Nouvelles

Malaisie Géographie - Histoire

Malaisie Géographie - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Couleur

MALAISIE

La Malaisie est située en Asie du Sud-Est. Il se compose d'une péninsule et d'un tiers nord de l'île de Bornéo, bordant l'Indonésie et la mer de Chine méridionale, au sud du Vietnam. Le terrain de la Malaisie est constitué de plaines côtières s'élevant en collines et en montagnes.
Climat : Malaisie tropicale ; moussons annuelles du sud-ouest (avril à octobre) et du nord-est (octobre à février).
CARTE DU PAYS


Malaisie Météo, climat et géographie

Le meilleur moment pour des vacances à la plage ou pour la plongée sous-marine dépendra de la partie de la Malaisie que vous avez l'intention de visiter. Le pays est affecté par la mousson du sud-ouest de mai à septembre et la mousson du nord-est de novembre à mars, et différentes parties du pays ont leurs saisons sèches et humides à différentes périodes de l'année.

Sur la côte ouest, les mois les plus humides vont de mai à octobre, tandis que sur la côte est, les mois les plus humides vont de septembre à décembre. Kuala Lumpur est la plus humide de mars à avril et de septembre à novembre, tandis que Bornéo malais connaît ses plus fortes précipitations entre novembre et février. Le meilleur moment pour visiter par temps sec est juin et juillet sur la côte est, janvier et février sur la côte ouest, avril à Sabah et juin à juillet au Sarawak.

Vêtements obligatoires

Les vêtements légers et amples sont judicieux à tout moment de l'année. Pour éviter de heurter les sensibilités locales, les voyageuses doivent porter des vêtements qui couvrent les jambes et le haut des bras. A noter que les shorts sont rarement portés par les adultes, sauf à la plage. Un pantalon long créera une meilleure impression. En raison des précipitations et des caprices de la météo en Malaisie, portez toujours un parapluie.


Histoire et relations ethniques

L'émergence de la nation. Le nom Malaisie vient d'un ancien terme désignant l'ensemble de l'archipel malais. Une Malaisie géographiquement tronquée a émergé des territoires colonisés par la Grande-Bretagne à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Les représentants de la Grande-Bretagne ont acquis divers degrés de contrôle grâce à des accords avec les dirigeants malais des États péninsulaires, souvent conclus par tromperie ou par la force. La Grande-Bretagne a été attirée par la péninsule malaise par ses vastes réserves d'étain et a découvert plus tard que le sol riche était également très productif pour la culture de l'hévéa. Des immigrants du sud de la Chine et du sud de l'Inde venaient en Malaisie britannique comme main-d'œuvre, tandis que la population malaise travaillait dans de petites exploitations et dans la riziculture. Ce qui allait devenir la Malaisie orientale avait différentes administrations coloniales : le Sarawak était gouverné par une famille britannique, les Brookes (appelée « White Rajas »), et Sabah était dirigé par la British North Borneo Company. Ensemble, le centre cosmopolite des intérêts britanniques était Singapour, le port central et le centre de l'édition, du commerce, de l'éducation et de l'administration. L'événement culminant dans la formation de la Malaisie a été l'occupation japonaise de l'Asie du Sud-Est de 1942 à 1945. La domination japonaise a contribué à revigorer un mouvement anticolonial croissant, qui a prospéré après le retour des Britanniques après la guerre. Lorsque les Britanniques ont tenté d'organiser leur administration de la Malaisie en une seule unité appelée Union malaise, de fortes protestations malaises contre ce qui semblait usurper leur revendication historique sur le territoire ont forcé les Britanniques à modifier le plan. L'autre événement crucial a été la rébellion communiste en grande partie chinoise en 1948 qui est restée forte jusqu'au milieu des années 1950. Pour répondre aux critiques malaises et promouvoir la contre-insurrection, les Britanniques ont entrepris une vaste gamme d'efforts de construction de la nation. Les conservateurs locaux et les radicaux ont développé leurs propres tentatives pour favoriser l'unité parmi la population malaise disparate. Celles-ci sont devenues la Fédération de Malaisie, qui a obtenu son indépendance en 1957. En 1963, avec l'ajout de Singapour et des territoires du nord de Bornéo, cette fédération est devenue la Malaisie. Les difficultés d'intégration de la population à prédominance chinoise de Singapour en Malaisie sont restées et, sous la directive malaisienne, Singapour est devenue une république indépendante en 1965.

Identité nationale. Tout au long de la brève histoire de la Malaisie, la forme de son identité nationale a été une question cruciale : la culture nationale doit-elle être essentiellement malaise, un hybride ou des entités ethniques distinctes ? La question reflète la tension entre les revendications indigènes de la population malaise et les droits culturels et de citoyenneté des groupes d'immigrants. Une solution provisoire est venue lorsque les élites malaises, chinoises et indiennes qui ont négocié l'indépendance ont conclu ce qu'on a appelé « le marché ». Leur accord informel a échangé la domination politique malaise contre la citoyenneté d'immigrant et la poursuite économique sans entraves. Certaines dispositions de l'indépendance étaient plus formelles et la constitution accordait plusieurs « droits spéciaux » malais concernant la terre, la langue, la place des dirigeants malais et l'islam, sur la base de leur statut d'autochtone. L'inclusion des territoires de Bornéo et de Singapour en Malaisie a révélé la fragilité du « marché ». De nombreux Malais sont restés pauvres, certains politiciens chinois voulaient un plus grand pouvoir politique. Ces fractures dans la société malaisienne ont provoqué l'expulsion de Singapour et produit le tournant de la vie malaisienne contemporaine, les troubles urbains de mai 1969 à Kuala Lumpur. La violence a fait des centaines de morts. Le parlement a été suspendu pendant deux ans. À la suite de cette expérience, le gouvernement a mis des restrictions strictes sur le débat politique sur les questions culturelles nationales et a lancé un programme complet d'action positive pour la population malaise. Cette histoire plane sur toutes les tentatives ultérieures d'encourager l'intégration officielle de la société malaisienne. Dans les années 1990, un plan gouvernemental visant à fusionner la population en un seul groupe appelé « Bangsa Malaysia » a suscité l'enthousiasme et les critiques de différentes parties de la population. Les débats continus démontrent que l'identité nationale malaisienne reste instable.

