantique orageux était encore impraticable, alors les voyageurs sont revenus sur des bateaux à vapeur de luxe.

    Dirigeables et bateaux à vapeur
    (gauche)Hébergement de luxe sur le Hindenburg (juin 1935)
    (à droite) Développements de navires à vapeur dans les années 1930 (juillet 1938)
    Cliquez pour agrandir

    Notre revue a révélé un certain nombre d'articles informatifs qui vous permettront de comprendre en profondeur l'évolution du transport aérien transatlantique.

    Un regard sur les détails techniques du voyage transatlantique
    (de gauche à droite) Wings Over the Atlantic (mars 1934)
    Wings Over the Spanish Main (novembre 1935) Diesel in the Air (août 1938)
    New York à l'Europe par Clipper
    Cliquez pour agrandir

    Voici quelques articles qui traitent du luxe à bord de certains des avions longue distance des années 1930.

    Hébergement de luxe à bord d'avions longue distance
    (gauche) Recueil de prévisions transatlantiques inhabituelles
    (au milieu) Endormi dans les nuages
    (à droite) Pullman de l'Air
    Cliquez pour agrandir

    Voici quelques magnifiques sections de couleurs traitant des voyages longue distance

    Inserts de couleur spéciale dans la mécanique populaire
    (de gauche à droite) Le tour du monde en avion (partie 1)
    Le tour du monde en avion (partie 2)
    Au coin de la rue dans l'aviation
    (à droite) Nouveaux avions de ligne géants
    Cliquez pour agrandir

    Pour votre plaisir de lecture, nous avons créé des fichiers ".pdf" pour ces articles intéressants. Ils contiennent beaucoup de photographies que l'on ne voit pas souvent.

    • Cliquez ici pour télécharger "Hébergements de luxe sur le Hindenburg"
    • Cliquez ici pour télécharger "Mid 1930s Developments in Steamships"
    • Cliquez ici pour télécharger "US to Europe By Air"
    • Cliquez ici pour télécharger "Wrong Way Corigan"
    • Cliquez ici pour télécharger "Wings Over the Atlantic"
    • Cliquez ici pour télécharger "Wings Over the Spanish Main"
    • Cliquez ici pour télécharger "Diesel dans l'air"
    • Cliquez ici pour télécharger "New York to Europe by Clipper"
    • Cliquez ici pour télécharger "Collection de prévisions transatlantiques inhabituelles"
    • Cliquez ici pour télécharger « Endormi dans les nuages ​​»
    • Cliquez ici pour télécharger "Le tour du monde en avion (partie 1)"
    • Cliquez ici pour télécharger "Le tour du monde en avion (partie 2)"
    • Cliquez ici pour télécharger "Around the Corner in Aviation"
    • Cliquez ici pour télécharger « Nouveaux avions de ligne géants »

    Deuxième partie : Aviation transpacifique

    Ce graphique montre l'aviation transpacifique pendant « l'âge d'or des bateaux volants » :

    Île en île
    Notez que l'île s'arrête.
    . bientôt devenir les principaux champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale
    De Popular Mechanics, avril 1935
    Cliquez pour agrandir

    Les distances dans le Pacifique sont immenses. Compte tenu de la gamme limitée de bateaux volants des années 1930, il est heureux qu'il y ait eu un certain nombre d'arrêts insulaires où les avions pouvaient se ravitailler et se réfugier contre les conditions météorologiques hostiles. Les États-Unis n'étaient pas le seul pays à reconnaître la valeur des îles stratégiquement placées. Honolulu, Midway, Wake, Guam et Luzon étaient toutes enviées par les Japonais et faisaient partie de leur plan de conquête. Il a coûté des milliers de vies américaines pour récupérer ces îles.

    Notre revue a révélé un certain nombre d'articles informatifs qui vous donneront une compréhension approfondie de l'évolution du transport aérien transpacifique.

    Voici deux articles qui présentent la structure générale de l'aviation transpacifique et le rôle très important des prévisions météorologiques. Pour vous donner des informations supplémentaires sur la couverture de longues distances avec des avions, nous avons également inclus un aperçu de la création d'une compagnie aérienne Trans_Canada.

