Nouvelles

Térébinthe AN-59 - Histoire

Térébinthe AN-59 - Histoire

Térébinthe

(AN-59, dp. 1275; 1. 194'6", b. 37', dr. 13'6", art. 12.1
k.; cpl. 56 ; une. 1 3", cl. Ailanthus)

Terebinth (AN-69) a été déposé sous le nom de Balm (YN-78) le 24 mars 1943 à New Bern, N.C., par le Barbour Boat Works, lancé le 19 août 1943; parrainé par Mme J. M. Mitchell, rebaptisé Terebinth le 7 décembre 1943, redésigné AN-59 le 20 janvier 1944 ; et mis en service le 5 août 1944, le lieutenant Sandrup Bernsen, USNR, aux commandes

Terebinth a quitté Morehead City, Caroline du Nord, le 6 août pour terminer l'équipement au Norfolk Navy Yard. Le 24, le navire de pose de filets se rend à Melville, R.I., pour un entraînement au shakedown qu'il termine le 11 septembre. Après avoir opéré dans le 5e district naval de Norfolk pendant deux mois, la couche de filet a commencé le 16 novembre pour la côte ouest. Elle a transité par le canal de Panama le 27 et a atteint San Francisco le 20 décembre 1944.

Le 26 janvier 1945, le Terebinth se dirigea vers Hawaï et arriva à Pearl Harbor le 7 février. La semaine suivante, le filet a rejoint un convoi qui s'est dirigé, via l'île Johnston et Eniwetok, jusqu'à Ulithi. Elle y est du 6 au 11 mars lorsqu'elle rejoint les unités du Mine Squadron 10 à destination des Philippines. Les navires sont arrivés à la baie de San Pedro 10 jours plus tard, préparés pour l'invasion des îles Ryukyu et sortis le 19 mars. Ils sont arrivés au large de Kerama Retto le 26 et les troupes de la 77e division d'infanterie ont débarqué sur les plages à 08h00 ce matin-là. Dans l'après-midi, les principales îles du groupe étaient sous contrôle américain et Terebinth commença les opérations de pose de filets dans le canal d'Aka Shima. L'amarrage nord a été achevé dans l'après-midi et le dernier filet de 1 500 pieds était en place avant la tombée de la nuit. Le mouillage sud a été achevé le lendemain matin.

La flotte d'invasion subit une attaque aérienne ennemie le premier jour de la campagne et les raids se poursuivent tout au long de la lutte pour l'île. Un nouveau danger est apparu le matin du 28 lorsque les vigies de Terebinth ont aperçu un bateau non éclairé s'approchant de la proue tribord du navire. Lorsqu'il a été interpellé, l'engin n'a pas répondu. Comme le navire non identifié était trop proche pour que Terebinth puisse utiliser son canon de 3 pouces, les artilleurs du navire ont ouvert le feu avec des armes légères. Le bateau a largué une grenade sous-marine près de Terebinth, a viré à tribord et a filé alors qu'une violente explosion a secoué la couche de filet. Heureusement, Terebinth n'a pas été endommagé. Elle a ensuite pris position du côté est de l'entrée du filet sud de Kerama Retto et a dirigé la circulation à son entrée. Le navire est resté à cette tâche jusqu'au 6 avril lorsqu'il a rejoint un groupe de sauvetage au large des plages de Hagushi pour aider à récupérer les péniches de débarquement. Le 29, il rejoint le Pinckney (APH-2) endommagé et alimente le transport en électricité pendant quatre jours pendant qu'il subvient aux besoins des blessés évacués des plages. Terebinth est resté dans le Ryukyus jusqu'au 6 juillet quand elle s'est retirée à Leyte.

Le Terebinth quitta San Pedro le 12 août et se trouvait à environ 60 miles au sud de Peleliu le 15 lorsqu'il reçut l'ordre de cesser les opérations offensives contre le Japon. Deux jours plus tard, elle a jeté l'ancre à Ulithi et a commencé à réparer, remplacer et récupérer des bouées et des filets. Elle a ensuite déménagé à Kossol Roads dans le Palaus pour continuer les mêmes tâches. Le 14 octobre, le navire de pose de filets a mis le cap sur le port de Tanapag, Saipan avec un chargement de filets. Il y est arrivé le 19 et est parti pour les États-Unis le 26.

Le Terebinth arriva à San Diego le 27 novembre 1945 et, le lendemain, remonta la côte jusqu'à San Pedro pour être inactivé. Il a été désarmé le 31 janvier 1946 et rayé de la liste de la Marine le 26 février 1946. Le navire a été vendu à Van Cam Sea Food Co., San Pedro, le 23 avril 1946.

Terebinth a reçu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Ailanthus-classe navire de pose de filets

Les Ailanthus classer étaient un groupe de 40 navires de pose de filets à coque en bois de la marine des États-Unis construits pendant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre des vastes programmes de construction de la fin de 1941 et du début de 1942 pour les petits navires de patrouille et de guerre des mines. Cinq de la classe ont été transférés à la Marine royale britannique en vertu de prêt-bail, et cinq autres ont été convertis dans leurs chantiers navals en remorqueurs de la flotte auxiliaire, le ATA-214-classer. [1]

    , Everett, Washington (10) , Stockton, Californie (10)
  • Barbour Boat Works, New Bern, Caroline du Nord (4)
  • Snow Shipyards, Rockland, Maine (5) , St. Charles, Missouri (4)
  • Canuelette Shipbuilding Co., Slidell, Louisiane (7)
  • Marine des États-Unis (35)
  • Marine royale (5)
  • 1 × 3"/50 calibre pistolet
  • 2, plus tard 4 × simple 20 mm AA

Contenu

La M-59 commence à la I-96 dans le canton de Howell sous le nom de Highland Road, près d'un grand centre commercial. Highland Road porte la M-59 en même temps que la section la plus à l'ouest de la Business Loop I-96 (BL I-96). Highland Road s'élargit en un boulevard au sud de l'aéroport du comté avant que la route n'atteigne Grand River Avenue. À cette intersection, la BL I-96 part vers le sud-ouest. Cette section de Howell est principalement résidentielle avec des rues bordées d'arbres. La section du boulevard se termine près du lac Thompson et la M-59 continue vers l'est à travers le comté rural de Livingston en tant qu'autoroute à deux voies traversant des zones boisées et résidentielles. À mi-chemin à travers le canton de Hartland, la M-59 rencontre l'autoroute US Highway 23 (US 23) près du centre commercial Hartland Plaza, et Highland Road s'élargit à nouveau pour devenir une autoroute divisée en boulevard. La route traverse plusieurs petits lacs et continue vers l'est dans le comté d'Oakland. Traversant la zone de loisirs de l'État des Highlands, la M-59 se dirige vers le nord à travers la région des lacs du comté d'Oakland rural qui comprend plusieurs lacs dans des terres forestières denses et des lotissements résidentiels qui forment la limite nord de la région métropolitaine de Detroit. Il y a un bref écart dans le Highland SRA où la M-59 se rétrécit pour devenir une route à deux voies. Près du lac Brendel et du domaine skiable d'Alpine Valley, Highland Road se rétrécit à deux voies pour la dernière fois. La chaussée rétrécie continue vers l'est, traversant le bord sud du lac Pontiac dans la zone récréative de l'État du même nom. [3] [4]