Relations ethniques. La diversité ethnique de la Malaisie est à la fois une bénédiction et une source de stress. Le mélange fait de la Malaisie l'un des endroits les plus cosmopolites de la planète, car il contribue à maintenir les relations internationales avec les nombreuses sociétés représentées en Malaisie : l'archipel indonésien, le monde islamique, l'Inde, la Chine et l'Europe. Les Malaisiens échangent facilement des idées et des techniques avec le reste du monde et ont une influence sur les affaires mondiales. La même diversité présente des problèmes apparemment insolubles de cohésion sociale, et la menace de violence ethnique ajoute une tension considérable à la politique malaisienne.


  • NOM OFFICIEL : Malaisie
  • FORME DE GOUVERNEMENT : Monarchie constitutionnelle fédérale
  • CAPITALE : Kuala Lumpur
  • POPULATION : 32 400 000
  • LANGUES OFFICIELLES : Malais
  • ARGENT : Ringgit
  • SUPERFICIE : 127 355 milles carrés (329 847 kilomètres carrés)
  • GRANDES CHAMPS DE MONTAGNE : Main, Crocker, Bintang, Hose, Iran
  • GRANDES RIVIÈRES : Rajang, Sugut, Pahang, Klang

GÉOGRAPHIE

Le pays de la Malaisie est constitué de deux zones distinctes connues sous le nom de Malaisie péninsulaire et de Malaisie orientale. Les deux régions sont séparées par la mer de Chine méridionale d'environ 400 milles. Ensemble, ils feraient à peu près la taille de l'État du Nouveau-Mexique.

La Malaisie péninsulaire se trouve à la pointe de la péninsule malaise, une longue et mince masse continentale qui serpente vers le sud depuis la Thaïlande vers la mer de Chine méridionale. La Malaisie orientale s'étend sur le nord de Bornéo, une île que la Malaisie partage avec l'Indonésie.

La capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur, est située à l'ouest de la Malaisie péninsulaire, plus près de l'île indonésienne de Sumatra que de la Malaisie orientale. La Malaisie orientale abrite le mont Kinabalu, le point culminant du pays, qui culmine à 13 455 pieds (4 101 mètres).

La Malaisie partage des frontières avec la Thaïlande au nord et l'Indonésie et l'île de Singapour au sud. Singapour est séparé de la Malaisie par un pont.

Photographie de Kuala Lumpur par Patrick Foto, Shutterstock

PERSONNES & CULTURE

Parce que la Malaisie se trouve au milieu de l'une des principales routes commerciales du monde, sa culture est très diversifiée.

La majeure partie de la population du pays vit en Malaisie péninsulaire. Les quatre principaux groupes ethniques de la Malaisie péninsulaire sont les Malais, qui représentent environ la moitié de la population. Les Chinois les Orang Asli, un groupe indigène ou indigène d'Asie du Sud-Est et d'Asie du Sud avec des racines dans les pays de l'Inde, du Pakistan et du Sri Lanka. Beaucoup de ces groupes vivent également en Malaisie orientale en plus petit nombre. La Malaisie orientale abrite également d'autres groupes autochtones, notamment les Iban, les Bajau et les Kadazan.

L'islam est la religion officielle de la Malaisie : plus de 60 % du pays est musulman ou adeptes de l'islam. Un petit pourcentage de la population est bouddhiste, chrétien ou hindou.

La Malaisie est connue pour ses nombreuses fêtes et célébrations. Des vacances partagées par tous les Malais, c'est Hari Kebangsaan (Fête nationale), une célébration de l'indépendance du pays le 31 août. Au-delà des jours fériés officiels et des célébrations religieuses, les Malais marquent des événements importants de la vie tels que les anniversaires et les mariages avec une fête, connue en malais comme kenduri.

Le riz blanc et les nouilles se retrouvent dans de nombreux plats traditionnels malais. Nasi lemak, un favori du petit-déjeuner, contient du riz cuit dans du lait de coco et nappé d'une sauce au piment. Les concombres, les anchois, les œufs et les cacahuètes viennent en accompagnement. Assouvir, petites brochettes de poulet ou de bœuf trempées dans une sauce épicée aux arachides, est un autre favori malais.

Nasi lemak photographie de Wong Yu Liang, Dreamstime

LA NATURE

La Malaisie est recouverte de forêts tropicales humides. De grandes rivières, alimentées par près de 10 pieds de pluie (environ trois mètres) par an, coulent des hautes terres du pays et se jettent dans les mers tropicales chaudes. Combinés, ces trois écosystèmes (forêt, fluvial et marin) font de la Malaisie l'un des 17 pays les plus diversifiés au monde. (Un pays méga-divers est celui qui abrite la majorité des espèces de la Terre et compte un nombre élevé d'espèces endémiques, ou des espèces que l'on ne trouve qu'à un seul endroit de la planète.)

Les forêts tropicales humides de Malaisie abritent également plusieurs espèces menacées, notamment les rhinocéros de Sumatra, les éléphants pygmées et les orangs-outans de Bornéo en Malaisie orientale. Tigres de Malaisie et léopards d'Indochine rôdent dans la péninsule malaise. Dans la mer de Chine méridionale, plusieurs espèces de tortues marines, dont la tortue olivâtre, la tortue imbriquée, la tortue verte et la tortue luth, nagent dans les eaux chaudes.

La Malaisie possède plusieurs vastes réserves naturelles et parcs nationaux dans tout le pays. Le parc national de Taman Negara, créé en 1939, est le plus ancien parc national du pays. Située sur la péninsule malaise, Taman Negara protège l'une des plus anciennes forêts tropicales du monde, estimée à plus de 130 millions d'années et abritait autrefois des dinosaures.

Photographie de tigre de Malaisie par Mark Newman, FLPA / Minden Pictures

GOUVERNEMENT ET ÉCONOMIE

La Malaisie est une monarchie constitutionnelle fédérale composée de 13 États et de trois territoires fédéraux, dont la capitale régionale de Kuala Lumpur, la capitale administrative de Putrajaya et l'île de Labuan au large des côtes de la Malaisie orientale.

Le monarque de Malaisie est un chef d'État cérémoniel appelé Yang di-Pertuan Agong, ou « souverain suprême ». Le gouvernement fédéral, qui gouverne toute la Malaisie, comprend un Sénat (le Dewan Negara), une Chambre des représentants (le Dewan Rakyat) et un Premier ministre nommé par le Yang di-Pertuan Agong.