    Principes fondamentaux de l'aviation transpacifique
    (à gauche) Wings Over the Pacific (juin 1935)
    (au milieu) Trans-Canada Airline (mai 1937)
    (à droite) Comment les Flying Clippers esquivent les tempêtes (mai 1938)
    Cliquez pour agrandir

    Les grandes distances signifiaient que les avions devaient être conçus pour transporter un assez grand nombre de passagers payants. Les hydravions du Pacifique étaient appelés "Clippers" d'après les gracieux vieux voiliers du commerce du thé. Ils figuraient parmi les plus gros avions et ont attiré l'attention du public.

    La taille compte
    (à gauche) Nouveaux géants pour les compagnies aériennes (février 1938)
    (au milieu) Hôtels sur l'aile (mars 1939)
    (à droite) Future Titans of the Skies (décembre 1936)
    Cliquez pour agrandir

    Notre examen a révélé deux articles sur la façon dont les nouveaux pilotes ont été formés pour répondre aux exigences de l'aviation transpacifique.

    Formation de vol
    (à gauche) Apprendre à piloter les Clippers (décembre 1936)
    (à droite) Piloter les China Clippers (mars 1939)
    Cliquez pour agrandir

    Il y avait une fascination pour les pilotes d'essai - de jeunes hommes courageux qui ont pris des risques sans précédent. Ces gars ont été romancés dans des films de Test Pilot (Clark Gable et Myrna Loy) à The Right Stuff. Finalement, le pilote d'essai a cédé la place à l'astronaute en tant que héros populaire.

    Romantisme du pilote d'essai
    Cliquez pour agrandir

    Voici plusieurs articles des années 1930 sur les pilotes d'essai.

    Pilotes d'essai
    (à gauche) Frissons des pilotes d'essai de la Marine (août 1937)
    (à droite) Test Flying the Sky Giants (mai 1939)
    Cliquez pour agrandir

    For your reading pleasure, we have created ".pdf" files for these interesting articles. They contain a lot of photographs that are not often seen.

    • Click Here to download "Wings Over the Pacific"
    • Click Here to download "Building a Trans-Canada Airline"
    • Click Here to download "How Clippers Dodge Storms"
    • Click Here to download "New Giants for the Airlines"
    • Click Here to download "Hotels on the Wing"
    • Click Here to download "Future Titans of the Skies"
    • Click Here to download "Learning to Fly the Clippers"
    • Click Here to download "Flying the China Clippers"
    • Click Here to download "Thrills of the Navy Test Pilots"
    • Click Here to download "Test Flying the Sky Giants"

    Flying Boats and Patents

    A flying boat is a specialised form of aircraft that is designed to take off from and land on water, using its fuselage as a floating hull. Such aircraft are sometimes stabilised on water by underwing floats or by wing-like projections from the fuselage. Flying boats are distinguished from floatplanes because they use the fuselage to provide the main buoyancy of the aircraft.

    Flying boats were some of the largest aircraft of the first half of the 20th century. Their ability to "land" on water allowed them to break free of the size constraints imposed by general lack of large, land-based runways, and also made them important for maritime patrol and air-sea rescue, capabilities put to great use in World War II. Following World War II, their use gradually tailed off, with many of the roles taken over by land aircraft types.

    The flying boat was glamorized in the movies, especially in the Astaire-Rogers hit Flying Down to Rio. These planes provided luxury accommodations (including sleeping compartments) for the long journey to exotic places in the Orient.

    In the 21st century, flying boats maintain a few niche uses, such as for dropping water on forest fires and for air transport around archipelagos.


    Curtiss NC-4 "Atlantic Crossing" Flying Boat

    On the Cover of Model Airplane News

    Curtiss NC-4 "Atlantic Flying Boat"
    Model Airplane News Cover Art for May, 1969
    by Tom Wilbur, USN
    Click to Enlarge

    The NC-4 was a Curtiss NC flying boat, designed by Glenn Curtiss and manufactured by Curtiss Aeroplane and Motor Company. In May 1919 the NC-4 became the first aircraft to fly across the Atlantic Ocean, making the crossing as far as Lisbon in 19 days, with multiple stops along the way. The accomplishment was largely eclipsed in public memory by the first non-stop trans-Atlantic flight, lasting 15 h 57 min, made by British pilots Alcock and Whitten-Brown two weeks later.

    Curtiss NC-4 Flying Boat
    Warships posted every 50 miles.
    Click to Enlarge

    The US Navy Transatlantic flying expedition began on May 8. The NC-4 was originally in the company of two other NC Flying Boats, the NC-1 and the NC-3 (NC-2 having been 'cannibalised' for spares to repair NC-1 before leaving New York). They left Naval Air Station Rockaway, New York, with intermediate stops in Cape Cod, Massachusetts, Chatham, Massachusetts and Halifax, Nova Scotia before reaching Trepassey, Newfoundland on May 15, 1919. Eight US Navy ships were stationed along the eastern seaboard to help the flying boats to navigate and to assist them if required.

