Nouvelles

Représentation du cycle métonique

Représentation du cycle métonique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Cycle métonique

Pour les études d'astronomie et de calendrier, le Cycle métonique ou Enneadecaeteris (du grec ancien : ἐννεακαιδεκαετηρίς , " dix-neuf ans ") est une période de très près de 19 ans qui est remarquable pour être presque un multiple commun de l'année solaire et du mois synodique (lunaire). L'astronome grec Méton d'Athènes (Ve siècle av. La différence entre les deux périodes (de 19 ans et 235 mois synodiques) n'est que de quelques heures, selon la définition de l'année.

Considérant qu'un an est ​ 1 ⁄19 de ce cycle de 6 940 jours donne une durée d'année de 365 + ​ 1 ⁄4  + ​ 1 ⁄76 jours (le cycle non arrondi est beaucoup plus précis), soit un peu plus de 12 mois synodiques. Pour maintenir une année lunaire de 12 mois au rythme de l'année solaire, un 13e mois intercalaire devrait être ajouté à sept reprises au cours de la période de dix-neuf ans (235 = 19 × 12 + 7). Lorsque Meton a introduit le cycle vers 432 & 160 avant JC, il était déjà connu des astronomes babyloniens.

Un calcul mécanique du cycle est intégré au mécanisme d'Anticythère.

Le cycle était utilisé dans le calendrier babylonien, les anciens systèmes de calendrier chinois (le « cycle de règles » ) et le comput médiéval (c'est-à-dire le calcul de la date de Pâques). Il régule le cycle de 19 ans des mois intercalaires du calendrier hébreu moderne.


Samedi 21 mai 2016

21 mai 2016 Sabbat de la Lune Bleue, Cycle Métonique Tous les 19 ans d'histoire

21 mai, samedi. Lune bleue 4 ème pleine lune d'une saison entre un solstice et un équinoxe.

Partie de la Torah : Lévitique 21 : 1 - 24 :23 Haftarah : Ézéchiel 44 :15 - 44 :31 I Pierre 2 :4-10

Et cette pleine lune supplémentaire signifiait également que l'une des quatre saisons contiendrait quatre pleines lunes au lieu des trois habituelles.
Il y a sept Lunes Bleues dans un cycle lunaire de 19 ans.

Le 20 juin 2016 est le premier jour de l'été si vous habitez au nord de l'équateur, mais au sud de l'équateur, cette date est le premier jour de l'hiver. En 2016, le solstice d'été arrive à 22h34 GMT ou 18h34. ET le 20 juin. Mais la lune devient pleine à 11h03 GMT ou 7h03 ET. C'est 11 heures et 31 minutes avant le solstice. Ainsi, la pleine lune du 20 juin se produit pendant les dernières heures du printemps et est considérée comme la quatrième pleine lune de la saison.

Ce cycle lunaire de 19 ans est devenu connu sous le nom de cycle métonique et a servi de base au calendrier grec jusqu'à l'introduction du calendrier julien en 46 av. Étant donné que 12 mois lunaires équivalent à 354,367 jours, soit environ 11 jours de moins qu'une année solaire, des mois lunaires supplémentaires ont été ajoutés pour synchroniser le cycle. Ceux-ci ont été ajoutés dans les années 3, 5, 8, 11, 13, 16 et 19 du cycle. Le cycle métonique a été étendu par Callippe à 4 cycles de 19 ans, connus sous le nom de cycle callipique. Cycle Callipique, Hipparchique."


Cycle métonique

Les Cycle métonique ou ennéadecaeteris (du grec ancien : ἐννεακαιδεκαετηρίς , de ἐννεακαίδεκα, "dix-neuf") est une période d'environ 19 ans après laquelle les phases de la lune se reproduisent à la même période de l'année. La récurrence n'est pas parfaite, et par une observation précise, le cycle métonique défini comme 235 mois lunaires synodiques n'est que de 1 heure, 27 minutes et 33 secondes de plus que 19 années tropicales. Meton à Athènes, au 5ème siècle avant JC, a estimé que le cycle était un nombre entier de jours, 6 940. L'utilisation de ces nombres entiers facilite la construction d'un calendrier luni-solaire.

Une année tropicale est plus longue que 12 mois lunaires et plus courte que 13 d'entre eux. L'équation arithmétique 12×12 + 7×13 = 235 permet de voir qu'une combinaison de 12 années « courtes » (12 mois) et 7 années « longues » (13 mois) sera égale à 19 années solaires.


J'ai répondu à un quiz sur Facebook la semaine dernière qui a confirmé de manière pseudo-scientifique mes soupçons : je deviens plus analytique et axé sur les commandes que créatif et imaginatif à un âge plus avancé. Je ne sais pas si c'est un effet secondaire du fait d'être parent ou de travailler parmi des scientifiques pendant la majeure partie des 15 dernières années, mais il est clair que cela fait des ravages. Oui, il n'y a pas deux façons à ce sujet. Je grandis.

Si c'est sur Facebook, ça doit être vrai, non ? Voilà, j'espère, en tout cas, moi et ma mère !

Heureusement, cela ne veut pas dire que je dois abandonner tout espoir, surtout quand je suis entouré de gens qui cultivent la curiosité pour gagner leur vie. Des gens comme Nick Suntzeff, qui peuvent me copier sur une annonce récente concernant une exposition de photographie communautaire et inspirer non pas une mais deux idées d'histoires. Alors que le côté rationnel de mon cerveau me dit que je suis déjà désespérément en retard, le côté créatif insiste. Et se souvient de cette idée secondaire quand je trouve enfin le temps de l'exécuter exactement un mois plus tard, un dimanche matin, tout en buvant du café et en me relaxant dans le fauteuil inclinable et en évitant la lessive. Assez cool par n'importe quel étirement mental, sans parler de l'un des plus grands points positifs des téléphones intelligents.

Mais revenons à cette idée dérivée. Nick et moi discutions à quel point il est cool qu'il y ait deux plaques de verre prises par l'astronome de renommée mondiale Edwin Hubble ici même à Aggieland jusqu'en mai - l'histoire principale et principale évidente. Cependant, l'une des raisons pour lesquelles j'ai commencé ce blog est d'avoir un débouché prêt pour ces histoires secondaires, idéalement à la première personne dans la mesure du possible. Considérant que Nick est un champion dans cette catégorie, un autre classique de la curiosité est né !

Le musée d'histoire naturelle de la vallée de Brazos "Capturing Time: The Story of Early Photography" présente des appareils photo vintage rares et magnifiques, du matériel photographique, des documents imprimés et des photographies, y compris deux plaques de verre Hubble originales prêtées par la Carnegie Institution pour la science. (Crédit : Carnegie Institution for Science.)

Je laisserai Nick prendre le relais avec sa réponse initiale à mon double pas, une réaction qui vient avec la leçon bonus traditionnelle ou trois. Prendre plaisir!

Bien sûr, tout pour aider à motiver les gens à y assister. Si quelqu'un disait que, disons, que l'une des boîtes de Pétri utilisées par Salk pour découvrir le vaccin contre la polio était exposée, j'irais certainement à la conférence et à l'exposition ! Mais la plupart des scientifiques, curieusement, ne s'intéressent à rien d'autre qu'à leurs domaines étroits. C'est étrange parce que nous entendons souvent dire que les scientifiques font ce qu'ils font parce qu'ils n'ont pas perdu leur intérêt enfantin à découvrir des choses. Pour moi ça veut dire tout, y compris d'autres domaines scientifiques, les sciences humaines et autres.

Par exemple, dans la conférence dans ASTR 101, je pose la question, pourquoi avons-nous les Jeux Olympiques tous les quatre ans ? Eh bien, évidemment parce que les Grecs l'ont fait. Mais pourquoi les Grecs ont-ils adopté quatre ans ? Nous pensons tous, eh bien, pourquoi pas ? Ou, qui s'en soucie ? Mais je pense que c'est une question intéressante. Et il s'avère avoir une réponse intéressante. C'est parce que les Grecs étaient inquiets/agacés que le Soleil et la Lune n'aient pas de cycles similaires. Le Soleil met 365 (plus un peu) pour faire le tour du ciel une fois par rapport aux étoiles, mais la Lune met 29,5 jours sur son orbite ou 354 jours pour compléter 12 orbites. C'est-à-dire que les cycles sont décalés de 11 jours, et cela bousille le calendrier de sorte que la pleine lune ne tombe pas le même jour chaque mois. Ce n'est pas un problème important pour nous aujourd'hui, mais pour une société qui incluait le culte des nombres dans son panthéon, il était vraiment énervant. Ils ont donc examiné combien de cycles solaires et de cycles lunaires il faudrait pour que la Lune finisse par être pleine le même jour du mois. Il existe différentes façons de résoudre ce problème, mais une façon de remarquer que si vous attendez huit ans, le calendrier se répète assez précisément. Ainsi, les Grecs utilisaient un cycle de 8 ans pour leurs fêtes civiles (c'est-à-dire que vous n'avez besoin que de huit calendriers car le neuvième sera le même que le premier. Alors ne jetez pas vos calendriers !). Le nombre huit est devenu un nombre important dans leur calendrier, et le demi-cycle est devenu le cycle olympique.

Plus tard, un autre astronome grec a proposé un meilleur cycle de 19 ans appelé cycle de Méton, et pour sa découverte, Meton d'Athènes a reçu une couronne de laurier olympique. Frais! Un événement d'astronomie aux Jeux Olympiques ! Je me qualifierais certainement pour une médaille de bronze en rédaction de notes de service.

En tout cas, j'adore ce truc. Et bien que je ne puisse pas enthousiasmer beaucoup d'autres scientifiques à ce sujet, je n'arrêterai jamais d'essayer.

Représentation des 19 ans du cycle métonique sous forme de roue, avec la date julienne de la nouvelle lune de Pâques, à partir d'un manuscrit informatique du IXe siècle réalisé à l'abbaye de Saint-Emmeram (Clm 14456, fol. 71r). (Crédit : Wikipédia Commons.)


Contenu

Peu de détails sur la vie d'al-Khwārizmī sont connus avec certitude. Il est né dans une famille persane [7] et Ibn al-Nadim donne son lieu de naissance comme Khwarezm en Asie centrale. [25]

Muhammad ibn Jarir al-Tabari donne son nom comme Muḥammad ibn Musá al-Khwārizmiyy al-Majūsiyy al-Quṭrubbaliyy ( محمد بن موسى الخوارزميّ المجوسـيّ القطربّـليّ ‎). L'épithète al-Qutrubbuli pourrait indiquer qu'il pourrait plutôt venir de Qutrubbul (Qatrabbul), [26] un district viticole près de Bagdad. Cependant, Rashed nie ceci : [27]

Nul besoin d'être un expert de l'époque ou un philologue pour voir que la deuxième citation d'al-Tabari devrait se lire « Muhammad ibn Mūsa al-Khwārizmī et al-Majūsi al-Qutrubbuli", et qu'il y a deux personnes (al-Khwārizmī et al-Majūsi al-Qutrubbilli) entre lesquelles la lettre Washington [Arabe ' و ‎' pour la conjonction 'et'] a été omis dans une première copie. Cela ne vaudrait pas la peine d'être mentionné si une série d'erreurs concernant la personnalité d'al-Khwārizmī, parfois même les origines de sa connaissance, n'avaient pas été commises. Récemment, G.J. Toomer. avec une confiance naïve construit tout un fantasme sur l'erreur dont on ne peut nier le mérite d'amuser le lecteur.