Avant la fin du 20e siècle, les exportations de caoutchouc et d'étain stimulaient l'économie malaisienne. Les ressources naturelles restent encore une partie importante de l'économie, en particulier le caoutchouc et l'huile de palme, mais le pays possède également une industrie manufacturière solide, ainsi que des services financiers et bancaires en croissance.

L'HISTOIRE

On sait peu de choses sur la préhistoire de la Malaisie, ou la période avant l'invention de l'écriture. Les premiers royaumes malais connus sont apparus vers l'an 200 après JC, lorsque les commerçants indiens ont introduit les concepts sud-asiatiques de religion, de gouvernement et d'art aux indigènes malais. Ces royaumes sont cependant restés relativement petits, car le terrain malaisien ne pouvait pas supporter une agriculture généralisée. Au lieu de cela, les Malais étaient connus pour leurs compétences en navigation océanique et en transport maritime.

La culture malaise moderne a commencé à se développer au XVe siècle, lorsque l'islam est arrivé dans le pays. Pendant ce temps, le port de Melaka est devenu l'une des grandes villes portuaires du monde. Lorsque les Portugais ont navigué à Melaka au 16ème siècle, ils sont devenus les premiers Européens à arriver en Malaisie.

En 1786, la Grande-Bretagne a acheté l'île de Penang en Malaisie dans le but d'augmenter le commerce avec la Chine. Au cours du siècle suivant, l'influence britannique en Malaisie s'est accrue et, en 1915, la Grande-Bretagne avait acquis plusieurs autres États malais.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Malaisie a été occupée par les Japonais de 1941 à 1945. La fin de la guerre a apporté un désir d'indépendance dans tout le pays, les Malais voulant créer un Bangsa Melayu, ou nation malaise. Les responsables britanniques ont promis l'indépendance à la nation et ont commencé à travailler avec les dirigeants malais pour créer une Malaisie indépendante. Le 31 août 1957, la Fédération indépendante de Malaisie a été formée, avec Tunku Abdul Rahman comme premier Premier ministre.

La Malaisie a été reconnue comme pays en 1963 à l'époque, elle comprenait Singapour. Singapour s'est séparé de la Malaisie en 1965.


La Malaisie, sa géographie et son histoire

Soyez attiré par une nation si paisible et sûre. Un pays composé de Malais, de Chinois et d'Indiens. Un pot-pourri enrichi des traditions indigènes des Ibans, des Kadazan, des Dusuns et d'autres communautés ethniques de Malaisie orientale. Avec une diversité de races et de religions, de cultures et de traditions, la Malaisie est en effet le cadre idéal pour des célébrations colorées et des festivals joyeux. La Malaisie est également une excellente destination pour les escapades romantiques, en particulier pour les jeunes mariés à la recherche d'une retraite tropicale idyllique avec des équipements modernes. Fondamentalement un pays insulaire, il a un littoral apparemment sans fin et des plages immaculées. Il existe également de nombreuses îles pittoresques dans les eaux territoriales de la Malaisie. De la grande île développée de Penang aux petits affleurements rocheux émergeant de la mer, le pays, avec sa riche flore et sa faune marines, a acquis la réputation d'être le paradis des plongeurs. Pour les aventuriers terrestres, il y a des chutes d'eau en cascade et une forêt à feuilles persistantes fraîche et des montagnes avec des vues panoramiques fascinantes.

Islam (officiel), Hindouisme, Bouddhisme

Bahasa Melayu (malais) est la langue nationale mais l'anglais est largement parlé.

malais (officiel), anglais, chinois, tamoul

Seri Abdullah Ahmad Badawi de Dato

Penang George Town, Ipoh, Johor Baharu, Melaka, Petaling Jaya

Les températures chaudes et humides varient de 21c à 32c. Les précipitations annuelles varient de 2 000 mm à 2 500 mm

Situé entre 2 et 7 degrés au nord de l'équateur. La Malaisie péninsulaire est séparée des États de Sabah et de Sarawak par la mer de Chine méridionale. Au nord de la Malaisie péninsulaire se trouve la Thaïlande tandis que son voisin du sud est Singapour. Le Sabah et le Sarawak sont délimités par l'Indonésie, tandis que le Sarawak partage également une frontière avec le Brunéi Darussalam

Démocratie parlementaire avec un système législatif bicaméral. Le chef de l'État est le Yang di-Pertuan Agong et le chef du gouvernement est le Premier ministre.

Les visiteurs en Malaisie doivent être en possession d'un passeport ou d'un document de voyage valide avec une validité minimale de six mois au-delà de la période de visite prévue. La plupart des nationalités n'exigent pas

La Fédération de Malaisie comprend deux régions non contiguës, la péninsule ou la Malaisie occidentale, la Malaisie orientale et la Malaisie orientale séparées par environ 650 km de la mer de Chine méridionale. La Malaisie péninsulaire (50 810 miles carrés [131 598 km carrés]) occupe la moitié sud de la péninsule malaise, elle mesure environ 500 miles (800 km) de long et 200 miles (325 km) de large et est bordée au nord par la Thaïlande, au sud par Singapour.


INTRODUCTION

La Malaisie a été formée en 1963 par une fédération des anciennes colonies britanniques de Malaisie et de Singapour, y compris les États malaisiens de l'Est de Sabah et Sarawak sur la côte nord de Bornéo. Mais la Malaisie est devenue indépendante en 1957 et Singapour s'est séparée en 1965.

Localisation de la Malaisie

La Malaisie est située en Asie du Sud-Est. La Thaïlande borde la Malaisie occidentale au nord et Singapour se trouve au large de la pointe côtière sud. La Malaisie orientale occupe la partie nord de l'île de Bornéo, ainsi que les îles au large. La Malaisie orientale partage également Bornéo avec Brunei, qui se trouve sur une petite partie de la côte nord, ainsi qu'avec la région de Kalimantan en Indonésie, qui se trouve au sud.

Carte physique de la Malaisie

La Malaisie est divisée en deux régions, appelées Malaisie occidentale et Malaisie orientale. La Malaisie occidentale, également connue sous le nom de Malaisie péninsulaire, se compose de la partie sud de la péninsule malaise et des îles voisines. Les plaines côtières s'élèvent en collines et en montagnes.