Le prochain point de repère majeur le long de la M-59 est l'aéroport international du comté d'Oakland dans le canton de Waterford. Highland Road commence à se courber vers le sud à travers des banlieues plus denses à l'approche de la périphérie de Pontiac. Le nom de Highland Road cède la place à Huron Street près du lac Sylvan, et la M-59 traverse Telegraph Road, qui porte la US 24 et marque la frontière avec Pontiac. La M-59 en direction est continue le long de la rue Huron jusqu'au centre-ville de Pontiac où elle traverse l'extrémité nord de l'avenue Woodward, qui fait partie des deux boucles commerciales qui encerclent le quartier central des affaires tandis que la M-59 en direction ouest contourne le centre-ville de Pontiac en suivant la boucle nord de Woodward. À l'est du centre-ville de Pontiac, la M-59 s'élargit en une autoroute complète. Cette autoroute permet d'accéder au côté sud du Pontiac Silverdome, ancien domicile des Lions de Détroit. À l'est du stade d'Auburn Hills se trouve l'échangeur en forme de trèfle avec l'I-75 et le siège social nord-américain du constructeur automobile Chrysler. Continuant vers l'est à travers la banlieue nord de Détroit, l'autoroute M-59 revient vers le sud et traverse le comté de Macomb à l'échangeur de Dequindre Road. [3] [4] Les camions transportant des cargaisons explosives ou inflammables doivent quitter l'autoroute M-59 et utiliser le service parallèle à travers l'échangeur Mound Road-Merrill Road juste à l'ouest d'Utica. [5]

L'autoroute M-59 traverse la frontière entre Sterling Heights et le canton de Shelby et se termine à l'avenue Van Dyke à Utica, où la M-59 devient un boulevard appelé Hall Road. L'autoroute traverse la rivière Clinton et l'extrémité sud de l'autoroute M-53. [3] Cette section de l'autoroute est en quelque sorte une "rue principale" dans le comté de Macomb, car elle abrite une grande variété de magasins et de restaurants, notamment le Lakeside Mall à Sterling Heights et le Mall à Partridge Creek dans le canton de Clinton. [6] Bien qu'il ne soit ni officiellement désigné ni communément appelé comme tel, la partie Hall Road de M-59 est coextensive avec « 20 Mile Road » dans le système Detroit Mile Road. Près de son terminus est, la M-59 croise à la fois la M-97 (Groesbeck Highway) et la M-3 (Gratiot Avenue). À l'est de Gratiot, Hall Road s'appelle la William P. Rosso Highway. La M-59 se termine à l'échangeur autoroutier avec la I-94 tandis que la Rosso Highway continue le long de la bordure nord de la base de la Garde nationale aérienne de Selfridge jusqu'au lac St. Clair. [4]

La M-59 a été désignée pour la première fois le 1er juillet 1919 entre la M-10 (maintenant Bus. US 24) à Pontiac et la M-19 (plus tard US 25 et maintenant M-3) à Mt. Clemens. [2] Il serait déplacé pour suivre Hall Road exclusivement à l'extrémité est en 1932. [7] [8] L'extrémité ouest a été prolongée en 1936 pour se terminer à la limite du comté de Livingston-Oakland. [9] [10] L'extension aux États-Unis 23 à Hartland a été terminée en 1938. [11] L'extrémité est a été prolongée de nouveau en 1939 le long des États-Unis 25 et jusqu'à M-29 à New Baltimore. [12] L'extrémité est a été à nouveau détournée entre Mt. Clemens et New Baltimore sur un autre ancien alignement de M-29 à la fin de 1947 ou au début de 1948. [13] [14] Le terminus oriental a été tronqué à M-29 à l'est des États-Unis 25 /Avenue Gratiot en 1961. [15] [16]

Une autre extension à l'extrémité ouest a déplacé M-59 pour se terminer à l'US 16 à Howell en 1960. [17] [18] L'extrémité ouest a été prolongée avec la nouvelle BL I-96 à Howell pour se terminer à la nouvelle autoroute I-96. en 1962. [16] [19] L'extrémité est a été détournée pour se terminer à I-94 en 1963. [19] [20]

La M-59 a été convertie en autoroute à partir de 1966 avec le premier segment entre Pontiac et Auburn Road près de Rochester. [21] [22] Un deuxième segment s'est ouvert en 1972 à l'est de Mound Road à Utica. [23] [24] Les segments ont été convertis en route divisée dans le comté d'Oakland de 1984 à 1986. [25] [26] L'extrémité est a été reconstruite en 1995-97 et convertie en une route divisée de six à huit voies. [27] [28] L'autoroute a été prolongée vers l'est en 1998 jusqu'à l'avenue Van Dyke à Utica la même année, l'extrémité est a été détournée de l'avenue Gratiot et de la route 23 Mile pour se terminer à un échangeur différent avec l'I-94, éliminant ainsi la concurrence avec M-3. [29] [30] L'ancien routage de M-59 le long d'Auburn Road à Rochester Hills est toujours maintenu par le MDOT. [31]

En 2010, le MDOT a commencé le processus d'extension de la M-59 de deux voies à trois dans chaque direction entre Crooks Road et Ryan Road, en utilisant le financement du projet de loi de relance fédéral de 2009. [32] Avec cette amélioration, la M-59 est maintenant à au moins trois voies dans chaque sens de la I-75 à la I-94. [33]

En 2017, le MDOT a commencé la reconstruction de la M-59 (Hall Road) de la M-53 à Romeo Plank Rd. Ce chantier devrait durer jusqu'en 2018.


Térébinthe AN-59 - Histoire

(1) 'elah (Ésaïe 6:13, la version King James "teil tree" Ho 4:13, la version King James "ormes") dans Genèse 35:4 (la version King James "chêne") Juges 6:11 , 19 Juges 9:6 (la version King James "simple") 2 Samuel 18:9, 10, 14 1 Rois 13:14 1 Chroniques 10:12 Esaïe 1:30 Ezéchiel 6:13, traduit "chêne", et en marge "térébinthe" "val d'Éla", marge "le térébinthe" dans 1 Samuel 17:2, 19 1 Samuel 21:9.