Concernant la religion d'al-Khwārizmī, Toomer écrit : [28]

Une autre épithète que lui a donnée al-Ṭabarī, « al-Majūsī », semblerait indiquer qu'il était un adepte de l'ancienne religion zoroastrienne. Cela aurait encore été possible à l'époque pour un homme d'origine iranienne, mais la pieuse préface de l'al-Khwārizmī Algèbre montre qu'il était un musulman orthodoxe, donc l'épithète d'al-Ṭabarī ne pouvait signifier rien de plus que ses ancêtres, et peut-être lui dans sa jeunesse, avaient été zoroastriens.

Ibn al-Nadim Kitab al-Fihrist comprend une courte biographie sur al-Khwārizmī ainsi qu'une liste de ses livres. Al-Khwārizmī accomplit la plupart de ses travaux entre 813 et 833. Après la conquête musulmane de la Perse, Bagdad était devenu le centre des études scientifiques et du commerce, et de nombreux marchands et scientifiques d'aussi loin que la Chine et l'Inde s'y rendaient, tout comme al- Khwarizmī [ citation requise ] . Il a travaillé à la Maison de la Sagesse établie par le calife abbasside al-Ma'mūn, où il a étudié les sciences et les mathématiques, y compris la traduction de manuscrits scientifiques grecs et sanskrits.

Douglas Morton Dunlop suggère que Muḥammad ibn Mūsā al-Khwārizmī aurait pu être la même personne que Muḥammad ibn Mūsā ibn Shākir, l'aîné des trois. Banū Mūsā. [29]

Les contributions d'Al-Khwārizmī aux mathématiques, à la géographie, à l'astronomie et à la cartographie ont jeté les bases de l'innovation en algèbre et en trigonométrie. Son approche systématique de la résolution des équations linéaires et quadratiques a conduit à algèbre, un mot dérivé du titre de son livre sur le sujet, "The Compendious Book on Calculation by Completion and Balancing". [30]

Sur le calcul avec des chiffres hindous écrit vers 820, était principalement responsable de la diffusion du système de numération hindou-arabe à travers le Moyen-Orient et l'Europe. Il a été traduit en latin par Algoritmi de numero Indorum. Al-Khwārizmī, rendu comme (latin) Algoritmi, a conduit au terme "algorithme".

Certains de ses travaux étaient basés sur l'astronomie persane et babylonienne, les nombres indiens et les mathématiques grecques.

Al-Khwārizmī systématise et corrige les données de Ptolémée pour l'Afrique et le Moyen-Orient. Un autre livre important était Kitab sourate al-ard ("L'Image de la Terre" traduit par Géographie), présentant les coordonnées des lieux basées sur celles de la Géographie de Ptolémée mais avec des valeurs améliorées pour la mer Méditerranée, l'Asie et l'Afrique. [ citation requise ]

Il a également écrit sur des appareils mécaniques comme l'astrolabe et le cadran solaire. Il a aidé un projet visant à déterminer la circonférence de la Terre et à faire une carte du monde pour al-Ma'mun, le calife, supervisant 70 géographes. [31] Quand, au XIIe siècle, ses travaux se sont répandus en Europe par le biais de traductions latines, cela a eu un impact profond sur l'avancée des mathématiques en Europe. [ citation requise ]

Algèbre Modifier

Le livre abrégé sur le calcul par achèvement et équilibrage (arabe : الكتاب المختصر في حساب الجبر والمقابلة ‎ al-Kitāb al-mukhtaṣar fī ḥisāb al-jabr wal-muqābala) est un livre mathématique écrit vers 820 EC. Le livre a été écrit avec les encouragements du calife al-Ma'mun en tant qu'ouvrage populaire sur le calcul et regorge d'exemples et d'applications à un large éventail de problèmes liés au commerce, à l'arpentage et à l'héritage juridique. [32] Le terme "algèbre" est dérivé du nom d'une des opérations de base avec des équations (al-jabr, signifiant "restauration", se référant à l'ajout d'un nombre aux deux côtés de l'équation pour consolider ou annuler les termes) décrits dans ce livre. Le livre a été traduit en latin par Liber algèbres et almucabala par Robert de Chester (Ségovie, 1145) d'où "algèbre", et aussi par Gérard de Crémone. Une copie arabe unique est conservée à Oxford et a été traduite en 1831 par F. Rosen. Une traduction latine est conservée à Cambridge. [33]

Il a fourni un compte rendu exhaustif de la résolution d'équations polynomiales jusqu'au second degré, [34] et a discuté des méthodes fondamentales de "réduction" et "d'équilibrage", se référant à la transposition de termes à l'autre côté d'une équation, c'est-à-dire la annulation de termes similaires sur les côtés opposés de l'équation. [35]

La méthode d'Al-Khwārizmī pour résoudre les équations linéaires et quadratiques a fonctionné en réduisant d'abord l'équation à l'une des six formes standard (où b et c sont des entiers positifs)

  • carrés de racines égales (hache 2 = bx)
  • carrés égal nombre (hache 2 = c)
  • racines égales nombre (bx = c)
  • les carrés et les racines sont en nombre égal (hache 2 + bx = c)
  • carrés et nombre de racines égales (hache 2 + c = bx)
  • racines et nombre de carrés égaux (bx + c = hache 2 )

en divisant le coefficient du carré et en utilisant les deux opérations al-jabr (arabe : الجبر ‎ « restauration » ou « achèvement ») et al-muqābala ("équilibrage"). Al-jabr est le processus d'élimination des unités négatives, des racines et des carrés de l'équation en ajoutant la même quantité de chaque côté. Par exemple, X 2 = 40X − 4X 2 est réduit à 5X 2 = 40X. Al-muqābala est le processus consistant à amener des quantités du même type du même côté de l'équation. Par exemple, X 2 + 14 = X + 5 est réduit à X 2 + 9 = X.

La discussion ci-dessus utilise la notation mathématique moderne pour les types de problèmes abordés dans le livre. Cependant, à l'époque d'al-Khwārizmī, la plupart de cette notation n'avait pas encore été inventée, il devait donc utiliser un texte ordinaire pour présenter les problèmes et leurs solutions. Par exemple, pour un problème qu'il écrit, (à partir d'une traduction de 1831)

Si quelqu'un dit : « Vous divisez dix en deux parties : multipliez l'une par elle-même, elle sera égale à l'autre prise quatre-vingt-un fois. Calcul : Vous dites, dix moins une chose multipliée par elle-même, c'est cent plus un carré moins vingt choses, et cela équivaut à quatre-vingt et une choses. Séparez les vingt choses de cent et un carré, et ajoutez-les à quatre-vingt-un. Ce sera alors cent plus un carré, ce qui équivaut à cent une racines. Réduisez de moitié les racines, la moitié est cinquante et demi. Multipliez cela par lui-même, c'est deux mille cinq cent cinquante et un quart. Soustraire de ce cent le reste est de deux mille quatre cent cinquante et un quart. Extrayez la racine de celle-ci c'est quarante-neuf et demi. Soustrayez-le de la fraction des racines, qui est de cinquante et demi. Il en reste un, et c'est l'une des deux parties. [32]

En notation moderne, ce processus, avec X la "chose" ( شيء ‎ shayʾ) ou "root", est donné par les étapes,

Soit les racines de l'équation X = p et x = q. Alors p + q 2 = 50 1 2 <2>>=50< frac <1><2>>> , p q = 100 et

Plusieurs auteurs ont également publié des textes sous le nom de Kitāb al-jabr wal-muqābala, y compris Abū Ḥanīfa Dīnawarī, Abū Kāmil Shujāʿ ibn Aslam, Abū Muḥammad al-'Adlī, Abū Yūsuf al-Miṣṣīṣī, 'Abd al-Hamīd ibn Turk, Sind ibn 'Alī, Sahl ibn Bišr et Sharaf al-Dī .

J.J. O'Conner et E.F. Robertson ont écrit dans le Archives MacTutor Histoire des mathématiques:

L'une des avancées les plus significatives des mathématiques arabes a peut-être commencé à cette époque avec les travaux d'al-Khwarizmi, à savoir les débuts de l'algèbre. Il est important de comprendre à quel point cette nouvelle idée était importante. C'était un mouvement révolutionnaire loin du concept grec des mathématiques qui était essentiellement la géométrie. L'algèbre était une théorie unificatrice qui permettait aux nombres rationnels, aux nombres irrationnels, aux grandeurs géométriques, etc., d'être tous traités comme des "objets algébriques". Cela a donné aux mathématiques une toute nouvelle voie de développement tellement plus large dans le concept de ce qui existait auparavant, et a fourni un véhicule pour le développement futur du sujet. Un autre aspect important de l'introduction des idées algébriques était qu'elle permettait aux mathématiques de s'appliquer à elles-mêmes d'une manière qui ne s'était pas produite auparavant. [36]

R. Rashed et Angela Armstrong écrivent :

Le texte d'Al-Khwarizmi peut être considéré comme distinct non seulement des tablettes babyloniennes, mais aussi de celui de Diophante. Arithmétique. Il ne s'agit plus d'une série de problèmes à résoudre, mais d'un exposé qui part de termes primitifs dont les combinaisons doivent donner tous les prototypes possibles d'équations, qui constituent désormais explicitement le véritable objet d'étude.D'autre part, l'idée d'équation pour elle-même apparaît dès le départ et, pourrait-on dire, de manière générique, dans la mesure où elle n'émerge pas simplement au cours de la résolution d'un problème, mais est spécifiquement appelée à définir une classe infinie de problèmes. [37]

Selon l'historien des mathématiques américano-suisse Florian Cajori, l'algèbre d'Al-Khwarizmi était différente du travail des mathématiciens indiens, car les Indiens n'avaient pas de règles comme la « restauration » et la « réduction ». [38] Concernant la dissemblance et la signification du travail algébrique d'Al-Khwarizmi par rapport à celui du mathématicien indien Brahmagupta, Carl Benjamin Boyer a écrit :