Climat de la Malaisie

À l'exception des hautes terres, le climat de la Malaisie est chaud et humide toute l'année. Les températures quotidiennes moyennes varient d'environ 20 °C à 30 °C et les précipitations annuelles moyennes pour la péninsule sont d'environ 2 500 mm. Les versants nord exposés du Sarawak et du Sabah reçoivent jusqu'à 5 080 mm de pluie par an.

Flore et faune de Malaisie

La flore de la Malaisie s'étend aux forêts de mangroves côtières dans les forêts tropicales de plaine et à des altitudes supérieures à 3 900 pieds, aux forêts moussues ou de chênes de montagne. On estime que le pays contient 8 000 espèces de plantes à fleurs, dont quelque 2 500 espèces d'arbres. Certaines des essences commerciales les plus importantes comme l'acajou et le teck se trouvent également ici. La plus grande fleur du monde, la rafflesia géante (également connue sous le nom de lis cadavre), et la plus grande des plantes en pichet, le Nepenthes rajah, qui peut contenir jusqu'à 2 litres d'eau, poussent ici.

En ce qui concerne la faune de la Malaisie, le pays a tout, des éléphants d'Asie aux tigres aux ours aux rhinocéros à quelque 500 espèces d'oiseaux

HISTOIRE DE LA MALAISIE

Située au cœur de l'Asie du Sud-Est à l'un des principaux carrefours mondiaux, la Malaisie a toujours été au cœur des routes commerciales en provenance d'Europe, d'Orient, d'Inde et de Chine. Son climat tropical chaud et ses abondantes richesses naturelles en ont fait une destination agréable pour les immigrants il y a 5 000 ans déjà, lorsque les ancêtres des Orang Asli, les peuples autochtones de la Malaisie péninsulaire, se sont installés ici, probablement les pionniers d'un mouvement général en provenance de Chine et du Tibet. . La péninsule est passée sous la domination des empires Funan, basés au Cambodge, Srivijaya, basés à Sumatra et Majapahit, basés à Java, avant l'arrivée des Chinois à Melaka en 1405. Ils ont été suivis par les Malais, qui ont apporté avec eux des compétences en agriculture et l'utilisation de métaux. Vers le premier siècle avant JC, des liens commerciaux solides ont été établis avec la Chine et l'Inde, et ceux-ci ont eu un impact majeur sur la culture, la langue et les coutumes sociales du pays.

On trouve aujourd'hui des preuves d'une période hindou-bouddhiste dans l'histoire de la Malaisie dans les sites des temples de la vallée de Bujang et de l'estuaire de Merbok à Kedah, au nord-ouest de la Malaisie péninsulaire, près de la frontière thaïlandaise. La propagation de l'islam, introduite par les commerçants arabes et indiens, a mis fin à l'ère hindou-bouddhiste au 13ème siècle. Avec la conversion des dirigeants malais-hindous du sultanat de Melaka (le royaume malais qui a régné des deux côtés du détroit de Malaka pendant plus de cent ans), l'islam a été établi comme la religion des Malais et a eu un effet profond sur la société malaise. .

Le premier empire musulman de Malaisie, basé sur le port de commerce de Malacca à l'ouest de la péninsule, a été formé sous le règne du roi Parameswara dans le premier quart du XVe siècle. Au début du XVIe siècle, les Portugais s'installèrent et, après avoir capturé Malacca, établirent un certain nombre de bases fortifiées dans la région. Le sultan Mahmud, le souverain de Malacca à l'époque, n'a pas pu le reprendre immédiatement. Cependant, ses successeurs - qui s'étaient installés à Johore à la pointe sud de la péninsule malaise - constatèrent l'arrivée des Hollandais dans la région à la fin du siècle et s'allièrent avec eux pour expulser les Portugais en 1641. Les Britanniques acquièrent Melaka des Hollandais en 1824 en échange de Bencoolen à Sumatra. À partir de leurs nouvelles bases à Malaka, Penang et Singapour, collectivement connues sous le nom de colonies du détroit, les Britanniques, par leur influence et leur pouvoir, ont entamé le processus d'intégration politique des États malais de la Malaisie péninsulaire.

Après la Seconde Guerre mondiale et l'occupation japonaise de 1941 à 1945, les Britanniques ont créé l'Union malaise en 1946. Celle-ci a été abandonnée en 1948 et la Fédération de Malaisie a émergé à sa place. La Fédération a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne le 31 août 1957. Singapour, qui avait une population majoritairement chinoise, est restée en dehors de la fédération en tant que colonie de la couronne britannique. La Malaisie péninsulaire est devenue une nation indépendante appelée Malaisie en 1957. Lorsque le drapeau britannique a finalement été abaissé à Dataran Merdeka à Kuala Lumpur en 1957, Tunku est devenu le premier Premier ministre de Malaisie. En septembre 1963, la Malaisie, le Sarawak, le Sabah et initialement Singapour se sont unis pour former la Malaisie, un pays dont le pot-pourri de la société et des coutumes dérive du riche héritage de quatre des principales cultures du monde - chinoise, indienne, islamique et occidentale.

CULTURE MALAISIE

La Malaisie est une société multiculturelle, avec des Malais, des Chinois et des Indiens vivant côte à côte. Les Malais sont la plus grande communauté, comptant 60% de la population, suivent la religion musulmane, parlent le malais (Bahasa Melayu) et sont en grande partie responsables de la fortune politique du pays. Les Chinois représentent environ un quart de la population, sont pour la plupart bouddhistes, taoïstes ou chrétiens, et parlent les dialectes Hokkien, Cantonais, Hakka et Teochew, et ont été historiquement dominants dans le monde des affaires. Les Indiens représentent environ 10% de la population, sont principalement des Tamouls hindous du sud de l'Inde, parlant tamoul, malayalam et un peu d'hindi, et vivent principalement dans les grandes villes de la côte ouest de la péninsule. Il y a aussi une importante communauté sikhe. Les Eurasiens, les Kampuchéens, les Vietnamiens et les tribus indigènes constituent le reste de la population. Le malais est la langue officielle du pays mais l'anglais est largement parlé.