    On May 16 they left for the longest leg of their journey, to the Azores, with a further twenty-two US Navy warships stationed at 50 mile (80 km) intervals along the route. These 'station' ships were brightly illuminated, had their searchlights on and fired flares to help the crews to keep to the intended route. The NC-4 reached Horta in the Azores on the following afternoon, 1,200 miles and 15 hours 18 minutes later, having encountered thick fogbanks along the route the NC-1 and the NC-3 were both forced to land at sea due to rough weather the crew of the NC-1 was rescued by the Greek freighter Ionia, the NC-1 sinking three days later. the crew ( including future Admiral Marc "Pete" MIscher ) of the NC-3 managed to taxi their flying-boat to the Azores, where it was taken in tow by a US Navy warship.

    Curtiss NC-4 Technical Details
    Patent No. 1,351,742
    Click to Enlarge

    Click Here for more information about the Curtiss NC-4 Flying Boat.


    Consolidated P2Y Flying Boat

    Captain Dick Richardson and Isaac M. 'Mac' Laddon, who were to occupy a significant place in the history of Flying Boats) designed a large parasol-wing flying boat for a Navy contract competition in 1928. Initially, the plane was powered by three engines. It was designated the "P1Y" and had the popular name "Admiral".

    ON THE COVER OF MODEL AIRPLANE NEWS

    Consolidated P1Y1 "Admiral" Flying Boat
    Model Airplane News Cover Art for February, 1934
    by Jo Kotula
    Click to Enlarge

    The first version had a single tail. With the availabilty of more powerful engines, the "Admiral" evolved into a two-engine airplane. A twin-tail was necessary to maintain appropriate controls. This aircraft, designated the P1Y2 was also called the "Admiral". The essential characteristics of this model are the open cockpit and un-cowled engines.

    Real Plane

    Click to Enlarge

    The prototype made its first flight in 1929. Although Consolidated won the design contest, the production contract was opened to other bidders. This was a byproduct of standard naval procurement methods of the 1920s, whereby rights to a particular aircraft design became the property of the Navy and could ultimately be produced by any of its airframe contractors. based on cost considerations, the Navy Bureau of Aeronautics ( BuAer ) directed Martin to slightly reconfigure the design and ordered it into limited production in 1931-32 as the P3M, with three delivered as the P3M-1 and six as the P3M-2. The Glenn L. Martin Company submitted the low bid and was awarded the contract to construct the plane as the Martin P3M-1 and P3M-2.

    Martin P3M
    The low bidder.
    Click to Enlarge

    In 1931, the Navy conracted with Consolidated for an improved version, designated the Model 22 P2Y Ranger. It incorporated features such as an enclosed flight deck and cowlings on the motors. The Navy ordered 23 of these aircraft. The P3Ms operated alongside Consolidated's analogous P2Y production series, marking the beginning of a heated rivalry between Martin and Consolidated over various flying boat contracts during the 1930s.

    Patent Diagrams for the Consolidated P2Y Flying Boat
    Design Patent D-93,230
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    Click Here for more information about the Consolidated P1Y1 and P2Y Flying Boats.


    Consolidated PBY "Catalina" Flying Boat

    The Catalina was the most successful (and numerosu) flying boat in aviation history. It served extensively throughout World War II as a search and rescue plane, even (at times) delivering bombs. It began life as the Consolidated Model 28, designed by Isaac Laddon in late 1933.

    ON THE COVER OF MODEL AIRPLANE NEWS

    Consolidated PBY "Catalina"
    Model Airplane News Cover Art for April, 1944
    by Jo Kotula
    Click to Enlarge

    The prototype first flew in 1935 and had distinctive features, most notably, the parasol wing with no supporting structures. This absence of struts and bracing wires offered an immediate improvement in performance. Another new feature was the introduction of stabilising floats which retracted in flight to form the wingtips. Initial trials of the prototype left little doubt that the Navy was about to acquire a significant aircraft. PBY-1 began to enter squadron service in 1937 and by mid-1938 14 squadrons were operational.