Il est vrai qu'à deux égards l'œuvre d'al-Khowarizmi représentait une régression par rapport à celle de Diophante. Premièrement, c'est à un niveau beaucoup plus élémentaire que celui trouvé dans les problèmes diophantiens et, deuxièmement, l'algèbre d'al-Khowarizmi est complètement rhétorique, sans aucune des syncopes trouvées dans le grec Arithmétique ou dans l'œuvre de Brahmagupta. Même les nombres ont été écrits avec des mots plutôt que des symboles ! Il est tout à fait peu probable qu'al-Khwarizmi connaisse le travail de Diophante, mais il doit être familier avec au moins les parties astronomiques et informatiques de Brahmagupta, mais ni al-Khwarizmi ni d'autres érudits arabes n'ont utilisé la syncope ou les nombres négatifs. Néanmoins, le Al-jabr se rapproche plus de l'algèbre élémentaire d'aujourd'hui que les travaux de Diophante ou de Brahmagupta, parce que le livre ne traite pas de problèmes difficiles en analyse indéterminée mais d'un exposé simple et élémentaire de la solution des équations, en particulier celle du second degré. Les Arabes en général aimaient un bon argument clair de la prémisse à la conclusion, ainsi qu'une organisation systématique - des aspects dans lesquels ni Diophante ni les Hindous n'excellaient. [39]

Arithmétique Modifier

Le deuxième ouvrage le plus influent d'Al-Khwārizmī portait sur le sujet de l'arithmétique, qui a survécu dans les traductions latines mais perdu dans l'original arabe. Ses écrits comprennent le texte kitāb al-ḥisāb al-hindī ('Book of Indian computation' [note 2] ), et peut-être un texte plus élémentaire, kitab al-jam' wa'l-tafriq al-ḥisāb al-hindī (« Addition et soustraction en arithmétique indienne »). [41] [42] Ces textes décrivaient des algorithmes sur les nombres décimaux (chiffres hindous-arabes) qui pouvaient être exécutés sur une planche à poussière. Appelé takht en arabe (latin : tableau), une planche recouverte d'une fine couche de poussière ou de sable était utilisée pour les calculs, sur laquelle les chiffres pouvaient être écrits avec un stylet et facilement effacés et remplacés si nécessaire. Les algorithmes d'Al-Khwarizmi ont été utilisés pendant près de trois siècles, jusqu'à ce qu'ils soient remplacés par les algorithmes d'Al-Uqlidisi qui pouvaient être exécutés avec un stylo et du papier. [43]

Dans le cadre de la vague de science arabe du XIIe siècle affluant en Europe via les traductions, ces textes se sont avérés révolutionnaires en Europe. [44] Nom latinisé d'Al-Khwarizmi, Algorisme, est devenu le nom de la méthode utilisée pour les calculs, et survit sous le terme moderne « algorithme ». Elle a progressivement remplacé les anciennes méthodes à base de boulier utilisées en Europe. [45]

Quatre textes latins fournissant des adaptations des méthodes d'Al-Khwarizmi ont survécu, même si aucun d'entre eux n'est considéré comme une traduction littérale : [41]

  • Dixit Algorizmi (publié en 1857 sous le titre Algoritmi de Numero Indorum[46] ) [47]
  • Liber Alchoarismi de Practica Arismetice
  • Liber Ysagogarum Alchorismi
  • Liber Pulveris

Dixit Algorizmi ("Ainsi parlait Al-Khwarizmi") est la phrase de départ d'un manuscrit de la bibliothèque de l'Université de Cambridge, qui est généralement désigné par son titre de 1857 Algoritmi de Numero Indorum. Il est attribué à l'Adélard de Bath, qui avait également traduit les tables astronomiques en 1126. C'est peut-être le plus proche des propres écrits d'Al-Khwarizmi. [47]

Le travail d'Al-Khwarizmi sur l'arithmétique était responsable de l'introduction des chiffres arabes, basés sur le système de numération hindou-arabe développé dans les mathématiques indiennes, dans le monde occidental. Le terme « algorithme » est dérivé de l'algorisme, la technique d'exécution de l'arithmétique avec des chiffres hindous-arabes développés par al-Khwārizmī. « algorithme » et « algorithme » sont tous deux dérivés des formes latinisées du nom d'al-Khwārizmī, Algoritmi et Algorisme, respectivement.

Astronomie Modifier

d'Al-Khwarizmi Zûj al-Sindhind [28] (arabe : زيج السند هند ‎, « tables astronomiques de Siddhanta" [48] ) est un ouvrage composé d'environ 37 chapitres sur les calculs calendaires et astronomiques et 116 tables avec des données calendaires, astronomiques et astrologiques, ainsi qu'une table de valeurs sinusoïdales. C'est la première de nombreuses Zijes basé sur les méthodes astronomiques indiennes connues sous le nom de derrière. [49] L'ouvrage contient des tableaux des mouvements du soleil, de la lune et des cinq planètes connus à l'époque. Ce travail a marqué le tournant dans l'astronomie islamique. Jusqu'à présent, les astronomes musulmans avaient adopté une approche principalement de recherche sur le terrain, traduisant les travaux des autres et apprenant des connaissances déjà découvertes.

La version arabe originale (écrite vers 820) est perdue, mais une version de l'astronome espagnol Maslamah Ibn Ahmad al-Majriti (vers 1000) a survécu dans une traduction latine, vraisemblablement par Adelard de Bath (26 janvier 1126). [50] Les quatre manuscrits survivants de la traduction latine sont conservés à la Bibliothèque publique (Chartres), à la Bibliothèque Mazarine (Paris), à la Biblioteca Nacional (Madrid) et à la Bodleian Library (Oxford).

Trigonométrie Modifier

d'Al-Khwarizmi Zûj al-Sindhind contenait également des tableaux pour les fonctions trigonométriques des sinus et cosinus. [49] Un traité connexe sur la trigonométrie sphérique lui est également attribué. [36]

Al-Khwārizmī a produit des tables de sinus et de cosinus précises, ainsi que la première table de tangentes. [51] [52]


La conversion grégorienne

Pape Grégoire XIII, portrait du XVIe siècle / Wikimedia Commons

En 1582, le pape Grégoire XIII décrète une modification du calendrier julien. La réforme consistait en une correction ponctuelle de la date (en sautant quelques jours dans le calendrier) ainsi qu'en quelques ajustements aux règles du calendrier lui-même. Pour le calendrier civil, le seul changement de fond a été d'omettre 3 jours bissextiles tous les 400 ans (en années divisibles par 100 mais pas par 400, par exemple, 1700, 1800, 1900, mais pas 2000). Il y a également eu des changements dans la façon dont l'âge de la lune était calculé dans le but de trouver la date de Pâques. Considéré comme un calendrier théorique (c'est-à-dire le projetant en arrière avant qu'il ne soit réellement inventé), le calendrier grégorien correspond au calendrier julien au IIIe siècle de notre ère.

D'un point de vue saisonnier, la différence entre le calendrier grégorien et le calendrier julien n'était pas encore vraiment un problème si urgent, seulement 10 jours en 1582, seulement 14 jours au XXe siècle. La question logique devient alors, pourquoi était-ce important ? La réponse courte est la religion, qui, dans la plupart des cultures, est très soucieuse de garder le temps. Pour le christianisme, le problème chronologique fondamental était le calcul de Pâques, et cette difficulté a conduit à la réforme. Rappelez-vous que Pâques est censé être la première pleine lune après l'équinoxe de printemps. Mais comme Pâques était calculé par une règle, et non par une observation astronomique, le glissement de l'équinoxe signifiait que la règle était gravement erronée. Le calendrier grégorien a été conçu pour ramener l'équinoxe de printemps à la date du 21 mars qui était traditionnelle depuis le Concile de Nicée.

La plupart des pays ont adopté le calendrier grégorien en une seule correction unique. Les pays catholiques ont rapidement adopté la réforme lorsque le pape Grégoire l'a proclamée. La plupart des grands pays (Italie, Espagne, Portugal, Pologne) sont passés du jeudi 4 octobre 1582 au vendredi 15 octobre 1582, que nous considérons maintenant, par souci de simplicité, comme le point de basculement canonique. Notez que le cycle du jour de la semaine n'est pas modifié dans le changement (le 15 octobre 1582 aurait été un lundi dans le calendrier julien). Les réformateurs voulaient préserver le cycle de sept jours tel quel, car ils pensaient qu'il était bibliquement ordonné. Les autres pays catholiques emboîtèrent rapidement le pas. Certains, comme la France, à la fin de 1582, d'autres, comme les parties catholiques de la Suisse (et, fait intéressant, les colonies espagnoles en Amérique - probablement le résultat de retards de communication - ont attendu jusqu'en 1584. Pour une raison étrange, les Pays-Bas espagnols ont basculé à la toute fin de 1582 (du 21 décembre au 1er janvier), ce qui signifie qu'ils ont sauté Noël cette année-là. un festin à sauter.)

À une époque de passion religieuse intense, le simple fait que le Pape ait institué la réforme a suffi pour que les pays protestants rejettent le changement. La plus grande partie de l'Allemagne protestante n'est passée au calendrier grégorien qu'en 1700, les cantons protestants de Suisse et des Pays-Bas protestants jusqu'en 1701.

Le Suédois hésita. En 1700, ils ont commencé ce qui était censé être un passage progressif au calendrier grégorien. Ils prévoyaient d'arrêter d'observer les années bissextiles jusqu'à ce que leur calendrier soit aligné sur le calendrier grégorien. Ils ont omis l'année bissextile en 1700, mais ont observé l'année bissextile en 1704 et 1708 (apparemment, ils ont oublié le plan). Ainsi, ils étaient en décalage de 10 jours par rapport au calendrier grégorien et d'un jour de décalage par rapport au calendrier julien. Puis, en 1712, ils se ravisèrent et revinrent au système julien en ajoutant deux jours bissextiles au mois de février. Quelque part en Suède, il existe probablement des actes de baptême uniques de personnes dont l'anniversaire était à une date à ne plus jamais revoir : le 30 février. La Lituanie et la Lettonie, qui étaient sous domination polonaise au moment de la réforme (et donc changées en 1582) , est en fait revenu au calendrier julien, tant les sentiments étaient forts. Ils n'ont pas changé de nouveau jusqu'au 20ème siècle.

Bien que la reine Elizabeth I ait d'abord exprimé un certain intérêt à modifier le calendrier en 1582, l'Église d'Angleterre a effectivement déposé l'idée, qui n'a pas été reprise pendant près de 170 ans. À ce moment-là, les passions s'étaient suffisamment refroidies pour que, lorsque l'idée fut présentée comme acte du Parlement en 1752, elle passa à peine avec un murmure. Les colonies anglaises d'Amérique changèrent en même temps. À ce moment-là, 11 jours devaient maintenant être ajoutés, ce que les Anglais ont fait en sautant du 2 septembre au 14 septembre 1752.

Dans certaines régions d'Europe, il y a eu des émeutes lorsque les autorités ont essayé d'introduire le calendrier grégorien (au XVIe siècle), mais l'idée qu'il y avait un mécontentement populaire en Angleterre à propos du changement semble reposer entièrement sur une estampe de William Hogarth, qui montre une manifestation de masse à travers une fenêtre, les manifestants brandissant la célèbre banderole disant « rendez-nous nos 11 jours ». les autorités se sont efforcées d'expliquer la situation avec soin afin qu'il n'y ait pas de malentendu. L'idée entière repose probablement sur la vision plutôt jaunâtre de Hogarth de l'ignorance de la classe inférieure, plutôt que sur la réalité historique.