(2) 'elim (Esaïe 1:29, "chênes", marge "térébinthes").

(3) 'allah (Josué 24 :26, les versions anglaises de la Bible ont « chêne », mais la Septante terebinthos).

(4) 'elon, "chêne (marge, "térébinthe") de Zaanannim" (Josué 19:33 Juges 4:11) "chêne (la marge de la version révisée "térébinthe", la version King James "plain") de Tabor" (1 Samuel 10:3) aussi Genèse 12:6 Genèse 13:18 Genèse 14:13 1 Samuel 10:3 Deutéronome 11:30 Juges 6:19 tous traduits "chêne" ou "chênes", avec marge "térébinthe" ou " térébinthes."

(5) Dans Genèse 14:6 Septante a terebinthos, comme la traduction de l'el d'El-paran.

(6) Dans Ecclesiasticus 24:16 terem (b) inthos, l'arbre à térébenthine de la version King James," la version révisée (britannique et américaine) "térébinthe".

Il est clair que les traducteurs ne savent pas quelle traduction est correcte, et il ne semblerait pas improbable qu'alors il n'y ait pas eu de distinction claire entre le chêne et le térébinthe dans l'esprit de l'Ancien Testament. écrivains, pourtant, les deux sont des arbres très différents de tout sauf de l'observation la plus superficielle.

Le térébinthe - Pistacia terebinthus (ordre naturel, Anacardiaceae), arabe Butm - est un arbre apparenté au P. vera, qui produit la pistache, et au "poivrier" familier (Schinus molle) si largement cultivé dans la Palestine moderne. Comme ce dernier le térébinthe a des baies rouges, comme de petits raisins immatures. Les feuilles sont pennées, quatre à six paires, et elles changent de couleur et tombent en automne, laissant le tronc nu (comparer à Ésaïe 1:30). Le térébinthe est susceptible d'être infecté par de nombreuses galles voyantes, certaines variétés ressemblant à des morceaux de corail rouge. En Palestine, cet arbre prend des proportions nobles, en particulier dans les situations où, de son association avec une tombe sacrée, il est autorisé à s'épanouir sans être dérangé. Il est dans de telles situations assez souvent jusqu'à 40 pieds de haut et étend ses branches, avec leur feuillage vert foncé épais, sur une vaste zone (comparez 2 Samuel 18:9, 14 Ecclesiasticus 24:16). Des arbres nains se trouvent parmi les broussailles sur tout le territoire.

De cet arbre, une sorte de térébenthine est obtenue, d'où le nom alternatif "arbre de térébenthine" (Ecclésiaste 24:16 la version King James, la version révisée (britannique et américaine) "térébinthe").

425. Elah -- "térébinthe," un nom israélite, également un nom édomite
. 424, 425. Éla. 426 . "térébinthe," un nom israélite, également un nom édomite.
Translittération : Elah Orthographe phonétique : (ay-law') Définition courte : Elah. .
/hébreu/425.htm - 6k

356. Elon -- "térébinthe," un nom israélite, également hittite, aussi .
. Élon. 357 . "térébinthe", " un nom israélite, également un hittite, également une ville de Dan.
Translittération : Elon Orthographe phonétique : (ay-lone') Définition courte : Elon. .
/hébreu/356.htm - 6k

364. El Paran -- "térébinthe de Paran, " une ville et un port sur la .
. El Paran. 365 . "térébinthe de Paran, " une ville et un port sur la mer Rouge.
Translittération : El Paran Orthographe phonétique : (ale paw-rawn') Définition courte : El- .
/hébreu/364.htm - 6k

352d. ayil - un térébinthe
. ayil. 353 . une térébinthe. Translittération : ayil Définition courte : chênes. Origine du mot
du même que ulam Définition a térébinthe Utilisation des mots NASB chênes (3). .
/hébreu/352d.htm - 5k

358. Elon Beth Chanan -- "térébinthe de (la) maison de faveur, " un .
. "térébinthe du . Mot d'origine d'Elon, bayith et chanan Définition "térébinthe
de (la) maison de faveur, " une place dans l'utilisation des mots Dan NASB Elonbeth-hanan (1). .
/hébreu/358.htm - 6k

436. elon -- un térébinthe
. une térébinthe. Translittération : elon Orthographe phonétique : (ay-lone') Définition courte :
chêne. . de ayil Définition a térébinthe NASB Word Usage chêne (6), chênes (4). plaine .
/hébreu/436.htm - 6k

Chapitre xxxv
. ils ont remis à Jacob tous les dieux étrangers en leur possession et les anneaux
qui étaient à leurs oreilles, et Jacob les enterra sous le térébinthe près de Sichem .
/. //christianbookshelf.org/leupold/exposition of genesis volume 1/chapter xxxv.htm

Fragment x. Du Patriarche Jacob. .
. pays, à cause de la violation de leur sœur, enterrée à Shecem les dieux
qu'il avait avec lui près d'un rocher sous le merveilleux térébinthe, [1096] qui .
/. /africanus/les écrits de julius africanus/fragment x du patriarche.htm

Table des matières
. 186 5.2 VOYAGER DE NUIT. MARIE ET ​​JOSEPH REPOSENT AU TÉRÉBINTHE D'ABRAHAM. 188
5.3 DEUX HEURES AU SUD DU TÉRÉBINTHE ARBRE. . ABRAHAM TÉRÉBINTHE ARBRE. 331 11. .
/. /emmerich/la vie de la bienheureuse vierge marie/table des matières.htm

La Fuite en Egypte et Saint Jean-Baptiste dans le désert
. 10. LE BOISSON DE MOREH. ABRAHAM TÉRÉBINTHE ARBRE. . C'était Abraham térébinthe arbre,
près du bosquet de Moreh, non loin de Sichem, Thanath, Shiloh et Aruma. .
/. /emmerich/la vie de la bienheureuse vierge marie/xvi la fuite en egypte.htm

L'arbre sans feuilles
. sera préservé, et alors même cette petite partie sera soumise à de nombreux périls
mais Israël ne sera pas détruit, car il sera comme un térébinthe arbre et .
/. /spurgeon/spurgeons sermons volume 3 1857/the leafless tree.htm

Le recensement et le voyage de la Sainte Famille
. 5.2 VOYAGER LA NUIT. MARIE ET ​​JOSEPH REPOSENT AU TÉRÉBINTHE D'ABRAHAM. . Où ils
devaient se reposer, elle s'est arrêtée, comme ici par le térébinthe arbre. .
/. /emmerich/la vie de la bienheureuse vierge marie/x le recensement et le.htm