    Consolidated PBY "Catalina" Flying Boat
    Click to Enlarge

    Initial export aircraft went to Russia, where the type was built subsequently in large numbers under the designation GST. The RAF acquired a single example for evaluation in 1939 and almost immediately ordered a batch of 50, the first of many to serve with Coastal Command. The name Catalina (adopted first by the RAF) was used later by the USN for the various versions which entered service. The type was also to serve with the RAAF, RCAF, RNZAF and the air arm of the Dutch East Indies. Many Catalinas remained in service for air-sea rescue for some years after the end of the war

    Patent Diagrams for the Consolidated PBY Catalina
    Design Patent D-92,912
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    The PBY was a very popular subject in the mass media from its unique retractable wing floats to its use in search and rescue. Here are three articles from the mid-1930s as found in our review of Popular Mechanics .

    Consolidated PBY Catalina in the Media
    (Left) June, 1939 (middle) May, 1937 (right) April, 1936
    Click to Enlarge

    Here is a video that has a "walk around" and takeoff of a restored PBY:

    Click Here for more information about the Consolidated PBY "Catalina" Flying Boat.


    DeSeversky Proposed Transoceanic Clipper

    Jo Kotula was famous for selecting airplanes that were photogenic for the cover of Model Airplane News. On many occasions, they proved to be fabulous flops. This is the only instance that I can find where Kotula illustrated something that didn't exist, a fantastic transatlantic clipper design.

    ON THE COVER OF MOODEL AIRPLANE NEWS

    Seversky Transoceanic Clipper
    Model Airplane News Cover Art for August,1938
    by Jo Kotula
    Click to Enlarge

    Flamboyant designer Alexander De Seversky had some success with a series of small flying boats, culminating in a four-engine airplane that was intended for Trans-Pacific flights, as shown in these photos from Popular Mechanics in 1935.

    Seversky Pacific Clipper
    From Popular Mechanics July, 1935
    Click to Enlarge

    Severskyproposed a fantastic trans-oceanic super clipper in response to Pan American Airways invitation for bids for a Transatlantic aircraft capable of a 5000 mi range, payload of 25,000 lbs, and 200 mph cruise speed. At this time, Pan Am was about to take delivery on the Boeing 314 boats which were just being built. The Seversky proposal was a gigantic 8 engine monstrosity. As shown in the patent diagrams and cover of Model Airplane News, it looked like a gigantic P-38 with a wingspan of 250 feet. The two booms have installed at their forward end two 2000 hp Allison engines geared to drive a single prop, one on each boom. These booms would also accommodate a number of passengers. The booms end in twin fins and rudders and are connected by a stabilizer-elevator.

    Seversky Transoceanic Clipper Design Patent D-112,834
    Click here to download this design patent in its entirety
    Click to Enlarge

    The center nacelle would contain the flight deck and crew quarters. The rear of the nacelle would mount two more Allisons again geared to drive a single pusher prop. The wing section between the booms would contain more passenger accommodations and staterooms. The outboard wing sections would carry more passengers and also mount two more 2000 hp Allisons each driving a pusher prop, for a total of eight engines. Mounted on the bottom of the twin booms are two immense floats, which are retractable into the bottom of the booms operated by a hydraulic system. The floats also provide space for cargo.

    Projected Performance Figures:

    • Top speed: 300 mph
    • Cruise: 200 mph
    • Range: 5000 mi.
    • Payload: 43,000 lb.
    • Fuel Cap: 17,000 gal.
    • Passengers: 200
    • Crew: 16

    Apparently, Seversky was quite serious about this thing, claiming that 174 engineers were assigned to do a design study. The only contemporary record of the proposed clipper is a photograph showing Seversky with a scale model of the aircraft. That, and the patent diagrams -- he put at least enough people on the job to get a design patent. While researching this, we found an article that appeared in the Pittsburgh Post Gazette on July 25, 1942 in which Col. de Seversky discusses his views on air power.

    Article on Air Power by Col. De Seversky
    Pittsburgh Post-Gazette July 25, 1942
    Click to Enlarge

    Walt Disney took him seriously enough to produce an animated feature called Victory Through Air Power, which you may watch by clicking the link. Col. De Seversky appears in the film.