ACCÈS À LA MALAISIE

Situé au carrefour de l'Asie du Sud-Est. La Malaisie est facilement accessible depuis la plupart des régions par des liaisons aériennes, terrestres et maritimes. Plus de 40 compagnies aériennes internationales desservent le pays tandis que la compagnie aérienne nationale Malaysia Airlines dispose d'un réseau mondial qui s'étend sur six continents et d'un réseau national qui couvre plus de 36 destinations locales.

Un grand nombre de visiteurs en Malaisie arrivent par avion. Il existe six aéroports internationaux en Malaisie, la principale porte d'entrée étant l'aéroport international KL (KLIA) de Sepang, dans l'État de Selangor. Le reste du pays, y compris le Sabah, le Sarawak et le territoire fédéral de Labuan en Malaisie orientale, est bien desservi par 14 aéroports nationaux et pistes d'atterrissage pour les zones rurales. KLIA est situé à environ 50 km de la ville de Kuala Lumpur et est relié par l'autoroute ELITE, qui va vers le nord jusqu'à Kuala Lumpur. Le trajet dure environ une heure. Le service de train KTM Komuter relie Kuala Lumpur à la ville de Nialal, qui est un point de jonction avec d'autres villes.

La Malaisie péninsulaire ainsi que Sabah et Sarwak à Bornéo sont accessibles via leurs ports maritimes. Malaisie. Le plus grand port maritime moderne est Port Klang, situé à mi-chemin sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire. Il dispose d'un excellent port et est un important terminal d'expédition et de fret. D'autres ports maritimes sont situés à Penang et Lang kawi au nord de la péninsule malaise, Johor au sud, Kuantan sur la côte est et Kota Kinabalu à Sabah.

Par route et par train

Situé à 48 km au nord d'Alor Setar dans l'État de Kedah, au nord, Bukit Kayu Hitam est le principal point d'entrée en Malaisie pour les visiteurs thaïlandais. Le poste d'immigration et de douane malaisien est situé à proximité des restaurants, des magasins, des parkings et d'un complexe commercial hors taxes. L'autoroute Nord-Sud relie Bukit Kayu Hitam à Kuala Lumpur, à 490 km. Padang Besar en Malaisie. L'état le plus au nord de Perlis sert d'autre point d'entrée. C'est sur la route ferroviaire principale et un service de train quotidien de Bangkok s'arrête ici. Johor Bahru est le point d'entrée sud de la Malaisie péninsulaire pour les visiteurs entrant en Malaisie depuis Singapour. L'autoroute nord-sud relie Johor Bahru à Kuala Lumpur à 220 km au nord et traverse plusieurs villes en cours de route.


LA FAUNE ET LA FLORE

Environ 59% de la Malaisie se compose de forêt tropicale humide. En Malaisie péninsulaire, le camphre, l'ébène, le bois de santal, le teck et de nombreuses variétés de palmiers abondent. La faune de la forêt tropicale comprend le seladang (bison de Malaisie), les cerfs, les cochons sauvages, les musaraignes, les ours à miel, les chats des forêts, les civettes, les singes, les crocodiles, les lézards et les serpents. le seladang pèse environ une tonne et est le plus grand bœuf sauvage du monde. On y trouve une immense variété d'insectes, en particulier des papillons, et plus de 250 espèces d'oiseaux.

Sur le Sabah et le Sarawak, les forêts de plaine contiennent quelque 400 espèces de grands diptérocarpes (feuillus) et les figuiers semi-durs abondent, attirant les petits mammifères et les oiseaux et les bosquets sont formés par les vastes racines aériennes du warangen (un arbre sacré pour les peuples autochtones). À mesure que l'altitude augmente, les plantes herbacées - renoncules, violettes et valériane - deviennent plus nombreuses, jusqu'à ce que les forêts à feuilles persistantes couvertes de mousse soient atteintes à des altitudes de 1 520 à 1 830 m (5 000 à 6 000 pieds). Des papillons, des oiseaux de paradis aux couleurs éclatantes et une grande richesse d'autres espèces d'insectes et d'oiseaux habitent les deux États.

En 2002, il y avait au moins 300 espèces de mammifères et plus de 15 500 espèces de plantes dans tout le pays.


Mardi 20 juillet 2010

Géographie, climat et météo à Kuala Lumpur




Ici, je voudrais partager sur la géographie, le climat et la météo à Kuala Lumpur :
La géographie de Kuala Lumpur est caractérisée par une immense vallée connue sous le nom de Klang Valley. La vallée est bordée par les monts Titiwangsa à l'est, plusieurs chaînes mineures au nord et au sud et le détroit de Malacca à l'ouest. Kuala Lumpur est un terme malais qui se traduit par "confluent boueux" car il est situé au confluent des rivières Klang et Gombak.

Située au centre de l'État de Selangor, Kuala Lumpur était auparavant sous la tutelle du gouvernement de l'État de Selangor. En 1974, Kuala Lumpur a été séparé de Selangor pour former le premier territoire fédéral gouverné directement par le gouvernement fédéral malais. Son emplacement sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire, qui a un terrain plat plus large que la côte est, a contribué à son développement plus rapide par rapport aux autres villes de Malaisie.

La municipalité de la ville couvre une superficie de 243,65 km2 (94,07 milles carrés), avec une altitude moyenne de 21,95 m (72,0 pi).
Protégée par les montagnes Titiwangsa à l'est et l'île indonésienne de Sumatra à l'ouest, Kuala Lumpur a un climat de forêt tropicale humide (classification climatique de Köppen Af) qui est chaud et ensoleillé, ainsi que des précipitations abondantes, en particulier pendant la mousson du nord-est d'octobre à mars . Les températures ont tendance à rester constantes. Les maximums oscillent entre 31 et 33 °C (88 et 91 °F) et n'ont jamais dépassé 37 °C (99 °F), tandis que les minimums oscillent entre 22 et 23,5 °C (72 et 74 °F) et ne sont jamais tombés en dessous de 19 °C (66 °F). Kuala Lumpur reçoit généralement 2 266 mm (89,2 pouces) de pluie par an. Les mois de juin et juillet sont relativement secs, mais même dans ce cas, les précipitations dépassent généralement 125 mm (5 pouces) par mois.