En 1753, la Suède finit par céder, suivant l'exemple de la Grande-Bretagne.

Les derniers pays chrétiens à avoir accepté le calendrier grégorien étaient les orthodoxes. Beaucoup (ceux sous domination russe) ne l'ont fait que lorsque les bolcheviks ont décrété le changement en 1918 (la révolution d'octobre a eu lieu en novembre, selon le calendrier grégorien), bien qu'il y ait eu une histoire de tentatives infructueuses de réforme au 19e siècle. Les Grecs n'ont basculé qu'en 1923.


La science prouve quand chaque cycle de 19 ans commence vraiment

QUAND faisons-nous avec précision démarrer le décompte du cycle temporel de 19 ans ?

La réponse à cette question est cruciale et très importante. POURQUOI?

Il y a un truisme que si notre entrée de départ est erronée, tout ce qui suit est déjà affecté par cette erreur d'origine. Par exemple, se tromper de route ou ajouter une série de nombres.

La plupart des églises corporatives de Dieu et d'autres groupes suivent le Calendrier Hébreu moderne (alias Le Calendrier rabbinique calculé) pour déterminer quand observer les Jours Saints de Dieu. Mais saviez-vous que le calendrier hébreu actuel est ignorant quant à QUAND et O avec précision et autorité ancrer le DÉBUT de chaque cycle de 19 ans dans relation à la position de la terre avec le soleil et la lune sur leurs orbites respectives ?

Rappelons-nous que Dieu (YHWH) a décrété en Genèse 1:14 que les corps célestes (soleil et lune) devraient dicter et être la base de tout notre calcul du temps :

Alors Dieu a dit, “Qu'il y ait lumières au firmament des cieux séparer le jour de la nuit et qu'ils soient pour panneaux et saisons (moed, rendez-vous divins), et pour jours et années…”

Base du cycle temporel de 19 ans du calendrier hébreu

Malheureusement, le calendrier hébreu moderne ne tient pas compte l'élément le plus important et le plus important du calcul du temps, qui est le cycle de temps de 19 ans - en dehors de ne pas savoir exactement lorsque une année sacrée devrait commencer correctement. Au contraire, le calcul du calendrier hébreu est basé chronologiquement sur le supposition de Yose ben Halafta (à partir de ses calculs « Seder Olam Rabbah ») que les premiers humains ont été créés en 3761 av.

On pense que ce calcul vient d'être produit vers 160 de notre ère. À partir de ce début supposé, le cycle temporel de 19 ans a été déterminé. Ainsi, le calendrier hébreu n'a pas astronomique, scientifique, ou biblique base du tout lorsqu'il s'agit de exact début du cycle de 19 ans. En fait, il n'a pas de définition quant à où et sur quel événement commencer à compter le cycle de temps de 19 ans.

Tentatives pour expliquer la base du cycle temporel de 19 ans du calendrier hébreu

Une tentative de déclarer lorsque le calendrier hébreu devrait commencer son cycle de 19 ans est l'article intitulé : Rosh Hashana 5777 – Le début d'un nouveau cycle de 19 ans, publié le 29 septembre 2016, par le rabbin Dovid Heber. Cette année civile hébraïque 5777 est équivalente à l'année romaine 2016-2017. Mais la question la plus importante est : quelle est cette base solide, irréfutable et indéniable pour faire de cette année particulière le début du décompte ?

Une autre tentative pour expliquer la « Fondation » du cycle temporel juif de 19 ans répond que : « La Fondation est le cycle métonique. » Il renvoie ensuite les lecteurs vers le site Web : http://scienceworld.wolfram.com/astronomy/MetonicCycle.html. Cet article a été rédigé par Earl McDowell et daté du 28/01/2012. Un autre site Web cité était : http://www.artscalendararticles.mysite.com/blank_20.html

Quel est le résultat d'une telle ignorance innocente ?

Cette ignorance a conduit à l'évidence mauvaise synchronisation du calendrier hébreu avec les conditions météorologiques réelles (les plus prononcées pour cette année 2018). Il a eu un effet direct et palpable lorsque un 13e mois aurait dû être ajouté au cycle de 19 ans cette année, mais ce n'était pas le cas, croyant que nous sommes juste dans la deuxième année du cycle de 19 ans du calendrier hébreu.

PREUVES QUE LE CALENDRIER HÉBREUX ACTUEL EST EN ERREUR :

La nature n'est pas en phase avec la déclaré saison du calendrier hébreu actuel

  • Pour cette année civile 2018, le calendrier hébreu déclaré que la Nouvelle Lune de le 17 mars (qui est venu avant l'équinoxe de printemps) était le début officiel de la nouvelle année civile sacrée. Ce début officiellement déclaré est censé avoir commencé la saison du printemps (nommée Abib ou Aviv dans le calendrier hébreu, qui signifie « feuilles vertes » ou nouveaux bourgeons verts). Étonnamment, et contraire aux attentes, la saison hivernale (dans la zone tempérée de l'hémisphère nord de la terre) a implacablement prévalu malgré la déclaration du printemps. Il semble que la nature n'obéisse PAS à la déclaration erronée de l'homme faillible ! Puisque la nature et les cieux ne peuvent pas se tromper, la seule conclusion est que le calcul de l'homme s'est malheureusement avéré faux !

Les rapports météorologiques ont confirmé le calcul erroné du calendrier hébreu actuel

  • Ceux d'entre vous qui vivent dans la zone tempérée de l'hémisphère nord de cette terre sont tous des témoins directs du fait que la saison du printemps déclarée cette année n'est clairement pas en phase avec la date de calcul du calendrier. La plupart ont connu ou entendu/lu/vu des nouvelles de neige et même de tempêtes de neige dans de nombreux endroits (signes clairs de l'hiver) au le 17 mars en avant même jusqu'au début avril. Certains bulletins météorologiques ont même dit que cette année (2018) était la la saison de Pâques la plus froide en années (Pâques a été déclarée le 1er avril). Ainsi, la météo confirme également que le calcul du calendrier cette année est faux.
  • Comme indiqué dans notre article précédent, Les corruptions choquantes du calendrier hébreu actuel, le règle correcte est de déclarer le jour de la nouvelle lune (c'est généralement le jour après la conjonction astronomique) qui se produit ON ou APRÈS l'équinoxe de printemps (20/21 mars), qui dans ce cas sera 17 avril. Cette date est la vrai début de la nouvelle année civile sacrée. (REMARQUE:Regardez comment la saison d'hiver va vraiment passer au printemps à partir du 17 avril.)

Cela affecte une observance religieuse commandée

Non Mûr Grain disponible pour l'offre traditionnelle de gerbe ondulée

  • Il existe une tradition hébraïque (basée sur le commandement en Lévitique 23:10-15) pour présenter une offre en gerbe de mûr céréales (l'orge est généralement choisie comme la culture la plus précoce après l'hiver). Malheureusement, pour cette année 2018, il n'y a pratiquement pas de mûr ou mûr orge pour offrande ce dimanche 1er avril. Normalement, après cette offrande rituelle, les agriculteurs peuvent alors commencer à récolter leurs récoltes mûres. Mais cette année, malheureusement, il n'y a presque pas encore de céréales mûres ou mûres à récolter. Cela nous indique à nouveau que notre calcul du calendrier est erroné.

COMMENT CE CONNAISSANCE DU CALENDRIER HÉBREU SE PERD-IL ?

Notre article, Les inquiétantes corruptions du calendrier hébreu, détaille comment le Calendrier Sacré existait depuis la création de l'homme. Elle était connue et transmise par Noé, était connue et transmise par Moïse, et était connue jusqu'aux captivités babyloniennes, et après cela.

À l'époque du Christ (Yahshua) sur terre, il n'y avait aucun problème avec ce qu'on appelait plus tard le calendrier hébreu à l'époque. Il n'y a aucun commentaire négatif enregistré à ce sujet dans les Écrits apostoliques (N.T.). Mais beaucoup de choses se sont passées au cours des 2000 dernières années, ce qui a également affecté le calcul actuel du calendrier hébreu.Maintenant, simplifions et résumons les principales choses qui se sont produites.

Comment la connaissance du calendrier a été préservée même après les captivités babyloniennes

Même après la captivité babylonienne, la lignée sacerdotale de Zadok (qui fut dotée par Dieu de la connaissance spécialement révélée de l'astronomie et des mathématiques) continua dans son rôle assigné. Ils étaient les les gardiens ordonnés du calendrier hébreu parmi le sacerdoce.

Zadok en hébreu signifie « juste », en partie parce qu'il était fidèle au décret du roi David lors de la succession contestée au trône par Adonija contre Salomon (1 Rois 1:7-8). Après avoir fait ses preuves, YHWH a nommé la famille de Zadok dans ce rôle spécial (Ézéchiel 44 :15-16).

Concernant le Rôle du calendrier de Tsadok et ses fils, les Écritures nous disent clairement :

Et dans un différend, ils prendront position pour juger, ils le jugeront selon Mes ordonnances. Ils garderont aussi Mes lois et Mes statuts dans toutes Mes FÊTES DÉSIGNÉES et sanctifier Mes sabbats.

La lignée des prêtres Zadok occupa ce rôle jusqu'en 171 av. quand Antiochus IV (de l'Empire Séleucide) le transféra à Ménélas. Mais même après cette prise de pouvoir par la force (qui a également conduit à la révolte des Maccabées), le sacerdoce zadokite a continué à présider le temple juif de Léontopolis en Égypte. Plus tard, l'empereur Vespasien l'a finalement fermé peu après l'an 70 (Le nouveau dictionnaire biblique, édité par J.D. Douglas, Eerdmans Publishing Company, pp. 1352-1353).

Selon la tradition juive, Antiochus IV a régné sur les Juifs de 175 à 164 av. Certaines autorités pensent que les Sadducéens tirent leurs origines des descendants de Zadok.

LA PREUVE QUE LA CONNAISSANCE DU CALENDRIER SACRÉ EST UNE RÉVÉLATION DIVINE DIRECTE DE DIEU LUI-MÊME

Puisque Dieu a manifestement utilisé Tsadok et sa génération de fils pour être les gardiens du Calendrier Sacré, Il a dû leur révéler modifié et mis à jourcalculs spéciaux qui peuvent seul venir de Lui. Ces nouveaux calculs existaient même après les captivités babyloniennes - longtemps après la longue journée de bataille de Josué lorsque le soleil et la lune se sont arrêtés (Josué 10 :12-14) et lorsque l'ombre du cadran solaire recula de 10 degrés à l'époque du roi Ézéchias (2 Rois 20:8-11) — Dieu a mis à jour les fils de Tsadok concernant la durée exacte révisée du mois.

Nous obtenons cette preuve du livre, L'Essence des Jours Saints : Regards de Sages Juifs par Avraham Yaakov Finkel, publié le 1er novembre 1993, où nous lisons les déclarations suivantes :

Le calcul du calendrier a été transmis aux sages [descendants de Zadok]… Selon les calculs anciens, le temps exact entre une nouvelle lune et la suivante est [exactement] 29 jours, 12 heures et 793 chalakim [parties d'une heure].