Chapitre xxxiv
. ils ont remis à Jacob tous les dieux étrangers en leur possession et les anneaux
qui étaient à leurs oreilles, et Jacob les enterra sous le térébinthe près de Sichem .
/. /christianbookshelf.org/leupold/exposition of genesis volume 1/chapter xxxiv.htm

Chapitre XII
. 6, 7, Et Abram traversa le pays jusqu'au lieu de Sichem au térébinthe
de Moreh, et les Cananéens étaient dans le pays à ce moment-là. .
//christianbookshelf.org/leupold/exposition de la genèse volume 1/chapitre xii.htm

Parlé à Antioche dans la vieille église, comme on l'appelait.
. abeilles, ainsi la peur a chassé nos essaims et ce que dit le prophète, pleurant
Jérusalem, pouvons-nous dire maintenant : « Notre ville est devenue comme une térébinthe qui a .
/. /chrysostome/sur le sacerdoce/homélie II parlée à antioche.htm

Qu'il fit construire une église à Mambre.
. 18 : 1) et d'autres, a des « plaines », bien que la Septante et les anciens interprètes
généralement le rendre, comme ici, par "oak," certains par "térébinthe" (arbre de térébenthine .
/. /pamphilius/la vie de constantin/chapitre li qu'il commanda a.htm

Teil
. Arbre de Teil. (un ancien nom pour le tilleul, le tilia), Isaiah 6:13, le térébinthe,
ou térébenthine, le Pistacia terebinthus des botanistes. .
/t/teil.htm - 7k

Mamré (10 occurrences)
. 1) La tradition moderne pointe vers un chêne magnifique (Quercus ilex, arabe sindien),
1 1/2 miles à l'ouest-nord-ouest de la ville moderne, comme le térébinthe d'Abraham .
/m/mamre.htm - 16k

Éla (17 occurrences)
. Dictionnaire biblique d'Easton Térébinthe ou chêne. (1.) Vallée de, où les Israélites
étaient campés lorsque David a tué Goliath (1 Samuel 17:2, 19). .
/e/elah.htm - 17k

Chêne (22 occurrences)
. (1.) `El n'apparaît que dans le mot El-paran (Genèse 14:6). La LXX. rendu par
"térébinthe." Au pluriel, ce mot apparaît dans Isaïe 1:29 57:5 (AV marg. .
/o/chêne.htm - 33k

Orme
. Easton's Bible Dictionary Osée 4:13 rendu "térébinthe" dans la version révisée
Version. C'est le Pistacia terebinthus de Linn., un arbre .
/e/elm.htm - 7k

Elon (8 occurrences)
. Encyclopédie biblique standard. ELON (1). e'-lon ('elon "térébinthe"): (1) Un Zébulunite,
qui a jugé Israël dix ans, et a été enterré à Aijalon (Juges 12:11, 12). .
/e/elon.htm - 10k

Absalom (16 occurrences)
. Et Absalom montait sur sa mule, et la mule passa sous les branches épaisses de
un grand térébinthe, et sa tête agrippa le térébinthe, et il était .
/a/absalom's.htm - 12k

Botanique
. 5:7, etc.) à la mention répétée des produits les plus caractéristiques de la
Palestine-l'olivier et le figuier, la vigne et l'amandier, le chêne et le térébinthe. .
/b/botanique.htm - 38k

Essence de térébenthine
. Noah Webster's Dictionary (n.) Une oléorésine semi-fluide ou fluide, principalement l'exsudation
du térébinthe, ou térébenthine, arbre . tur'-stylo-étain. Voir TÉRÉBINTHE. .
/t/térébenthine.htm - 6k

Genèse 12:6
Et Abram traversa le pays jusqu'au lieu de Sichem, jusqu'au chêne de Moré. Et le Cananéen était alors dans le pays.
(Voir JPS)

Genèse 35:4
Et ils donnèrent à Jacob tous les dieux étrangers qui étaient dans leur main, et les anneaux qui étaient à leurs oreilles et Jacob les cacha sous le chêne qui était près de Sichem.
(Voir JPS DBY)

Juges 6:11
Et l'ange de l'Éternel vint et s'assit sous le chêne qui était à Ophra, qui appartenait à Joas l'Abiezrite; et son fils Gédéon battait du blé dans le pressoir, pour le cacher aux Madianites.
(Voir JPS)

Juges 6:19
Et Gédéon entra, et prépara un chevreau, et des gâteaux sans levain d'un épha de farine: la chair qu'il mit dans un panier, et il mit le bouillon dans un pot, et le lui apporta sous le chêne, et le présenta .
(Voir JPS)

Juges 9:6
Et tous les hommes de Sichem se rassemblèrent, et toute la maison de Millo, et allèrent faire roi Abimélec, près du chêne de la colonne qui était à Sichem.
(Voir JPS)

1 Samuel 10:3
Puis tu iras de là, et tu arriveras au chêne du Thabor et là-bas te rencontreront trois hommes montant vers Dieu à Béthel, un portant trois chevreaux, et un autre portant trois pains, et un autre porter une bouteille de vin :
(Voir JPS)

2 Samuel 18:9
Et Absalom rencontra par hasard les serviteurs de David. Et Absalom était monté sur sa mule, et la mule passa sous les branches épaisses d'un grand chêne, et sa tête s'agrippa au chêne, et il fut emmené entre le ciel et la terre et la mule qui était sous lui continua.
(Voir JPS DBY)

2 Samuel 18:10
Et un homme le vit, et le dit à Joab, et dit : Voici, j'ai vu Absalom pendu dans un chêne.
(Voir JPS DBY)

2 Samuel 18:14
Alors dit Joab, je ne peux pas rester ainsi avec toi. Et il prit trois fléchettes dans sa main, et les enfonça dans le cœur d'Absalom, alors qu'il était encore vivant au milieu du chêne.
(Voir JPS DBY)

1 Rois 13:14
Et il alla après l'homme de Dieu, et le trouva assis sous un chêne et il lui dit : Es-tu l'homme de Dieu qui est venu de Juda ? Et il a dit, je le suis.
(Voir JPS DBY)

1 Chroniques 10 :12
tous les hommes vaillants se levèrent, emportèrent le corps de Saül et les corps de ses fils, et les emmenèrent à Jabesh, et enfouirent leurs os sous le chêne à Jabesh, et jeûnèrent sept jours.
(Voir JPS DBY)

Esaïe 1:30
Car vous serez comme un chêne dont la feuille se fane, et comme un jardin qui n'a pas d'eau.
(Voir JPS DBY)

Esaïe 6:13
S'il en reste un dixième, celui-ci aussi sera consumé à son tour : comme un térébinthe et comme un chêne, dont le bois reste quand ils sont abattus, de sorte que la semence sacrée est son cep."
(WEB JPS ASV DBY NAS RSV NIV)

Ézéchiel 6:13
Et vous saurez que je suis l'Éternel, quand leurs hommes tués seront parmi leurs idoles autour de leurs autels, sur toutes les hautes collines, sur tous les sommets des montagnes, et sous chaque arbre vert, et sous chaque chêne épais, les lieux où ils offraient une douce odeur à toutes leurs idoles.
(Voir JPS DBY)

Osée 4:13
Ils sacrifient au sommet des montagnes, et brûlent de l'encens sur les collines, sous les chênes, les peupliers et les térébinthes, parce que son ombre est bonne. C'est pourquoi tes filles se prostituent, et tes épouses commettent l'adultère.
(Racine dans WEB JPS ASV DBY YLT NAS RSV NIV)


Sous les chênes et les térébinthes

Les anémones (Heb. kalaniot) fleurissent en Galilée vers la fin de la saison des pluies d'hiver.