1. La vie dans la société malaisienne

Les Bajau Laut dans leur village de l'île de Sibuan, Semporna. Crédit image: ellinnur bakarudin/Shutterstock.com

Bien que les hommes aient dominé la société malaisienne traditionnelle, la ségrégation stricte entre les sexes n'est pas une caractéristique de la Malaisie moderne. Avec chaque décennie qui passe, de plus en plus de femmes du pays entrent sur le marché du travail. Alors que les femmes ont toujours participé aux activités agricoles, les femmes malaisiennes modernes sont employées dans divers domaines d'emploi allant des universitaires aux soins de santé, en passant par les technologies de l'information, les usines, les affaires, etc. seule responsabilité des femmes dans de nombreux ménages. Dans les ménages aisés, ces tâches sont souvent confiées à des domestiques étrangères embauchées.

Les coutumes matrimoniales en Malaisie sont variées en raison de la diversité ethnique du pays. Toutes les communautés religieuses à l'exception des musulmans n'ont aucune restriction sur leur mariage. Les musulmans malais qui épousent des non-musulmans risquent des sanctions gouvernementales. Si, toutefois, leur partenaire non musulman se convertit à l'islam, ce risque n'existe pas. Les différentes communautés ethniques du pays ont leurs rituels et coutumes de mariage uniques. Par exemple, les mariages malais sont associés à de grands banquets et impliquent de manger du riz préparé dans de l'huile tandis que les mariages indiens sont des affaires élaborées qui se poursuivent sur plusieurs jours. Les gens se marient généralement avant d'atteindre la trentaine, mais l'âge moyen du mariage se déplace progressivement vers le haut.

La taille des ménages en Malaisie a considérablement diminué au fil des ans. Dans les zones urbaines, la plupart des ménages sont de petite taille et se composent de parents et de leurs enfants. Dans les zones rurales, on peut encore voir des familles élargies. Les enfants malais sont adorés et élevés avec beaucoup de soin. Les grands-parents participent souvent à l'éducation des enfants dans les premières années. Les enfants apprennent à respecter leurs aînés, à s'adresser à des personnes avec des titres appropriés et à d'autres étiquettes sociales. Leur éducation est très appréciée des parents.


Singapour appartenait à la Malaisie dans le passé

Fait intéressant en Malaisie : Singapour appartenait autrefois à la Malaisie

C'est drôle mais quand on parle aux gens qu'on croise sur la route, certains pensent encore que Singapour est une ville de Malaisie. Ce n'est pas! Il est devenu indépendant en 1965 et est un pays séparé depuis plus de 50 ans maintenant.

La Malaisie et Singapour sont toujours liés l'un à l'autre, surtout en matière de tourisme. Mais le gouvernement et la loi sont complètement différents et indépendants l'un de l'autre.


Gouvernement de la Malaisie, histoire, population et géographie

Environnement—accords internationaux :
partie à : Biodiversité, Changement climatique, Désertification, Espèces menacées, Déchets dangereux, Droit de la mer, Conservation de la vie marine, Interdiction des essais nucléaires, Protection de la couche d'ozone, Bois tropical 83, Bois tropical 94, Chasse à la baleine
signé, mais non ratifié : aucun des accords sélectionnés

Géographie&# 151 : emplacement stratégique le long du détroit de Malacca et du sud de la mer de Chine méridionale

Population: 20 932 901 (est. juillet 1998)

Pyramide des ages:
0-14 ans : 36 % (hommes 3 832 040 femmes 3 635 136)
15-64 ans : 60% (hommes 6 314 693 femmes 6 324 389)
65 ans et plus : 4% (homme 359 006 femme 467 637) (estimation juillet 1998)

Taux de croissance de la population: 2,11% (est. 1998)

Taux de natalité: 26,5 naissances/1 000 habitants (est. 1998)

Taux de mortalité: 5,36 décès/1 000 habitants (est. 1998)

Taux de migration nette : 0 migrant(s)/1 000 habitants (est. 1998)

Rapport de masculinité :
à la naissance: 1,06 homme(s)/femme
moins de 15 ans : 1,05 homme(s)/femme
15-64 ans : 1 homme(s)/femme
65 ans et plus : 0,77 homme(s)/femme (est. 1998)

Taux de mortalité infantile: 22,45 décès/1 000 naissances vivantes (est. 1998)

L'espérance de vie à la naissance:
population totale: 70,36 ans
Masculin: 67,35 ans
femelle: 73,56 ans (est. 1998)

Taux de fécondité total: 3,37 enfants nés/femme (est. 1998)

Nationalité:
nom: Malaisien(s)
adjectif: malais

Groupes ethniques: Malais et autres autochtones 58%, Chinois 26%, Indiens 7%, autres 9%

Religions : Peninsular Malaysia—Muslim (Malays), Buddhist (Chinese), Hindu (Indians) Sabah—Muslim 38%, Christian 17%, other 45% Sarawak—tribal religion 35%, Buddhist and Confucianist 24%, Muslim 20%, Christian 16%, other 5%

Langues : Peninsular Malaysia—Malay (official), English, Chinese dialects, Tamil Sabah—English, Malay, numerous tribal dialects, Chinese (Mandarin and Hakka dialects predominate) Sarawak—English, Malay, Mandarin, numerous tribal languages

Literacy:
definition: age 15 and over can read and write
total population: 83.5%
male: 89.1%
female: 78.1% (1995 est.)

Country name:
forme conventionnelle longue : rien
forme conventionnelle courte : Malaisie
former: Malayan Union

Type de gouvernement : monarchie constitutionnelle
Remarque: Federation of Malaysia formed 9 July 1963 nominally headed by the paramount ruler (king) and a bicameral Parliament Peninsular Malaysian states—hereditary rulers in all but Melaka and Penang, where governors are appointed by Malaysian Government powers of state governments are limited by the federal constitution Sabah—self-governing state, holds 20 seats in House of Representatives, with foreign affairs, defense, internal security, and other powers delegated to federal government Sarawak—self-governing state, holds 27 seats in House of Representatives, with foreign affairs, defense, internal security, and other powers delegated to federal government

Capitale nationale: Kuala Lumpur

Divisions administratives: 13 states (negeri-negeri, singular—negeri) and 2 federal territories* (wilayah-wilayah persekutuan, singular—wilayah persekutuan) Johor, Kedah, Kelantan, Labuan*, Melaka, Negeri Sembilan, Pahang, Perak, Perlis, Pulau Pinang, Sabah, Sarawak, Selangor, Terengganu, Wilayah Persekutuan*
Remarque: the city of Kuala Lumpur is located within the federal territory of Wilayah Persekutuan the terms therefore are not interchangeable