Une référence similaire se trouve également dans Annexe technique A (Détails de la Nouvelle Lune) dans le livre intitulé : Déchiffrer le code biblique, écrit par Jeffrey Satinover, M.D., page 272.

(REMARQUE : n'oubliez pas que depuis la création d'Adam jusqu'à l'époque de Noé, chaque mois durait 30 jours et l'année 360 ​​jours.)

Dans le calcul hébreu, une heure est divisée en 1080 parties. Traduit en chiffre décimal, un mois lunaire a 29.53059 jours. Or, ce chiffre devient très intéressant lorsqu'on le compare avec nos données de la NASA. Selon la NASA, le temps entre une nouvelle lune et la suivante est 29.530588 jours en nombre décimal. Vous remarquerez que la différence est seulement .000002 ou deux millionièmes partie d'une journée ! Et la NASA utilise aujourd'hui les ordinateurs et les télescopes les plus avancés et les plus sophistiqués ! Ce degré de super précisionest évidemment impossible pour les humains seuls à calculer. Les seul L'explication est que Dieu Lui-même a révélé cette connaissance ou information spéciale à ceux à qui Il a choisi de la révéler !

Influence et leadership de Hillel l'Ancien (ne pas à confondre avec Hillel II)

Une autre personnalité notable commençant avant le premier siècle était un homme érudit nommé Hillel l'Ancien. Il était réputé avoir aidé d'une manière ou d'une autre à protéger le calendrier hébreu des corruptions. En fait, il a établi la célèbre école appelée Maison de Hillel, contrairement à la Maison de Shammai.

En passant, on pense qu'il est le grand-père de Gamaliel, qui devint plus tard le mentor de l'apôtre Paul (Actes 22:3). Ainsi, nous ne pouvons lire aucun commentaire négatif sur le calendrier hébreu à l'époque du Christ, et même à l'époque de l'apôtre Paul. (http://www.jewishencyclopedia.com/articles/7698-hillel)

Problèmes de calendrier développés lorsque les pharisiens ont pris le contrôle du sanhédrin

Il y a eu une compétition de longue date entre les sadducéens et les pharisiens, par laquelle finalement les pharisiens ont dominé le sanhédrin et ont évincé tous les sadducéens. Pour en savoir plus sur les Pharisiens, veuillez lire cet article de Wikipédia, ainsi que cette entrée dans l'Encyclopedia Britannica.

Sans le spécialisé calendrier des connaissances sur l'astronomie et les mathématiques, problèmes développés. Même comme cela est évident aujourd'hui, les Pharisiens ne savaient pas exactement QUAND commencer l'Année Sacrée. Tout ce qu'ils savaient et guettaient, c'était l'équinoxe de printemps, qui est juste partiel connaissance. Alors qu'ils connaissaient un cycle temporel de 19 ans, ils ne savaient pas lorsque et pour l'ancrer. Pour cacher leur méconnaissance des détails techniques profonds, ils ont simplement déclaré que les calculs calendaires étaient un "secret," donc ils n'ont pas eu à expliquer ce qu'ils ont fait ne pas connaître et comprendre parfaitement.

Effets de la diaspora et de l'âge des ténèbres

Quels facteurs ont contribué à la perte d'importantes connaissances détaillées concernant le calendrier hébreu ? En bref, voici les principaux facteurs :

  • Les dispersion des Juifs (diaspora) après 70 après J.-C.
  • Le règne de L'empereur Hadrien et les empereurs romains cruels successifs avec les grandes persécutions et le martyre
  • Le meurtre des sages et des savants
  • La suppression massive du savoir
  • L'incendie de livres religieux pendant la Temps sombres

La tentative de Hillel II de restructurer le calendrier hébreu

La tentative de Hillel II d'unifier les Juifs largement dispersés dans l'observation des Fêtes de Dieu en publiant les règles du Calendrier hébreu en 358/359 après JC faisait partie de la solution. Mais non seulement il manquait de la connaissance précise de l'astronomie et des mathématiques spécialement révélées à Tsadok et à ses fils, mais il incluait également les règles de report pour la commodité du peuple.

Tentative de Maimonide pour aider à stabiliser la confusion existante

Environ 900 ans après la restructuration du calendrier hébreu par Hillel II, Maïmonide est arrivé, manquant également des connaissances spéciales révélées à Zadok et à ses fils. Il a simplement élaboré sur les travaux passés de Hillel II dans les années 1200 (A.D.). En raison du manque de certaines des connaissances originales, il a également retenu les règles d'ajournement comme étant sages et pratiques (Proverbes 14:12 16:25). Cette même version du Calendrier Hébreu est ce que les Juifs et les églises corporatives de Dieu suivent aujourd'hui.

RESTAURATION DE LA CONNAISSANCE CORRECTE DU CALENDRIER À CETTE HEURE DE FIN

Le livre de Daniel a prophétisé que dans les derniers jours, « La connaissance augmentera » (Daniel 12:4). Quels sont les outils dont nous disposons aujourd'hui qui accomplissent cette déclaration prophétique ?

  1. Le grand fonds de connaissances disponibles grâce à la technologie Internet d'aujourd'hui (en particulier le moteur de recherche Google).
  2. Connaissances bibliques avancées et érudition qui sont également disponibles sur Internet.
  3. Disponibilité des outils scientifiques modernes de Nasa (National Aeronautics and Space Administration, fondée seulement en juillet 1958) et USNO (United States Naval Observatory) - qui sont tous deux équipés de puissants télescopes, couplés à des programmes informatiques capables de stocker des données et d'effectuer diverses simulations, ainsi que l'aide de dizaines de satellites pour diverses applications scientifiques.

Beaucoup ont reconnu depuis longtemps le phénomène du cycle temporel de 19 ans, y compris Herbert W. Armstrong

En dehors des travaux antérieurs de l'astronome grec Meton, les plus remarquables parmi les gens de l'Église de Dieu étaient les travaux publiés de feu Herbert W. Armstrong. Parmi ses écrits figurait un article de 1940, Comment figurer la Pâque. Il a écrit:

Ces faits prouvent qu'il devait y avoir un mois intercalaire, ou 13e, AJOUTÉ… SEPT FOIS tous les 19 ans. Dieu avait mis le soleil, la terre et la lune en mouvement afin que une fois tous les 19 ans, le soleil et la lune entrent en conjonction. C'est-à-dire qu'une fois tous les 19 ans, il y aura une nouvelle lune le 21 mars… Le grand cycle temporel de Dieu, écrit dans les cieux…

Herbert W. Armstrong, Comment figurer la Pâque (1940)

Alors qu'en théorie, il sait cela comme un fait, il ne pouvait pas savoir exactement lorsque ce supposé alignement se produira dans le cycle de temps de 19 ans (parce que les données de la NASA n'étaient pas encore disponibles à l'époque). Mais maintenant, nous savons!

Veuillez lire la suite pour savoir précisément lorsque ce fait se produit vraiment.

REVUE DE QUELQUES DEFINITIONS BIBLIQUES DES UNITES DE TEMPS

UNE JOURNÉE est défini par Dieu comme commençant et se terminant au coucher du soleil (Genèse 1:5, 8, 13, 19, 23, 31 Lévitique 23:32).

UNE LA SEMAINE est défini par Dieu comme un ininterrompu cycle de sept jours commençant à la création avec le premier jour de la semaine (maintenant appelé dimanche) et se terminant avec le coucher du soleil après le septième jour du sabbat (Genèse 2:2-3). Puisque les jours commencent au coucher du soleil, le sabbat commence au coucher du soleil le sixième jour de la semaine (vendredi) et se termine au coucher du soleil du septième jour de la semaine (samedi).

UNE MOIS est dérivé du mot pour "lune". L'ancien mois se termine et un nouveau mois commence, au coucher du soleil le lendemain de la nouvelle lune astronomique (conjonction). Esaïe 66:23 définit à la fois les cycles hebdomadaires et mensuels qui seront restaurés à l'avenir.

UNE ANNÉE dans le Calendrier Sacré commence et se termine à la premier jour de nouvelle lune le ou après l'équinoxe de printemps (20/21) dans l'hémisphère nord. Le premier mois complet après l'équinoxe de printemps était nommé par Dieu comme « Abib » ou « Aviv » qui signifie littéralement « oreilles vertes », lorsque la plupart des végétaux commencent à pousser de nouvelles feuilles (Exode 12:2 13:4).

LE CYCLE DE TEMPS DE 19 ANS

Ceci est également connu sous le nom de cycle métonique, une caractéristique trouvée dans le calendrier hébreu (luni-solaire). Confirmé par les astronomes par l'observation et le calcul mathématique, c'est un phénomène où la terre, la lune et le soleil s'alignent exactement tous les 19 ans. Il y a une différence d'environ 11 jours entre 12 révolutions lunaires autour de la terre (29,53 x 12 = 354 jours) et une année solaire (365.25 jours). Pour que la terre fasse une révolution complète autour du soleil, un mois intercalaire (ou un treizième mois) est ajouté sept fois au cours d'un cycle de 19 ans, de sorte que tout retourne à sa position d'origine.

TROUVER LE CORRECT DÉBUT DU CYCLE DU TEMPS DE 19 ANS

Dans le système du Calendrier de Dieu, il y a toujours un point de départ (que ce soit pour un jour, une semaine, un mois ou une année). Dans ce cas, nous devons également connaître les correct point de départ du cycle de 19 ans.

Bien que cette connaissance ait été perdue, heureusement, le le point de départ correct a été identifié. Suivant Genèse 1:14, les corps célestes (soleil et lune) nous dictent lorsque.

Les point de départ doit être défini par au moins deux événements majeurs lequel devrait tout arriver à la fois, et ces deux deux événements arriver qu'une fois tous les 19 ans. Ces deux les événements marquants sont :

  1. Sur l'exacte Date de l'équinoxe de printemps (20/21) de cette année-là
  2. Les jour de la nouvelle lune se produit également sur ce même Date d'équinoxe.

Si un Éclipse solaire se produit également à cette même date d'équinoxe, il est considéré comme un bonus.

QUAND cela double un événement se passe le même jour, il est considéré comme le RÉINITIALISER, ou la point de départ du cycle temporel de 19 ans ! Cet événement n'a lieu qu'UNE fois tous les 19 ans !

QUAND EST LA DERNIÈRE FOIS CET ÉVÉNEMENT RARE?

Sur le Équinoxe de printemps 2015, remarquez le Trois événements presque simultanés :

  • Le vendredi 20 mars à 11h36 était la conjonction de la Nouvelle Lune
  • Vendredi 20 mars à 11h46 était une éclipse totale de soleil
  • Le samedi 21 mars à 00h45 était l'équinoxe de printemps (printemps)

REMARQUE: La différence entre la conjonction et l'équinoxe était d'un peu plus de 12 heures.