Cette semaine, nous célébrons la fête juive de Tu b'Shevat, le 15e jour du mois de Shevat, qui marque le premier jour de la nouvelle année pour les arbres. Des arbres? Le calendrier juif marque la nouvelle année avec la fête de Roch Hachana, qui a lieu chaque automne. Pourquoi avons-nous besoin d'une nouvelle année séparée pour les arbres, et pourquoi cela a-t-il lieu au milieu de l'hiver ?

Le calcul de l'âge d'un arbre est important pour déterminer toute une série de lois agricoles juives qui incombent aux arbres : orla, maasser sheni et autres dîmes. Mais pourquoi fêter cet anniversaire dans le froid de février ? En Terre d'Israël, l'hiver n'est pas du tout une période morte caractérisée par des arbres dénudés et un sol gelé. Au contraire! L'hiver est la saison des pluies lorsque le paysage est couvert d'herbe verte et d'arbres feuillus, comme le montre l'image ci-dessus. Les arbres fruitiers du Pays (comme l'amandier vu ci-dessous) commencent à fleurir fin janvier, c'est pourquoi cette date a été choisie comme la date la plus appropriée pour marquer l'anniversaire de tous les arbres du Pays.

Un amandier en fleur, fin janvier & début février.

Dans cet article, je souhaite partager quelques mots sur deux arbres très célèbres (et incompris) qui apparaissent fréquemment dans la Bible : le chêne et le térébinthe. Commençons par examiner un célèbre passage biblique. Dans le livre de Josué, les tribus sœurs d'Éphraïm et de Manassé se plaignent à Josué de ne pas avoir reçu assez de territoire. Sa réponse à eux est d'aller de l'avant et de s'approprier plus de territoire, mais il y a un hic : les forêts doivent être défrichées.

Alors Josué dit à la maison de Joseph, à Éphraïm et à Manassé : « Vous êtes vraiment un peuple nombreux, et vous avez un grand pouvoir, vous n'aurez pas qu'un seul lot, mais la région montagneuse sera à vous, car bien que ce soit une forêt, vous le nettoieras et le possédera jusqu'à ses limites les plus éloignées, car tu chasseras les Cananéens, bien qu'ils aient des chars de fer, et bien qu'ils soient forts. (Josué 17:17-18)

Que veut dire exactement Josué quand dit effacer la “forest”? Une grande partie des collines centrales de la Terre d'Israël était boisée dans l'antiquité. Mais contrairement aux hypothèses de nombreux lecteurs modernes, ces forêts n'étaient pas des zones densément boisées épaisses avec de grands arbres, comme par exemple cette forêt en Suède :

Ou cette forêt ancienne qui s'étend de l'autre côté de la frontière entre la Pologne et la Biélorussie :

Au contraire, dans la Bible, le mot hébreu (yaar souvent traduit par "forêt") signifie en réalité la garrigue, une zone couverte d'une végétation dense la rendant impropre à l'agriculture. Le terme technique pour ce type de paysage est une « forêts boisées méditerranéennes », une forêt indigène ancienne en Terre d'Israël contenant cinq couches à partir de la base : (1) des herbes, (2) des arbustes à hauteur de genou (batta) , (3) arbustes à hauteur de poitrine (garigue), (4) arbres (maquis) et (5) vignes. En raison de la déforestation, il ne reste que très peu de forêts de ce type.

Deux des arbres les plus communs de la forêt méditerranéenne sont le elah (אלה) et le seul (אלון). Ces deux mots hébreux sont couramment traduits par « chêne » ou « térébinthe » dans les Bibles anglaises, ce qui crée une certaine confusion. La raison de cette confusion de traduction est que, malgré le fait qu'il s'agisse de deux espèces distinctes, ces deux arbres ont vraiment beaucoup en commun. Même les guides nature chevronnés ont parfois du mal à les distinguer.

Les elah arbre, le plus souvent traduit par “terebinth”, porte le nom latin Pistacia palestina, ce qui signifie qu'il est lié au pistachier. De nombreux arbres célèbres dans la Bible hébraïque sont des térébinthes, par exemple : l'arbre sous lequel Jacob a enterré les idoles de Laban (Genèse 35:4) et l'arbre d'Orpa sous lequel s'est assis l'ange qui a rendu visite à Gédéon (Judg. 6:11). L'apparition la plus célèbre d'un elah dans la Bible se trouve la Vallée d'Éla où la bataille de David et Goliath a eu lieu (1 Sam. 17). On peut supposer que la vallée tire son nom du grand nombre de elah arbres qui poussaient ici dans le passé.

Les seul arbre, le plus souvent traduit par “oak”, porte le nom Quercus calliprinos. Dans la littérature populaire, il est également connu sous le nom de chêne Kermès. Les seul est mentionné dans la Bible comme le premier arbre rencontré par Abram lors de son entrée dans le pays (Gen. 12:6) et l'arbre sous lequel Deborah, la nourrice de Rebecca, a été enterrée (Gen. 35:8) et le . Les seul est également mentionné comme un point de repère bien connu près de l'importante ville judaïque d'Hébron : Elonei Mamré. C'était l'une des bases de peuplement importantes utilisées par Abraham. Il a également enterré Sarah dans une grotte ici, qui est devenue plus tard le mausolée national contenant les corps de : Abraham, Sarah, Isaac, Rebecca, Jacob, Leah.