    Martin Model 130 "China Clipper" Flying Boat

    The Martin 130 was a large four-engined monoplane flying-boat designed for transoceanic services. Three were built for Pan American Airways in 1935 and on 21 October 1936 began operating over the Pacific from San Francisco to Manilla, Philippine Islands. Two were requisitioned by the US Navy in 1942. It had a twin-tail sister, as our reader Jamie explains:

    ". The M-156 (twin-tail) was a follow on aircraft built for the next Pan Am flying boat contract. Martin lost the contract to Boeing and the marvelous B-314. The twin tail M-156 was sold to the Soviet Union where it saw many years of Aeroflot service . The Russians called it the Martin Ocean Transport, Martin's original name, and bristled at the more Western name, The Russian Clipper. The Soviets hated Juan Trippe for the capitalist he was. "

    Martin Model 130 "China Clipper"

    Martin Model 156 "Russia Clipper"
    Check out Jamie's Website
    Click to Enlarge

    The hull was of advanced design and the result of exhaustive testing of models. Lateral buoyancy was provided by stub wings or 'seawings' instead of the conventional sponsons or outboard stabilising floats. Accommodation was provided for a crew of four and 36-48 daytime passengers or 18 sleeping bunks for night flying.

    Patent Diagrams for the Martin "China Clipper"
    Design Patent D-91,634
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    Here is a video of the China Clipper as it arrives in Manilla on ts first flight:

    In the May 10, 1937 issue, LIFE Magazine published a biographical story on Glenn Martin that includes some contemporary accounts of the China Clipper. Click here to download a ".pdf" of this article. Click Here for more information about the Martin China Clipper .


    Short-Mayo Maia - Mercury Composite

    The Short-Mayo Composite
    This really dazzled the public in 1938
    The Pulp Magazines had a field day (e.g. Feb 1938 issue of Flying Aces )
    There is actually a video of this!
    Click to Enlarge

    The Short Mayo Composite was a piggy-back long-range seaplane/flying boat combination produced by Short Brothers to provide a reliable long-range air transport service to the United States and the far reaches of the British Empire and the Commonwealth. Short Brothers had built flying boats which were capable of operating long range routes across the British Empire but could only attempt the trans-Atlantic route by replacing passenger and mail-carrying space with extra fuel. It was known that aircraft could maintain flight with a greater load or for a longer distance if it did not have to expend energy on takeoff. Thus, Major Robert H. Mayo, Technical General Manager at Imperial Airways (and later a designer at Shorts) proposed mounting a small, long-range seaplane on top of a larger carrier aircraft, using the combined power of both to bring the smaller aircraft to operational height, at which time the two aircraft would separate, the carrier aircraft returning to base while the other flew on to its destination. We were fortunate to find an article in Popular Mechanics that described how this was actually done (with illustrations):

    Technology of the he Short-Mayo Composite
    . in Popular Mechanics November, 1937>BR> Click here to download a ".pdf" of the entire article
    Click to Enlarge

    The Short-Mayo composite project comprised the Short S.21 Maia , a modified S.23 C class flying-boat, and the Short S.20 Mercury seaplane, the latter attached to a pylon mounted on top of the fuselage of the former. This is almost impossible to describe in words. Fortunately, through the magic of YouTube, the actual newsreel accounts of this unusual experiment are available. In the main, the experiment was very successful given the state of aviation in 1938.

    Without further ado, here is the actual newsreel footage

    Click here to learn more about the Short-Mayo composite experiment.


    Boeing B-314 Clipper Flying Boat

    In 1935,Pan American Airways asked Boeing to design a new airplane for the lucrative transatlantic route. Boeing's designers based their work on the XB-15 heavy bomber, adapting the wing and horizontal tail surfaces to a flying-boat that could accommodate 74 passengers.

    Boeing B-314 Clipper

    Click to Enlarge

    The first Boeing 314 flew in 1939. The plane began with a single fin and rudder (as shown in the patent diagram) but directional stability requirements led to the eventual triple-tail design shown in the publicity photo above and in the historical video, below:

    In addition to Pan Am, BOAC also flew the Boeing 314. A total of seven of these airplanes were built.

    Patent Diagrams for the Boeing B-314 Clipper
    Design Patent D-101,707
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    Click Here for more information about the Boeing B-314 Clipper .