Fonctionnalités supplémentaires surprenantes à cette date :

Comme pour ENCADRER le début de ce dernier cycle temporel de 19 ans en 2015 dans notre génération, tel a été précédé par deux précurseur des lunes de sang survenant le 15 avril 2014 (veille de la Premier jour des pains sans levain), et aussi Blood Moon sur 8 octobre 2014 (veille de la Premier jour de la fête des Tabernacles).

Placer le début de ce dernier cycle temporel de 19 ans de 21 mars 2015, dans le MILIEU du FRAME DE TEMPS, un autre deux Lunes de sang s'est produit le 4 avril 2015 (veille de la Premier jour des pains sans levain) et sur 27 septembre 2015 (veille de la Premier jour de la fête des Tabernacles).

Cette double année d'éclipses de double lune de sang a coïncidé ou croisé avec le cycle d'éclipses de Saros qui ne se produit normalement que tous les 18 ans environ, mais dans cette configuration rare, cela ne se produit qu'une fois tous les 372 ans.

En passant, certaines autorités juives reconnaissent et prétendent que l'année 2015 était une Shemitah (repos après sept ans) de Shemitahs (7 x 7) menant au Jubilé (50 ans). Elle marque également le 70e anniversaire de l'Holocauste, la fin de la Seconde Guerre mondiale, le largage des premières bombes atomiques au Japon et la fondation de l'Organisation des Nations Unies.

COMPARONS CES DONNÉES SURPRENANTES AVEC LES AUTRES À VENIR CYCLES DE TEMPS DE 19 ANS :

La source: NASA SKYCAL [Heure de Jérusalem (UTC+2:00)] :

ANNÉE 2034 (à la date de l'équinoxe de printemps, 19 ans plus tard):

  • Le lundi 20 mars à 12h14 sera la Conjonction de la Nouvelle Lune
  • Lundi 20 mars à 12h18 aura lieu l'éclipse totale de soleil
  • Le lundi 20 mars à 15h18 sera l'équinoxe de printemps (printemps)

ANNÉE 2053 (à la date de l'équinoxe de printemps, 19 ans plus tard):

  • Le jeudi 20 mars à 05h46 sera l'équinoxe de printemps (printemps)
  • Le jeudi 20 mars à 09h07 aura lieu l'éclipse solaire annulaire
  • Le jeudi 20 mars à 09h11 sera la Conjonction de la Nouvelle Lune

ANNÉE 2072 (à la date de l'équinoxe de printemps, 19 ans plus tard):

  • Le samedi 19 mars à 20h18 sera l'équinoxe de printemps (printemps)
  • Le samedi 19 mars à 22h08 aura lieu l'éclipse solaire partielle
  • Le samedi 19 mars à 22h21 sera la Conjonction de la Nouvelle Lune

REMARQUE: Si nous revenons suffisamment en arrière depuis le dernier début de 2015 du cycle temporel de 19 ans, nous remontons finalement à l'année 1 après JC (ou C.E.). Dans Annexe 2 de cet article ci-dessous, je vais montrer quelques événements importants qui se sont produits dans certains de ces débuts des cycles temporels de 19 ans.

PAR CONSÉQUENT, C'EST LA DES CIEL QUI DÉCLARENT QUAND LE DÉBUT DES CYCLES DE TEMPS DE 19 ANS DEVRAIT COMMENCER — pas l'homme ou aucun des calendriers traditionnels de l'homme.

ANALOGIE DE NOS HORLOGES TERRESTRE

Pour déterminer le exact temps, nous devons considérer la position de tous les trois les mains dans un appareil de temps analogique. Ne regarder qu'une main nous donne erroné ou faux lecture du temps. C'est la même analogie qui s'est produite de nos jours, en raison de ignorance concernant comment pour calculer les bons moments et les bonnes saisons. Il suffit de regarder l'heure, la minute ou l'aiguille des secondes approchant 12h00 pour ne pas signifie qu'il est déjà 12 heures. Dans la même analogie, il suffit de regarder la nouvelle lune s'approchant de la date de l'équinoxe de printemps pour ne pas signifie que c'est déjà le printemps, comme on l'a clairement vu cette année. Nous devons surveiller la nouvelle lune qui arrive le ou après la date de l'équinoxe de printemps.

Ainsi, en appliquant l'analogie de l'horloge à nos cycles du soleil et de la lune :

  1. Les Heuremain = la “Grande lumière” = le cycle du Soleil = l'équinoxe de printemps. L'achèvement de ce cycle (« tekufah » en hébreu) ​​doit être considéré avant tout comme la priorité.
  2. Les Minutemain = la “Lesser Light” = le cycle de la Nouvelle Lune ne devrait jamais prévaloir (ou dépasser) l'achèvement du cycle du soleil (la plus grande lumière).
  3. Les Secondemain = la journée ne commence pas n'importe quand, mais au coucher du soleil le lendemain de la conjonction de la Nouvelle Lune. De plus, le temps voltigeant et rapide de la Éclipse de l'alignement du Soleil et de la Lune est considéré comme un bonus. Mais il ne devrait jamais prévaloir sur les rôles plus importants du Soleil et de la Lune.

Autant que possible, les trois aiguilles doivent se synchroniser au point de départ avant de commencer à déclarer l'heure de départ officielle (par exemple 12:00).

CONCLUSION

L'un des sujets les plus controversés de nos jours a à voir avec la question du calendrier sacré. Et nous ne demandons à personne de croire simplement ce qui est dit ici. Notre défi à tous nos lecteurs est simplement de montrer un phénomène plus crédible dans les cieux impliquant l'alignement de la terre, du soleil et de la lune, qui montre clairement et irréfutablement qu'un tel événement est le véritable début de la période de 19 ans. Cycle.

Pour ceux qui ont l'esprit ouvert pour entendre et qui ont les yeux pour voir la révélation de Dieu en cette fin des temps (comme l'a déclaré YHWH au prophète Daniel), soyons humbles et reconnaissants que dans sa miséricorde, nous ayons eu un aperçu comme là où nous pourrions être dans la prophétie. Par conséquent, nous pouvons commencer à « tailler nos lampes » et à faire l'Oeuvre qui nous est donnée avec plus de vigueur, même si nous voyons le jour de notre rédemption approcher rapidement, compte tenu des conditions mondiales actuelles.

Rappelons-nous aussi qu'en ces temps de la fin, il y aura deux attitudes répandues. L'une est l'attitude laodicéenne qui est complaisante, matériellement riche, contente de soi et pharisaïque (avoir besoin de rien concernant la connaissance spirituelle ajoutée) mais spirituellement aveugle et nu. Pour ne pas voir leur condition spirituelle, ils souffriront pendant la grande tribulation (Apocalypse 3:14-21).

D'un autre côté, il y aura un petit groupe humble mais fidèle ayant l'attitude de Philadelphie. Ils ont constamment soif de croissance en grâce et en connaissance (2 Pierre 3:18). Ceux-ci sont promis à la protection de la Grande Tribulation à venir parce qu'ils sont spirituellement plus informés, perspicaces et préparés (Apocalypse 3:7-13).

A quel groupe appartenez-vous ? Vous seul pouvez répondre à cette question.


Cycle

LES CYCLES DE PLUTON
LES CYCLES DE PLUTON
L'impact de Pluton, la planète la plus lente des planètes connues de notre système solaire, est intense et de grande envergure.Les énergies de Pluton provoquent des changements à l'échelle mondiale, refaçonnant l'histoire et inaugurant des changements et des transformations sociaux, politiques et géologiques majeurs.

Les Cycles de l'histoire
Léda
Un coup soudain : les grandes ailes battent encore
Au-dessus de la fille chancelante, ses cuisses caressées
Par les toiles sombres, sa nuque prise dans son bec,
Il tient son sein impuissant sur son sein.

Pendant des milliers d'années, l'astronomie et l'astrologie ne faisaient qu'un. Les cieux étaient étudiés pour connaître les dieux, prédire les éclipses et savoir quand le Nil inonderait.

comme une roue, avec la date julienne de la Nouvelle Lune de Pâques, à partir d'un manuscrit informatique du IXe siècle réalisé à l'abbaye de Saint-Emmeram (Clm 14456, fol. 71r) .

s
Par Samten Williams, B.S.N., R.N.
Le meilleur revenu, le meilleur titre d'emploi : ces marqueurs ne sont plus la norme de réussite. C'est ce que rapporte récemment l'émission Power Lunch de CNBC.

a couru au cours des 13e et 14e siècles, de 1186 à 1405, "officiellement" à partir de 1226. De multiples empires se sont levés et sont tombés - il y a eu beaucoup de combats - mais n'est pas toujours là ! .

est un petit cercle principal d'orbite planétaire apparente, qui est centré sur le cercle principal - le déférent.

commence avec la Nouvelle Lune ou la Sombre de la Lune, une période du mois profondément mystique où le monde extérieur recule et votre énergie est attirée vers l'intérieur. Astrologiquement, la Nouvelle Lune signifie la conjonction du Soleil et de la Lune car ils occupent le même signe du zodiaque.

est suivi, ou cartographié, par le mouvement de la Lune à travers le zodiaque. En un mois, la Lune parcourt chacun des douze signes. Au fur et à mesure qu'il traverse chaque signe, son impact sur nos vies varie.

est simplement la période d'une conjonction de 2 corps célestes à sa prochaine conjonction.

C'est-à-dire que la science moderne a commencé exactement deux Uranus-Neptune

historiquement depuis plusieurs années maintenant, à commencer par une référence par un penseur favori (T.S. Kuhn) à une seconde révolution scientifique.

s
Constellation de cartes spatiales
Les vaisseaux spatiaux Voyager et les planètes extérieures influencent
Libre arbitre et destin en astrologie électorale
La transition vers la Nouvelle Énergie de 2012
Élection du nouveau pape au Vatican
Fr.

de la naissance, de la mort et de la renaissance est supposée comme un fait de la nature.

: Le temps qu'il faut à une planète ou à un point pour effectuer une révolution complète dans les cieux.

DÉCANAT : La division de chaque signe en trois parties égales de 10 degrés chacune.

-La période zodiacale d'une planète le temps qu'il faut à une planète pour faire un transit complet (révolution) d'un horoscope.
Corps céleste-Une forme physique qui existe dans l'espace telle qu'une planète.

s. Lorsqu'une planète en mouvement plus rapide dépasse et dépasse une planète en mouvement plus lent, elle forme une conjonction.

. Terme employé par Ptolémée, dans le système astronomique duquel la Terre était considérée comme le centre, pour indiquer une petite orbite autour d'un déférent central (q.v.). Il supposa que les orbites de toutes les autres planètes formaient des épicycles autour de l'orbite terrestre.

- Des orbites plus petites autour d'une orbite centrale plus grande (appelée déférente) en astronomie ptolémaïque. Utilisé pour expliquer des choses comme le mouvement rétrograde avant la découverte de l'orbite de la Terre autour du Soleil. Pour plus d'informations, voir L'univers médiéval.

avec la Nouvelle Lune lorsqu'elle est directement entre le soleil et la terre, créant l'illusion qu'elle est invisible. La Nouvelle Lune est un moment pour définir des intentions et des objectifs pour le mois. Pensez-y comme planter les graines pour le temps à venir.