Indépendance: 31 August 1957 (from UK)

Fête nationale: National Day, 31 August (1957)

Constitution: 31 August 1957, amended 16 September 1963

Système légal: based on English common law judicial review of legislative acts in the Supreme Court at request of supreme head of the federation has not accepted compulsory ICJ jurisdiction

suffrage : 21 years of age universal

Branche exécutive:
chief of state: Paramount Ruler TUANKU JA'AFAR ibni Al-Marhum Tuanku Abdul Rahman (since 26 April 1994) and Deputy Paramount Ruler Sultan TUNKU SALAHUDDIN Abdul Aziz Shah ibni Al-Marhum Sultan Hisammuddin Alam Shah (since 26 April 1994)
chef du gouvernement: Prime Minister Dr. MAHATHIR bin Mohamad (since 16 July 1981) Deputy Prime Minister ANWAR bin Ibrahim (since 1 December 1993)
cabinet: Cabinet appointed by the prime minister from among the members of Parliament with consent of the paramount ruler
élections: paramount ruler and deputy paramount ruler elected by and from the hereditary rulers of nine of the states for five-year terms election last held 4 February 1994 (next to be held NA 1999) prime minister designated from among the members of the House of Representatives following legislative elections, the leader of the party that wins a plurality of seats in the House of Representatives becomes prime minister
Résultats des élections: TUANKU JA'AFAR ibni Al-Marhum Tuanku Abdul Rahman elected paramount ruler Sultan TUNKU SALAHUDDIN Abdul Aziz Shah ibni Al-Marhum Sultan Hisammuddin Alam Shah elected deputy paramount ruler

Branche législative : bicameral Parliament or Parlimen consists of the Senate or Dewan Negara (69 seats 43 appointed by the paramount ruler, 26 elected by the state legislatures elected members serve six-year terms) and the House of Representatives or Dewan Rakyat (192 seats members elected by popular vote directly weighted toward the rural Malay population to serve five-year terms)
élections: Senate—last held NA April 1995 (next to be held by 2000) House of Representatives—last held 24-25 April 1995 (next to be held by 2000)
Résultats des élections: Senate—percent of vote by party—NA seats by party—NA House of Representatives—percent of vote by party—National Front 63%, other 37% seats by party—National Front 162, DAP 9, PBS 8, PAS 7, Spirit of '46 6

Branche judiciaire: Supreme Court, judges appointed by the paramount ruler

Partis politiques et dirigeants :
Peninsular Malaysia: National Front, a confederation of 13 political parties dominated by United Malays National Organization Baru (UMNO Baru), MAHATHIR bin Mohamad Malaysian Chinese Association (MCA), LING Liong Sik Gerakan Rakyat Malaysia, LIM Keng Yaik Malaysian Indian Congress (MIC), S. Samy VELLU major opposition parties are Parti Islam SeMalaysia (PAS), Ustaz Fadzil Mohamed NOOR and the Democratic Action Party (DAP), LIM Kit Siang
Sabah: National Front, dominated by the UMNO Sabah Progressive Party (SAPP), Datuk YONG Teck Lee Parti Democratic Sabah (PDS), Bernard DOMPOK Parti Bersatu Rakyat Sabah (PBRS), Datuk Joseph KURUP
Sarawak: National Front, composed of the Party Pesaka Bumiputra Bersatu (PBB), Datuk Patinggi Haji Abdul TAIB Mahmud Sarawak United People's Party (SUPP), Datuk Amar Stephen YONG Kuat Tze Sarawak National Party (SNAP), Datuk Amar James WONG Parti Bansa Dayak Sarawak (PBDS), Datuk Leo MOGGIE major opposition party is Democratic Action Party (DAP), LIM Kit Siang
Remarque: subsequent to the election, the following parties were dissolved—Spirit of '46 (Semangat '46), Tengku Tan Sri RAZALEIGH, president, and Sabah United Party (Parti Bersatu Sabah, PBS), Datuk Seri Joseph PAIRIN Kitingan

Participation d'organisations internationales : APEC, AsDB, ASEAN, C, CCC, CP, ESCAP, FAO, G-15, G-77, IAEA, IBRD, ICAO, ICFTU, ICRM, IDA, IDB, IFAD, IFC, IFRCS, IHO, ILO, IMF, IMO, Inmarsat, Intelsat, Interpol, IOC, ISO, ITU, MINURSO, MONUA, NAM, OIC, UN, UNCTAD, UNESCO, UNIDO, UNIKOM, UNMIBH, UNOMIL, UPU, WCL, WFTU, WHO, WIPO, WMO, WToO, WTrO

Diplomatic representation in the US:
chef de mission : Ambassador DALI Mahmud Hashim
chancellerie : 2401 Massachusetts Avenue NW, Washington, DC 20008
Téléphone: [1] (202) 328-2700
FAX: [1] (202) 483-7661
consulate(s) general: Los Angeles and New York

Diplomatic representation from the US:
chef de mission : Ambassador John R. MALOTT
ambassade: 376 Jalan Tun Razak, 50400 Kuala Lumpur
Adresse postale: P. O. Box No. 10035, 50700 Kuala Lumpur or American Embassy Kuala Lumpur, APO AP 96535-8152
Téléphone: [60] (3) 248-9011
FAX: [60] (3) 242-2207

Flag description: 14 equal horizontal stripes of red (top) alternating with white (bottom) there is a blue rectangle in the upper hoist-side corner bearing a yellow crescent and a yellow fourteen-pointed star the crescent and the star are traditional symbols of Islam the design was based on the flag of the US

Economy—overview: After decades of high GDP growth, Malaysia's economy—shaken by the ongoing regional financial crisis in 1997/98—is forecast by the government to grow only 4%-5% in 1998 private forecasts project the growth rate could be as low as 2%. The sharp decline in local currency and stock markets forced Kuala Lumpur to announce tough cost-cutting measures—on top of a contractionary budget—to further reduce the current account deficit to 3% of GDP in 1998 from 5.5% in 1997. To achieve this goal, Kuala Lumpur will cut government spending by 20% and continue to slash big-ticket imports and defer large-scale infrastructure projects. Government austerity and slower growth mean increased unemployment and higher interest rates that will bite into corporate earnings.