La grotte de Macpéla, Hébron

Parce qu'ils sont parmi les seuls arbres relativement grands du pays, les seul et elah On pensait qu'ils possédaient une force divine. Les mots seul et elah les deux contiennent la racine hébraïque (el), se référant à leur statut sacré dans le culte cananéen d'El. Par conséquent, ces deux arbres ont fait l'objet de nombreuses critiques de la part des prophètes de la Bible hébraïque. Par exemple, Osée écrit :

Mon peuple demande conseil à une statue en bois d'un dieu.
Ils obtiennent des réponses d'un bâton de bois.
Elles sont aussi infidèles que des prostituées.
Ils ne sont pas fidèles à leur Dieu.
Ils offrent des sacrifices au sommet des montagnes.
Ils brûlent des offrandes sur les collines.
Ils adorent sous le chêne (alors), peuplier (livné) et térébinthe (elah) des arbres.
Les arbres offrent beaucoup d'ombre. (Osée 4:12-13)

Une autre raison pour laquelle le seul et elah pourrait être devenu le sujet d'un culte idolâtre parce que les deux sont des arbres très robustes qui ont une capacité miraculeuse de se régénérer lorsqu'ils sont coupés. Comme l'écrit Isaïe : « Mais comme le térébinthe et le chêne laissent des souches lorsqu'ils sont coupés, de même la semence sainte sera la souche dans le pays (Ésaïe 6 :13). Voici une photographie d'un alon qui semble avoir repris vie.

Un alon qui a fait germer plusieurs nouveaux troncs

Remarquez les nombreux troncs qui ont poussé hors du tronc d'origine. Certains érudits pensent que la prophétie messianique bien connue de « une pousse de la souche de Jessé » dans Isaïe 11 pourrait être une référence à un elah ou seul arbre.

Une pousse va sortir de la souche de Jesse
de ses racines une branche portera du fruit.
L'Esprit de l'Éternel reposera sur lui,
l'Esprit de sagesse et d'intelligence,
l'Esprit de conseil et de puissance,
l'Esprit de la connaissance et de la crainte de l'Éternel—
et il se complaîtra dans la crainte de l'Éternel. (Esaïe 11 :1-3)

Aujourd'hui, bon nombre des elah et seul les arbres en Israël aujourd'hui ressemblent plus à des buissons qu'à des arbres en raison du surpâturage des moutons et des chèvres. Plutôt que de grandir, ils s'étendent horizontalement pour devenir des buissons trapus, comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous. Mais sur ils vivent! Joyeux Tu B’Shevat !


Térébinthe AN-59 - Histoire

Laboratoire unique en son genre - preuve ancienne technologie moderne

Carte - localisation du vin : hier et aujourd'hui

Les résines de vigne et d'arbre à fleurs - les ingrédients de la nature
.

Résines d'arbres

L'arbre térébinthe continue d'être abondant au Moyen-Orient, poussant même dans les zones désertiques. Un seul arbre, qui peut atteindre jusqu'à 12 mètres de haut, peut produire jusqu'à 2 kilogrammes de résine.

Pline l'Ancien, le célèbre encyclopédiste romain du 1er siècle après J.-C., a consacré une bonne partie de l'un de ses livres au problème d'empêcher le vin de se transformer en vinaigre. Des résines d'arbres - pin, cèdre et souvent térébinthe (que Pline a décrit comme la résine "la meilleure et la plus élégante") - ont été ajoutées aux vins romains à cette fin. Les Romains utilisaient également des résines à des fins médicinales. En effet, des études chimiques modernes ont prouvé que les résines peuvent tuer certaines bactéries, protégeant ainsi les composés organiques de la dégradation.

La vinification est très contrainte par la vigne elle-même, même compte tenu des contenants nécessaires et des moyens de conservation. La vigne sauvage est dioïque (ce qui signifie qu'elle a des fleurs unisexuées sur des plantes séparées qui doivent être pollinisées par des insectes). Seule la plante femelle produit des fruits.

La vigne sauvage pousse aujourd'hui dans le bassin méditerranéen tempéré, ainsi que dans certaines parties de l'Asie occidentale et centrale. Au cours de la période néolithique, la vigne sauvage eurasienne a finalement été développée comme notre type domestiqué. Les avantages de la vigne domestique sur le type sauvage peuvent être attribués à son hermaphrodisme (les fleurs bisexuées se produisent ensemble dans la même plante, permettant l'autopollinisation par le vent et la production de fruits par chaque fleur).


اس‌اس تربینس (ای‌ان-۵۹)

اس‌اس تربینس (ای‌ان-۵۹) (به انگلیسی: USS Terebinth (AN-59) ) است ل 194' 6" اشد. این ال ساخته شد.

اس‌اس تربینس (ای‌ان-۵۹)
??
الک
از ار: اوت ۱۹۴۳
اام: اوت ۱۹۴۴
ات اصلی
: 1 100 tonnes
ازا: 194' 6"
ا: 37'
: 13' 6"
: 12 nœuds

ا مقالهٔ ا ایق است. انید ا ا کنید.


Étude de cas en microbiologie : une personne de 59 ans ayant des antécédents de polyarthrite rhumatoïde

Un homme de 59 ans ayant des antécédents de polyarthrite rhumatoïde, d'hépatite C, de carcinome pulmonaire non à petites cellules se présente à son rhumatologue. His joint pain has responded well to adalimumab and methotrexate, but over the past month his left elbow has become increasingly painful, despite multiple corticosteroid injections there. He does not report any fevers or chills. On physical exam, his left elbow is warm and swollen. Synovial fluid is aspirated and sent for gram stain and culture.

Image 1. Initial Gram stain findings. Image 2. Growth on potato flake agar.

The yeast was identified as Candida parapsilosis, a common environmental species of Candida that is becoming increasingly prevalent as a cause of invasive candidal disease. It is easily transmitted by contact and is a source of nosocomial infections. It has the ability to form a biofilm and, thus, has a predilection for indwelling catheters and prosthetic devices. Highest-risk groups include immunocompromised patients, surgical patients, and very low-birth weight neonates.

The microbiology findings exemplify how fungi can be broadly categorized based on how they grow (as a yeast or a mold) in the host and in culture (a cooler environment). In this particular case, the initial gram stain (figure 1), representative of the phenotype in the host, demonstrates neutrophils with intracellular organisms with visible cell walls, suggestive of an active yeast infection with ongoing phagocytosis. The potato flake agar (figure 2) is also growing a yeast. Thus, the pathogen is classified as a yeast. In contrast, molds are characterized by the development of hyphae, which give them their classic “fluffy” appearance in culture (absent in this case). A clinically important subset of this group, the dimorphic fungi, are defined by a yeast phenotype in the host and a mold phenotype in culture.

  1. McGinnis, M, and S Tyring. (1996). Medical Microbiology (4 th Edition). Galveston, TX: University of Texas Medical Branch at Galveston.
  2. McPherson, R, and M Pincus. (2011). Henry’s Clinical Diagnosis and Management By Laboratory Methods (22 nd Edition, pp. 1155-1184). Philadelphia, PA: Elsevier Saunders.
  3. Trofa, D, A Gacser, and J Nosanchuck. "Candida parapsilosis, an Emerging Fungal Pathogen.” Clin Microbiol Rev. 2008 Oct 21(4): 606-625.