    Consolidated PB2Y "Coronado" Flying Boat

    The prototype of the Coronado was delivered to the Navy in 1938. After service trials it served as Flagship of Aircraft, Scouting Force, The first production models went into service in 1941and remained in production until 1944 as a long-range patrol-bomber flying-boat

    Consolidated PB2Y "Coronado"
    (right) From Popular Mechanics ,December, 1938
    Click to Enlarge

    Many Coronado flying-boats were converted into transports to carry 44 passengers 3,000 lb of cargo or 24 passengers and 1,9800 lb. of cargo. A naval ambulance version of the Coronado was also produced accommodating 25 stretchers. A total of 210 PB2Y-3 were built, ten of which were acquired by RAF Transport Command for transatlantic freight carrying

    Patent Diagrams for the Consolidated PB2Y Coronado
    Design Patent D-130,474
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    Here is a video of the Coronado in action:

    Click Here for more information about the Consolidated PB2Y "Coronado" .


    Martin P5M "Marlin" Flying Boat

    The Mariner evolved from the successful PBM Mariner,combining the wing and upper hull of the Mariner with alower hull structure.

    Martin P5M "Marlin"

    Click to Enlarge

    The modified hull incorporated radar-directed nose and tail turrets, as well as a power-operated dorsal turret. This prototype flew in 1948, but the P5M-1 was not ordered into production until 1950, and the type remained in service until the mid-1960s.

    Patent Diagrams for the Martin P5M "Marlin"
    Design Patent D-159,788
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams

    Here is a video showing lots of views of the Marlin:

    Click Here for more information about the Martin P5M "Marlin" .


    Curtiss SOC "Seagull" Observation Floatplane

    The Curtiss SOC Seagull was a United States single-engined scout observation biplane aircraft designed by Alexander Solla of the Curtiss-Wright Corporation for the United States Navy. The aircraft served on battleships and cruisers in a seaplane configuration, being launched by catapult and recovered from a sea landing. The wings folded back against the fuselage for storage aboard ship. When based ashore the single float was replaced by fixed wheeled landing gear.

    Curtiss SOC "Seagull"
    Observation Floatplane
    right: June 1964 Cover of Model Airplane News , drawing by Jo Kotula
    Click to Enlarge

    Curtiss produced 258 SOC aircraft, beginning in 1935. The SOC-3 design was the basis of the Naval Aircraft Factory SON-1 variant of which 64 were maded.

    Curtiss "Seagull" Patented Float Gear
    Patent No. 2,064,674
    Click to Enlarge

    By 1941, most battleships had transitioned to the Vought OS2U Kingfisher and cruisers were expected to replace their aging SOCs with the third generation SO3C Seamew (below). However, the SO3C suffered from a weak engine and plans to adopt it as a replacement were scrapped. The SOC, despite being a craft from an earlier generation, went on to credibly execute its missions of gunfire observation and limited range scouting missions.

    When operating from ocean vessels, returning SOCs would land on the relatively smooth ocean surface created downstream of the vessel as it made a wide turn, after which the aircraft would be winched back onto deck. Here is a video showing the operation of a SOC from the Cruiser USS St. Louis:

    Click Here for more information about the Curtiss SOC "Seagull" Observation Floatplane.


    Curtiss SO3C "Seamew" Observation Floatplane

    In 1937 the US Navy invited proposals for the design of a scout monoplane which would offer improved performance over the Curtiss SOC Seagull then in operational service. one requirement was that the plane had to be capable of operating from either ships at sea or land bases. This meant that easily interchangeable float/wheel landing gear was essential. The prototype had serious instability problems that were resolved by introducing upturned wingtips and increased tail surfaces. The amount of increased tail surface is shown clearly in the patent drawings below. The resulting aircraft was almost certainly the ugliest aircraft to be produced by the Curtiss company.

    Curtiss SO2C "Seamew"

    Click to Enlarge

    The SO3C-1 entered service on board the USS Cleveland 1942 300 were built before production switched to the SO3C-2 with equipment for carrier operations, including an arrester hook, plus an underfuselage rack on the landplane version to mount a 150 lb. bomb. The total production run of the latter plane was 456 of which 250 were allocated to the UK under Lend-Lease, In British service these aircraft were designated Seamew, a name adopted subsequently by the US Navy

    The unsatisfactory performance of the SO3C-1 in the US Navy led to their withdrawal from first-line service. Many were converted for use as radio-controlled targets under the designation SO3C-1K, 30 being assigned to the UK, by whom they were designated Queen Seamew and used to supplement the fleet of de Havilland Queen Bee target aircraft.

    Patent Diagrams for the Curtiss SO2C "Seamew "
    (left) Floatplane version, Design patent D-126,523
    (right) Landplane version, Design Patent D-137,610
    Click to Enlarge
    Click Here to learn how to get free patent diagrams