PIB : purchasing power parity—$227 billion (1997 est.)

GDP—real growth rate: 7.4% (1997 est.)

GDP—per capita: purchasing power parity—$11,100 (1997 est.)

GDP—composition by sector:
agriculture: 14%
industry: 45%
prestations de service: 41% (1995 est.)

Inflation rate—consumer price index: 36% (1996)

Force de travail:
total: 8.398 million (1996 est.)
by occupation: manufacturing 25%, agriculture, forestry, and fisheries 21%, local trade and tourism 17%, services 12%, government 11%, construction 8% (1996)

Unemployment rate: 2.6% (1996 est.)

Budget:
revenues: $22.6 billion
expenditures: $22 billion, including capital expenditures of $5.3 billion (1996 est.)

Les industries: Peninsular Malaysia—rubber and oil palm processing and manufacturing, light manufacturing industry, electronics, tin mining and smelting, logging and processing timber Sabah—logging, petroleum production Sarawak—agriculture processing, petroleum production and refining, logging

Industrial production growth rate: 14.4% (1995)

Electricity—capacity: 7.83 million kW (1995)

Production d'électricité : 42 billion kWh (1995)

Electricity—consumption per capita: 2,132 kWh (1995)

Agriculture—products: Peninsular Malaysia—natural rubber, palm oil, rice Sabah—subsistence crops, rubber, timber, coconut, rice Sarawak—rubber, pepper timber

Exportations:
total value: $78.2 billion (1996)
commodities: electronic equipment, petroleum and petroleum products, palm oil, wood and wood products, rubber, textiles
partners: US 21%, Singapore 20%, Japan 12%, Hong Kong 5%, UK 4%, Thailand 4%, Germany 3% (1995)

Importations:
total value: $78.4 billion (1996)
commodities: machinery and equipment, chemicals, food
partners: Japan 27%, US 16%, Singapore 12%, Taiwan 5%, Germany 4%, South Korea 4% (1995)

Debt—external: $27.5 billion (1995 est.)

Economic aid:
recipient: ODA, $45 million (1993)

Monnaie: 1 ringgit (M$) = 100 sen

Exchange rates: ringgits (M$) per US$1ת.3985 (January 1998), 2.8133 (1997), 2.5159 (1996), 2.5044 (1995), 2.6243 (1994), 2.5741 (1993)

Fiscal year: calendar year

Telephones: 2,550,957 (1992 est.)

Telephone system: international service good
domestic: good intercity service provided on Peninsular Malaysia mainly by microwave radio relay adequate intercity microwave radio relay network between Sabah and Sarawak via Brunei domestic satellite system with 2 earth stations
international: submarine cables to India, Hong Kong and Singapore satellite earth stationsר Intelsat (1 Indian Ocean and 1 Pacific Ocean)

Radio broadcast stations: AM 28, FM 3, shortwave 0

Radios: 8.08 million (1992 est.)

Television broadcast stations: 33

Televisions: 2 million (1993 est.)

Les chemins de fer:
total: 1,648 km
narrow gauge: 1,648 km 1.000-m gauge (148 km electrified)

Autoroutes :
total: 94,500 km
paved: 70,970 km (including 580 km of expressways)
non pavé: 23,530 km (1996 est.)

Waterways: 7,296 km (Peninsular Malaysia 3,209 km, Sabah 1,569 km, Sarawak 2,518 km)

Canalisations : crude oil 1,307 km natural gas 379 km

Ports et havres : Bintulu, Kota Kinabalu, Kuantan, Kuching, Kudat, Labuan, Lahad Datu, Lumut, Miri, Pasir Gudang, Penang, Port Dickson, Port Kelang, Sandakan, Sibu, Tanjong Berhala, Tanjong Kidurong, Tawau

Merchant marine:
total: 359 ships (1,000 GRT or over) totaling 4,586,576 GRT/6,747,771 DWT
navires par type : bulk 57, cargo 132, chemical tanker 23, container 48, liquefied gas tanker 17, livestock carrier 1, oil tanker 63, refrigerated cargo 2, roll-on/roll-off cargo 5, short-sea passenger 1, specialized tanker 2, vehicle carrier 8 (1997 est.)

Airports: 114 (1997 est.)

Airports—with paved runways:
total: 33
plus de 3 047 m : 5
2,438 to 3,047 m: 4
1 524 à 2 437 m : 11
914 to 1,523 m: 6
under 914 m: 7 (1997 est.)

Airports—with unpaved runways:
total: 81
1 524 à 2 437 m : 1
914 to 1,523 m: 8
under 914 m: 72 (1997 est.)

Héliports : 1 (1997 est.)

Military branches: Malaysian Army, Royal Malaysian Navy, Royal Malaysian Air Force, Royal Malaysian Police Force, Marine Police, Sarawak Border Scouts

Effectifs militaires—âge militaire : 21 years of age

Disponibilité de la main-d'œuvre militaire :
hommes âgés de 15 à 49 ans : 5,402,322 (1998 est.)

Effectifs militaires & 151 aptes au service militaire :
mâles: 3,274,265 (1998 est.)

Effectifs militaires pour atteindre l'âge militaire chaque année :
mâles: 184,232 (1998 est.)

Military expenditures—dollar figure: $2.5 billion (1997)

Dépenses militaires/ pour cent du PIB : 2.6% (1997)

Litiges—international : involved in a complex dispute over the Spratly Islands with China, Philippines, Taiwan, Vietnam, and possibly Brunei Sabah State claimed by the Philippines Brunei may wish to purchase the Malaysian salient that divides Brunei into two parts two islands in dispute with Singapore two islands in dispute with Indonesia

Illicit drugs: transit point for Golden Triangle heroin going to Western markets despite severe penalties for drug trafficking


Voir la vidéo: Malaisie - Documentaire Complet en Français (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Tor

    En aucun cas

  2. Zulkizilkree

    Pourquoi tant?

  3. Daylin

    Je pense que vous n'avez pas raison. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  4. Manfred

    Votre question comment évaluer?

  5. Aitan

    Le sujet incomparable, c'est très intéressant pour moi :)



Écrire un message