- Wynn, AFA
Planètes dans les retours solaires - Mary Shea, Twin Stars Unlimited
Considérez également :
Interpréter les retours solaires et lunaires, une approche psychologique - Janey Stubbs & Babs Kirby, Capall Bann Publishers
Angles et prédiction - Martha Lang-Wescott, Treehouse Mountain .

s: Partie 8 sur 12
par Mary Plumb
L'astrologie est l'étude des mouvements des planètes autour de la ceinture zodiacale.

de lune d'une nouvelle Lune (conjonction au Soleil) à la suivante.
Maléfique
Des planètes considérées comme malheureuses. Saturne est le plus grand maléfique et Mars le moins maléfique.

* : Voir Transit.

Lien trompeur : Un lien qui est plus large que l'Orbe Magique. Il peut y avoir juste assez d'influence pour donner l'impression que le lien fonctionne, alors qu'en fait, l'orbe n'est tout simplement pas assez serré pour créer la puissance nécessaire. Voir Aspects planétaires et géométrie dans Magi Astrology.

des lunaisons est de dix-neuf ans par exemple, en juillet 1900 la lunaison s'est produite le 26 juillet à trois degrés du Lion, et en 1919 une autre lunaison se produira le 26 juillet à trois degrés du Lion.

est personnifié dans la situation actuelle de terrorisme et de sentiment anti-américain exprimé par certains au Moyen-Orient et ailleurs. Elle est illustrée par l'utilisation de la propagande anti-américaine.

- environ 65 ans, depuis 1979 est dans le signe du Scorpion. On pense que Proserpine est responsable des changements globaux de la vie humaine, conduisant à une réorientation complète, une restructuration complète.

, Vénus est conjointe à Mars lorsqu'elle devient rétrograde. Ces deux planètes sont engagées dans un drame digne de n'importe quel feuilleton télévisé ! Vénus et Mars se sont rencontrés fin juillet alors qu'ils se dirigeaient vers l'orbe de conjonction.

est basé sur d'anciennes observations de l'orbite de Jupiter.

s qui indiquent des fenêtres d'ouverture à la relation, et d'autres qui indiquent un "temps nuageux" pas du tout idéal pour démarrer une relation. À moins que la nature du temps, pour chaque personne, ne soit prise en compte, des conseils judicieux sur l'avancement d'une relation ne peuvent pas être faits.

planète doit avoir une influence unilatérale sur le Seigneur Dasa afin de contrôler la période. Par exemple. dans la période Lune/Saturne, si la Lune est dans le signe de Saturne, alors Saturne a une influence unilatérale sur la Lune.

s découvrait des alignements saisonniers avec des étoiles fixes. Cette découverte marqua un tournant dans les communautés post-néolithiques. Cela leur a donné un sentiment de preuve religieuse que la Terre et le ciel étaient complémentaires. C'est la base probable de leurs croyances cosmologiques et religieuses.

dans laquelle chaque jour correspond à l'une des sept planètes, le premier jour étant le samedi (Saturne).
horaire / astrologie horaire
l'art de faire une prévision concernant une question spécifique à partir d'un graphique ou d'une figure dessinée pour le moment où la question est posée.

d'activité &hellip devrait se transfigurer en un nouveau début d'activité à un niveau supérieur &hellip. La douzième maison est un champ d'expérience des plus importants.
&ldquoCe n'est qu'en abandonnant le moindre qu'il est possible de naître dans le plus grand.' .

commence à l'âge de quatre ans, lorsque votre Soleil avancé se déplace vers les Gémeaux. Cela souligne l'accent mis sur la communication et l'apprentissage sous toutes leurs formes. Cela continue jusqu'à l'âge de trente-quatre ans, lorsque votre Soleil avancé entre dans le Cancer.

de naissance et de mort dans différentes espèces de vie.
"Il n'y a pas de meilleur bateau qu'un horoscope pour aider un homme à traverser la mer agitée de la vie" Varaha Mihira.

de Pluton et Neptune
Le créateur de Wonder Woman, William Moulton Marston, est né le 9 mai 1893 avec Pluton et Neptune à peine un degré à part en Gémeaux.

est également applicable aux éclipses solaires. Une série complète de Saros dure environ 13 siècles, en raison du mouvement des nœuds lunaires.

de 120 ans.
Vishaka
L'un des 27 nakshatras. Son maître est Jupiter.

s des mouvements des planètes, les périodes rétrogrades sont un moment pour rechercher, réviser et refaire, n'importe quel mot "re-". Notre culture aime prétendre que nous pouvons avancer dans un progrès linéaire, mais la nature nous dit que tout tourne en rond ou en spirale.

, qui était en novembre 1982 (). Cette conjonction Saturne-Pluton a eu lieu dans la Maison X du thème des États-Unis, dans le même signe que les États-Unis.

s entre d'autres paires de planètes également.

Il s'agit de la division d'un signe en 13 sections égales, basées sur le mois de la Lune

contre les étoiles de fond.
dyade : Aussi « dyadique ». Provient de la dyade indéterminée de Platon. La création de la dyade est l'une des premières étapes de la création de l'univers. Ce qui est dyadique est de nature contraire.

Station rétrograde : Le point dans la rétrogradation d'une planète

Maintenant, si ce même client allait voir un astrologue qui lui disait "Je ne fais pas de prédictions, je regarde les choix et la vie

de différentes périodes de la vie.

commence par la Nouvelle Lune, qui est la conjonction de la Lune et du Soleil (0 degré de séparation). La 2ème phase est le croissant de lune (croissant), qui est un angle de séparation de 45 degrés, ou un angle semi-carré.

Premièrement, "Comme ci-dessus, donc ci-dessous", en d'autres termes le

se déroule ici sur Terre.
Deuxièmement, le début de toute chose montre comment elle va grandir, se développer et se terminer. Les glands ne poussent en rien d'autre que des chênes.

Leur mode d'action est de faire la transition de l'ancien au nouveau, ouvrant la voie aux Signes cardinaux pour commencer une nouvelle

. Ils sont infiniment flexibles et tolérants. Ils trouvent qu'il est naturellement facile de lâcher prise.

L'astrologie concerne une variété de

Les défenseurs de l'astrologie aiment souligner que « la durée des menstruations d'une femme

correspond aux phases de la lune » et « les champs gravitationnels du soleil et de la lune sont suffisamment puissants pour provoquer la montée et la descente des marées sur Terre.

Astrologiquement parlant, un signe est l'une des 12 étapes de la lumière et de l'obscurité saisonnières

, commençant vers le 21 mars avec l'équinoxe de printemps, qui définit 0° du Bélier. Au cours du premier signe, Bélier, la lumière prend le dessus sur l'obscurité à mesure que le jour devient plus long que la nuit. Vers 0 après J.-C.

La boucle est bouclée, vous êtes confronté aux enjeux pertinents et vous commencez une nouvelle

. Le retour de Saturne est le plus connu car c'est un rite de passage qui marque le début de la vraie vie adulte. Saturne en prend 29.

Il a donc été avancé que l'astrologie a commencé comme une étude dès que les êtres humains ont fait des tentatives conscientes pour mesurer, enregistrer et prédire les changements saisonniers en se référant à l'astronomie.

C'était il y a près de douze ans - un Jupiter complet

- que j'ai été surpris de recevoir une lettre timbrée à Darjeeling, Inde. Il a été écrit par Marcia Moore qui était alors imprégnée des traditions et de la sagesse de l'Inde.

Ce système d'astrologie en provenance de Chine est basé sur une période de 12 ans

Les divisions Signes sont basées sur le rapport Terre-Soleil annuel

provoquée par la rotation de la Terre sur son propre axe. Ainsi, ils représentent des choses différentes, mais pour des raisons de commodité, ils ont été combinés en une seule représentation graphique.

Cependant, elle peut ruiner son image de soi sur le court de tennis et peut le surpasser sur un bi

voyage. Une fois qu'il surmonte son égocentrisme de base, la chimie ici est très intense. Fondamentalement, les deux sont épris de liberté, amicaux et très optimistes. Son soutien bienveillant l'aidera à faire décoller ses idées.

L'astrologie est une étude du ciel

s et événements cosmiques tels qu'ils se reflètent dans notre environnement terrestre et vice-versa - une vaste horloge cosmique. Les astrologues trouvent que les modèles cosmiques révélés dans les mouvements rythmiques des planètes sont d'une grande aide pour faire la lumière sur l'apparent désordre de la vie quotidienne.

Au IXe siècle, les astrologues islamiques ont étudié les hauts et les bas d'un pays ou d'une nation.

s de Jupiter et Saturne. Cela a conduit à la deuxième phase de développement de l'astrologie mondaine.

Lunations : Une lunaison est une lunaire

d'une Nouvelle Lune à la prochaine Nouvelle Lune. La Nouvelle Lune se produit lorsque la Lune est en conjonction avec le Soleil. L'intervalle d'une nouvelle lune à la suivante est de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,8 secondes et est appelé le mois synodique. M M.C. : Coeli moyen.

Paksha Bala - Le changement

de la force de la lune. Paksha-
bala augmente et diminue progressivement au cours de
le mois lunaire, mais à des fins pratiques, la Lune est considérée
faible par certains astrologues si sa distance au Soleil
est inférieur à 90 degrés. Si la distance de la lune est supérieure à .

Les années sont classées en grandes

s sont répétés en continu. Le Nouvel An chinois est célébré à la deuxième nouvelle lune après le solstice d'hiver et tombe entre le 21 janvier et le 19 février selon le calendrier grégorien.

Cette carte semble montrer la réussite de la

et les enseignements des Pentacles. Il montre une famille multigénérationnelle, profitant des gains et de la prospérité d'un travail acharné et d'un investissement intelligent. Il y a un sentiment d'abondance et une capacité à redonner aux générations futures.

s du Soleil et de la Lune devait être imité dans la mesure du possible, comme en témoigne l'astrologie politique de Platon qui indiquait que l'État devrait être gouverné par 360 membres dont 30 devraient gouverner pendant un mois de 30 jours à la fois.

s en quatre phases. Les astrologues croient que chaque phase de la lune a sa propre énergie distincte et peut avoir un impact sur la façon dont nous nous sentons - on pense même qu'elle affecte nos vies amoureuses.

Post-ombre rétrograde : La phase finale du rétrograde

qui se produit lorsqu'une planète commence son mouvement direct et revient au degré précis du zodiaque où elle se trouvait lorsqu'elle a commencé son mouvement rétrograde.

Vous agissez principalement en fonction de votre intérieur

et les instincts plutôt que sur la logique ou la routine. Vous aimez travailler selon vos propres horaires et vous donnez souvent le meilleur de vous-même tout en travaillant dans votre style et selon vos conditions. Votre vitalité est souvent affectée par le flux et le reflux des émotions. Vous vous sentez plus à l'aise à la maison et avec votre famille.