-Frederick Eyerer, MD is a 3 rd year anatomic and clinical pathology resident at the University of Vermont Medical Center.

-Christi Wojewoda, MD, is the Director of Clinical Microbiology at the University of Vermont Medical Center and an Associate Professor at the University of Vermont.


The Wonderful Truth

Genesis 12:6 - Abram traveled through the land as far as the site of the great tree of Moreh at Shechem.

I wonder how big the great tree of Moreh was. It was obviously a well-known landmark. How old was it? Did anyone back then have any idea? If it started growing right after the Flood, it could have been about 400 years old by Abram's time.

What kind of tree was it? Cedar? Oak?

Where did the name Moreh come from? A place? A person?

I'm curious. Could you please tell me what brought you to this page by mentioning it in a comment? I won't publish the comment, if you ask me not to.

24 comments:

Ah ! I just was reading Genesis and I came to 12:6 and thought "The great tree of Moreh! That sounds incredible" and was enthralled. I love the cultural bits added to Genesis.
So I took out some paper and started to draw what I thought it would look like. Then I typed "The Great Tree of Moreh" into google and found this.
I loved that others are enthralled by this.

Same here! I thought that it must have been a mighty tree if it warranted a mention in the Bible. I would very much have liked to see it.

Doing some further research, one bible commentary suggested this the Canaanites had shrines of teachers usually in oak trees. Morah maybe have been one of their greater teachers. Intéressant.

Moreh may have been a teacher. maybe, but in Deuteronomy, 11: 30 it says "the great trees of Moreh"
To which it goes on to figure. there must be more than one due to the pluralization.

i was just going through the Bible, in Genesis at the time Abraham had his calling. As he untertook his journy with his son Lot ,he travelled quite a distance hovever despite this, the tree was still visible. Amazing

I stumbled across your blog due to some research about Abram for a history class I am teaching. I am quite intrigued by the fact that whoever wrote Genesis (and especially these Abram/Abraham narratives) knew that this tree would be known to the readers of that time. Or if this was oral history, at first, then they would recognize this landmark. My question is what is its significance? Have you found any further information regarding who or what Moreh was? What was special about this tree or these trees.

Sorry, Tamera, I have no new information for you.

Before Moses wrote these facts, they were probably passed down orally. Then again, it is entirely possible that someone wrote them down in another book before Moses recorded them here.

The significance of the tree itself seems to be mainly as a landmark. It (or they) may have been around for dozens, if not hundreds, of years by the time of this writing.

A reference to Moreh might be similar to a modern day reference to a man-made object such as the Great Wall or the Eiffel Tower - anything that most people would know about and be able to locate.

I've long been curious about "The Great tree of Moreh." Just came up on in again as I start a yearly Bible reading plan. Decided to google it this time. Disappointing that we can't do much more than speculate, but I'd imagine it must have been quite a spectacular site. I picture it something on order of the Sequoias in California. Of course, still being a part of the earlier creation, maybe it even dwarfed the Sequoias.

I've long been curious about "The Great tree of Moreh." Just came up on in again as I start a yearly Bible reading plan. Decided to google it this time. Disappointing that we can't do much more than speculate, but I'd imagine it must have been quite a spectacular site. I picture it something on order of the Sequoias in California. Of course, still being a part of the earlier creation, maybe it even dwarfed the Sequoias.

I am amazed that people are interested in an old tree, however great,that ceased to exist a very long time ago!
When was the last comment written? This train of treeline seems to have started in 2008.

I wonder if the "tree" was that large because of the region in which it grew. Many of the items in the Bible suggesting a large mass have been "traditionally" smaller. Case in point, "The Mount of Olives" or the location of "The Sermon on the Mount"?

I've read the Bible from Genesis to Revelations several times but never studied the Word. Beginning anew with Genesis, I want to begin studying the Word. Strangely enough, I don't ever remember seeing the Great Tree of Moreh and decided to look it up.

I've recently been realizing th fact that EVERY single word in the bible is relevant and has a significant meaning. God just doesn't decode to put in a random detail or landmark of the time. Though the tree may just be a landmark to the people of that time, later throughout the bible it amounts to so much more.
In the Greek translation this verse translates to "Yahweh appears to Abraham" this tree was the first time that God had actually appeared to Abraham and signified a change in his relations to man. Also at the site of this tree was where the first pillar of the patriarchs was built. Showing that this was a very significant an special place to God which also shows that it was even more special that he gave this land to Abraham and his decendants which would become Israel. Showing how God was choosing them as his special nation.
Quite a while after this when the isrealites had finnished roaming in the desert for 40 years (the number symbolizing testing, a whole different topic) this tree was where they crossed over the river and renewed their covenant with God by building the altar with the 12 stones. This all happened at the base of this tree.
This tree was a significant symbol to God. It to me, symbolizes a new beginning with his relationship to man, his covenant with Abraham (which the ceremony of the covenant was done at the base of this tree as well) and the start of a new nation in the promise land.
I'm sure with more research there could be mre answers and textual ties with the tree, but this is just what I have found according to history and the scriptures in the short amount of time I have spent on the subject

@Previous Anonymous Commenter: Thank you for your input. It would have been better if you would have cited references for your conclusions. I'm not saying they aren't true, but you do make some inferences that aren't immediately apparent.

There are only 2 direct references to the tree(s) of Moreh. One is the Genesis 12 verse that started this thread. The other is in Deuteronomy 11:29-30 - When the LORD your God has brought you into the land you are entering to possess, you are to proclaim on Mount Gerizim the blessings, and on Mount Ebal the curses. As you know, these mountains are across the Jordan, west of the road, toward the setting sun, near the great trees of Moreh, in the territory of those Canaanites living in the Arabah in the vicinity of Gilgal.

For those seeking more on the "tree of Moreh," go a google search for Terebinth, which the the hebrew word for "might" tree. Clearly a significant location for the meeting between man and God. The word "Moreh" means "teacher" and is some indication of what happens there. I wonder as we start the "covenant" all over again, if this tree is not another witness to the "tree in the midst of the garden." The OT image of "tree which shall not be removed" and the ultimate "tree of life" are all points where the affirmation of the world God creates and the way he witnesses his presence in our midst is powerful.

does anyone think it possible that it was a Sequoia, they use to be all over the world but they environment is limited now. We saw them this past summer and THEY WERE GREAT TREES.

I read the devotional from Our Daily Bread and it has Genesis 12:1-8. I, too, was curious as to what I could find out about The Terebinth Tree of Moreh.

PHMannes I think you are on to something, I have been researching this quite diligently and in several versions now tracing back to the Hebrew roots, In the NIV version it says "the great tree of Moreh" the NKJV says "the terebinth tree of Moreh" and in the Restoration Scriptures it says "to the plain of Moreh" and in this instance plain means Heb. 'elon (Gen. 12:6 13:18 14:13 18:1 Deut. 11:30 Judg. 9:6), more correctly "oak," as in the Revised Version margin, "terebinth." So there is the scripture to back up part of 12:6 in Genesis but in Hebrew Moreh does mean "Teacher" and so I think that it is a reminder of the covenant that the Lord made with Abram, with being the father of nations. I also believe that the number 4, whether it be 4, 40, 400, 44, 4000, whatever stands for the Messiah, the son of God! So I believe this "Oak tree" is also a shadow picture of what was to come. The Messiah, "teacher", he spent time in the wilderness and if not mistaken taught by. just my studies on this subject thought I'd share.

Genesis 12:6 about the great tree that is in discussion I have also been studying and in the Restoration Scriptures it says "to the plain of Moreh" and looking up Plain in a Hebrew dictionary you find. "Heb. 'elon (Gen. 12:6 13:18 14:13 18:1 Deut. 11:30 Judg. 9:6), more correctly "oak," as in the Revised Version margin, "terebinth."". In the NIV it says, "the great tree of Moreh". And the NKJV says, "the terebinth tree of Moreh". Now also looking up Moreh in the Hebrew dictionary I found that it said "Teacher" which I found quite interesting to say the least. Because I see it as reminder of the covenant with Abram that he will be the father of the nations, I also see it as a shadow picture of the coming of the Messiah and how he was a "teacher" he "taught by trees" "The tree of life" I mean there are so many things that can remind us of what has happened and show us what is going to happen in the future if we just look at what it says deep enough. I also believe that any number with a 4 in it resembles or is because of or is in reference to or has something to do with the Messiah! Something to think about in your studies. Just things I have learned and come to learn and understand hope it is helpful! God Bless!

Was there not found A tree base/branches that were petrified and it was almost a mile wide ??
http://s8int.com/WordPress/2012/11/23/update-the-biggest-out-of-place-artifacts-ever-immense-stupendous-petrified-trees-of-the-black-hills-south-dakota/

I found most of these comments quite interesting. I too am a student and teacher of the bible, and ones knowledge of the Bible is endless and the journey of understanding the Bible more enriches and deepens ones relationship with God! James 4:8. I wanted to see a picture of the Moreh trees and learn more about the area (land)from our weekly bible reading, and came across your comments.

I wanted to extended another resource library to any who would be interested in more information about the Moreh trees its location of relevance to why God instructed Abram/Abraham (as God later changed his and Sarai's name)the fulfillment of his family arriving near to Moreh, near Shechem, and how this Vital Biblical time has a greater fulfillment and relevance for our day and in our near future.

Please visit the www.JW.org Website, click on Publications, then Online Library. Type in Moreh etc. I think you will be inspired by what you read. It's an outstanding research tool for all biblically questions along with a wealth of historical and future prophecies already fulfilled and those that have yet to be fulfilled in our very near future. If your native tongue is not English, in the upper right hand corner type in your native language (which is the language of your heart) and allow God to continue to speak to you.

If we look at family trees,this becomes clearer.The Great tree of Moreh was located in the realm of Sihon the Great King of the A-mor-ites. Shortly after this Ab-raham is blessed by Melchi-zedic the King of Salem and priest of God Most High. Was Melchi an A-mor-ite?
If so,We know who the true King of Jerusalem is and if we are looking for a Meshiak or Messianic figure,the bloodline of the Moreh's would lead us to such a being.

If we look at family trees,this becomes clearer.The Great tree of Moreh was located in the realm of Sihon the Great King of the A-mor-ites. Shortly after this Ab-raham is blessed by Melchi-zedic the King of Salem and priest of God Most High. Was Melchi an A-mor-ite?
If so,We know who the true King of Jerusalem is and if we are looking for a Meshiak or Messianic figure,the bloodline of the Moreh's would lead us to such a being.

In my studying of the bible, I too was enthralled upon hearing of this tree so naturally I needed to find out more information about it. I love the way your mind operates! May God continue to bless you, prosper you, and use you to bring glory to His Name.


OAK AND TEREBINTH:

The Hebrew terms calling for consideration here are: "elah" (Gen. xxxv. 4 Judges vi. 11, 19, and elsewhere) "el" (only in the plural form "elim" Isa. i. 29, lvii. 5, A. V. "idols," R. V. "oaks" lxi. 3, A. V. "trees") "elon" (Gen. xii. 6, A. V. "plain" R. V. "oak" xiii. 18) "allah" (Josh. xxiv. 26, E. V. "oak") and "allon" (Gen. xxxv. 8 Isa. ii. 13, xliv. 14, and often E. V. "oak"). All these terms may have originally denoted large, strong trees in general (comp. the Latin robur), comprising both the oak and the terebinth, which are similar in outward appearance. But "elah" (which in Isa. vi. 13 and Hos. iv. 13 is distinguished from "allon") and its cognates "elon" and "elim" are assumed to mean the terebinth, while "allon" (which is repeatedly connected with Bashan [Isa. ii. 13 Ezek. xxvii. 6 Zech. xi. 2], a district famous for its oaks) and "allah" are assumed to denote the oak.

Both the oak and the terebinth offered favorite resorts for religious practises (Isa. i. 29, lvii. 5 Ezek. vi. 13 Hos. iv. 13), and were associated with theophanies (Judges vi. 11 comp. Gen. xii. 6 Judges ix. 37). By reason of their striking appearance and their longevity they served also as topographical landmarks (Gen. xxxv. 8 Judges iv. 11, vi. 11, ix. 6 I Sam. x. 3, xvii. 2). The custom of burial beneath these trees is mentioned (Gen. xxxv.8 I Chron. x. 12). Oak timber was used for the manufacture of idols (Isa. xliv. 14) and for ship-building (Ezek. xxvii. 6). The oak and the terebinth are employed as emblems of strength and durability (Amos ii. 9 Isa. lxi. 3).

According to Tristram, the following three species of oak are at present common in Palestine: (1) the prickly evergreen oak (Quercus pseudo-coccifera), abundant in Gilead the most famous exemplar of this species is the so-called "Abraham's oak" near. Hebron, measuring 23 feet in girth with a diameter of foliage of about 90 feet (see Abraham's Oak) (2) the Valona oak (Q. Ægilops), common in the north and supposed to represent the "oaks of Bashan" (3) the Oriental gall-oak (Q. infectoria), on Carmel.

The terebinth (Pistacia Terebinthus) is abundant in the south and southeast. See Forest.


Voir la vidéo: Genèse - LAncien Testament. La Sainte Bible, audio VF Complète (Décembre 2021).