Les planètes interceptées ne commencent à manifester leur énergie latente qu'une fois qu'elles ont progressé vers un signe "Libre".
Lunaison : La

de la Lune à la naissance donne à l'astrologue des indices supplémentaires sur la constitution émotionnelle et psychologique du client.

Sa journée dure 1 000 chatur yugas, ou 1 000

s de quatre périodes : Satya Yuga, Treta Yuga, Dvapara Yuga et Kali Yuga. En tant que demi-dieu, il règne sur certains des nakshatras ainsi que sur certains des shastiamshas utilisés en astrologie védique. Il n'est redevable qu'à Vishnu, Sada Shiva et Krishna.

Nouvelle Lune - La première phase de la Nouvelle Lune

pendant laquelle la Lune s'aligne avec le Soleil.
Nœuds - Rahu et Ketu sont les nœuds où Rahu est le nœud nord et Ketu est le nœud sud.
P.

Étant gouverné par la Lune, les phases de la lune

approfondir leurs mystères internes et créer des schémas émotionnels éphémères qui échappent à leur contrôle.

En médecine, la lune est associée au système digestif, à l'estomac, aux seins, aux ovaires et aux menstruations (qui se produisent tous les mois

) et le pancréas. Malgré l'assignation de Manilius, la lune était généralement associée à l'humour flegmatique qui régnait sur les esprits animaux avec Mercure.

L'Ananda Spa Resort Tehri Garhwal propose également une piscine extérieure à température contrôlée et une vie à la pointe de la technologie avec 16 stations.

gymnase.
Philosophie, Ananda Spa, Narendra Nagar, Garhwal, Inde .

Vaidhriti Thithi : La lunaire

est divisé en Suklapaksha (qui signifie moitié blanche), la moitié dans laquelle la Lune grandit et Krishnapaksha (qui signifie moitié sombre), dans laquelle la Lune décroît. Chaque paksha est divisé en 15 Thithis.
Les quinze Thithis portent des noms de Prathama à Pournami.

Astrologie boursière
W D Gann était l'un des plus grands commerçants de tous les temps et il utilisait des cartes astro dans le commerce. Il a gagné plus de 50 millions de dollars en bourse. Sa théorie était basée sur

s que l'histoire se répète.

Station : Le point auquel une planète change sa direction apparente de directe à rétrograde, ou vice-versa. Une station est le point de libération d'énergie le plus important dans la planète

Disons que vous êtes né avec une Lune Cancer à 12 degrés, alors vous aurez une Lune, ou Retour Lunaire chaque fois que la lune actuelle est à 12 degrés Cancer. Avec la lune, nous expérimentons un retour mensuel (une fois chaque

L'une des plus grandes choses à propos du Cancer est sa capacité à faire en sorte que les autres se sentent bien dans leur peau et aimés. C'est parce qu'au lieu de le faire pour eux-mêmes, ils le projettent sur d'autres personnes. C'est un point positif

parce qu'en faisant en sorte que les autres se sentent nourris, désirés et aimés, .

Les demeures lunaires sont des segments le long de l'écliptique que la Lune "visit" chaque mois, elles font partie des formes d'astrologie les plus anciennes qui existent. Il y a un manoir pour chaque jour dans une lune

entre les nouvelles lunes successives.
Données du graphique : .

Chiron a une orbite erratique, qui croise les orbites de Saturne et d'Uranus, et prend environ 50 ans pour compléter un


Anno Domini : analyse informatique, antisémitisme et débat paléochrétien à Pâques

Au 6ème siècle de notre ère, un moine scythe nommé Dionysius Exiguus a été envoyé à Rome. Dionysius a peut-être pris le surnom monastique de “le petit” (exiguus), mais son humilité renfermait à la fois ses incroyables capacités de traducteur du grec et du latin et ses compétences en mathématiques. Il a écrit et traduit de nombreuses vies de saints, transcrit des débats sur les hérésies et était connu pour son travail sur le droit canon. Cependant, on se souviendrait de Dionysius pour ses modifications du système de datation utilisé au sein de l'Église et ses tentatives d'utiliser des tables, appelées un calcul, afin de suivre la date de Pâques.

Inscription du cycle de Pâques de Dionysius Exiguus. Marbre. Ravenne, 6e siècle de notre ère. Musée de Ravenne (image via Wikimedia et est dans le domaine public).

Comme l'ont montré des classiques comme Michele Salzman, les calendriers ont longtemps permis l'organisation et la création de mémoires culturelles. Ce sont aussi des outils de transition. Qu'il s'agisse de l'institution du calendrier julien ou du calendrier chrétien primitif, la structuration du temps était et est un outil puissant qui pouvait être utilisé pour souligner et effacer diverses personnes et événements. De même, Dionysos a voulu refondre le point de départ de l'ère actuelle en la commençant par la naissance du Christ, au lieu de se conformer au système de datation institué par l'Église basé sur l'ère des martyrs, qui avait compté à partir du persécuteur du IIIe siècle. Dioclétien (anno Diocletiani).

Un calendrier pascal du 12ème siècle sur parchemin maintenant à la Bodleian Library (MS. Digby 56 fol. 165v).

Dionysos a proposé : ‘anno domini nostri Jesu Christi’ (l'année de notre Seigneur Jésus-Christ’). Cela signifierait que la date qu'il écrivait, Anno Diocletiani 248, deviendrait Anno Domini 532 avec ses nouveaux calculs. La redéfinition de l'« A.D. » est ainsi née en Occident, bien que de nombreuses autres églises (comme l'église copte en Égypte) continuent d'utiliser la persécution de Dioclétien comme marqueur de temps et d'identité.

Un deuxième débat abordé par Dionysius faisait rage depuis le IIe siècle : la date de Pâques. Comme le remarque l'historien ancien émérite Alden Mosshammer dans son livre sur Dionysius Exiguus, le terme "ordinateur’ a été appliqué à la science de compter la date de Pâques. Il influencera plus tard la création du mot « ordinateur », mais il avait à l'origine une définition beaucoup plus ecclésiastique. Selon les évangiles, Pâques avait eu lieu le jour ou à proximité de la fête juive de la Pâque, célébrée à la première pleine lune du premier mois de printemps du calendrier hébreu.

Les premiers théologiens comme Hippolyte de Rome ont consacré beaucoup de temps à essayer de calculer la date de Pâques.À l'époque, les premiers chrétiens utilisaient souvent le calendrier juif pour les aider à dater et à organiser leur propre célébration de Pâques. Ce point est exposé par l'historien du judaïsme rabbinique Sacha Stern dans son livre, Calendrier et communauté. Pourtant, au troisième siècle, le sentiment anti-juif a amené certains premiers théologiens chrétiens à calculer Pâques comme un moyen de se séparer d'une dépendance vis-à-vis du calendrier juif. Dans les Ps.-Cyprien’s Calcul de De Pascha (Sur le calcul de la fête pascale) en 243 de notre ère, il note explicitement que les chrétiens en avaient marre de suivre les Juifs aveugles et stupides et souhaitaient donc calculer eux-mêmes Pâques. Un rappel antique tardif que la création d'un calendrier pouvait exprimer la libération, mais aussi naître d'un préjugé.

Un moulage en plâtre de la statue d'Hippolyte, qui porte un calendrier pascal en grec à partir de 222 (Photo de Sarah E. Bond aux Musées du Vatican).

Alors que l'évêque de Rome a fixé la date de Pâques en Occident après avoir consulté divers érudits, les églises d'Asie Mineure ont refusé d'honorer ces dates. Le Concile de Nicée en 325 décrète que les églises orientale et occidentale devraient célébrer Pâques le même jour, mais hélas, les deux ont calculé le cycle de Pâques différemment bien que les deux aient convenu que la célébration devrait être séparée du calendrier juif et tomber le Dimanche après la première pleine lune qui a suivi l'équinoxe de printemps (du printemps) (21 mars). En 525, Dionysius est intervenu et a raconté un peu un mensonge sur les délibérations du conseil et a finalement accepté les calculs pour Pâques développés au quatrième siècle de notre ère. Il a ensuite fixé des dates pour Pâques avec son propre calcul couvrant de 532 à 627, un cycle de 95 ans.

Bien qu'il y ait encore des adhérents au calendrier de Pâques ionien à l'époque médiévale, en Occident, le synode de Whitby (664) ancrerait davantage la date de Pâques de l'Église occidentale en Northumbrie et ailleurs dans la Grande-Bretagne et l'Écosse modernes. Même aujourd'hui, l'Église orthodoxe orientale fixe sa propre date pour Pâques. Cette année, c'est le 8 avril. Dans ce débat se trouvaient non seulement des aspects des mathématiques, de l'astronomie et de la science, mais aussi la notion de base selon laquelle contrôler le temps revenait à affirmer sa domination.

En concluant cet article de blog, je veux me tourner vers ma propre obsession pour le contrôle calendaire et certaines attitudes envers le calcul du temps. Comme je l'ai déjà écrit sur mon blog et sur Twitter, je préfère utiliser la notation CE (Current Era) plutôt que AD comme alternative plus laïque, même si j'ai une place particulière dans mon cœur pour Dionysius et Late Antiquité. L'utilisation de CE n'est qu'un changement que vous remarquerez peut-être maintenant que je suis le rédacteur en chef du blog SCS, mais il y en aura plus. Dans mon premier billet, je voulais à la fois vous présenter, nos lecteurs, mon travail d'historien de l'Antiquité tardive, mais aussi noter qu'il y aura des changements de style et de contenu sur le blog en tant que Comité de communication, blogueurs mensuels SCS, et d'autres classiques contribuent à la conversation dans cet espace.

Même si je sais que tout le monde ne sera pas d'accord sur mes habitudes éditoriales, je vous assure que cela reste un forum ouvert mais civil qui accueille des personnes de toutes origines et de toutes convictions. Ces derniers mois, les pages de médias sociaux de SCS ont parfois été en proie à des remarques racistes, xénophobes et sexistes qui révèlent un environnement en ligne plutôt toxique qui peut se cacher sous la surface d'Internet. Mais ce n'est pas quelque chose qui doit être toléré. Tout comme ces remarques ne seront pas autorisées conformément à notre politique sur les médias sociaux, ce blog restera également un espace qui représente et met l'accent sur l'inclusion. Cela étant dit, nous voulons entendre ce que tu devoir dire. Alors racontez-nous une histoire et faites entendre votre voix au sein de la communauté SCS. Nous ne sommes peut-être pas toujours d'accord sur des questions politiques, religieuses ou sociales (ou même sur la date de Pâques), mais je pense que nous pouvons nous réunir pour souligner l'importance des classiques et de la communauté dans le monde moderne.

Représentation des 19 années du cycle métonique sous forme de roue, avec la date julienne de la nouvelle lune de Pâques, à partir d'un manuscrit informatique du IXe siècle réalisé dans l'abbaye de Saint-Emmeram (Clm 14456, fol. 71r) (Image via Wikimedia et est dans le domaine public).


Voir la vidéo: The Antikythera Machine (Mai 2022).