Podcasts

Comment un historien médiéval a travaillé: méthodologie et sources du récit de Bede sur la mission grégorienne dans le Kent

Comment un historien médiéval a travaillé: méthodologie et sources du récit de Bede sur la mission grégorienne dans le Kent

Comment un historien médiéval a travaillé: méthodologie et sources du récit de Bede sur la mission grégorienne dans le Kent

Par Richard Shaw

Thèse de doctorat, Université de Toronto, 2014

Résumé: Cette thèse examine les méthodes et les sources employées par Bede dans la construction de son récit de la mission grégorienne, donnant ainsi un aperçu du fonctionnement d'un historien du Moyen Âge.

Au chapitre 1, je commence par exposer le contexte de cette étude, à travers une discussion des analyses compositionnelles précédentes des œuvres de Bede et des interprétations qui en résultent de la nature et du but de sa bibliothèque.

Les chapitres 2 à 4 analysent les sources du récit de la mission grégorienne dans le Historia ecclesiastica. Chacune des déclarations de Bede est interrogée et sa base établie, tandis que la manière dont il a utilisé son matériel pour encadrer l’histoire à la lumière de ses idées préconçues et de ses agendas est examinée.

Le chapitre 5 rassemble toutes les sources identifiées dans les chapitres précédents et les organise par thème, offrant une vision plus claire du matériau à partir duquel Bede travaillait. Cette évaluation est ensuite étendue au chapitre 6, où je reconstitue, dans la mesure du possible, ces sources «perdues» utilisées par Bede et considère comment les informations qu’il a utilisées l’ont atteint.

Dans ce chapitre, j’examine également les implications de la possession par Bede de certaines sources «archivistiques» pour notre compréhension des premières bibliothèques anglo-saxonnes, en suggérant des objectifs plus pragmatiques pour elles, au-delà de celles qui leur sont généralement attribuées. Le Chapitre se termine par une évaluation des principales sources de Bede pour le récit de la mission grégorienne et un examen des raisons qu’il en possédait si peu.

Enfin, au chapitre 7, j’aborde les passages du récit de Bede sur les «pères de la mission», dont les origines n’ont pu être établies dans les chapitres 2 à 4. L’utilisation par Bede d’un ensemble de sources proto-homilétiques de nature hagiographique, dédiées aux premiers évêques de Cantorbéry et à la mission, émerge. Les grandes lignes de cette collection sont exposées et le contexte de leur composition décrit.

Tout au long de la thèse, la thèse ne se veut pas seulement une fin en soi, mais aussi la base d’une enquête plus approfondie à la fois sur les méthodes et les sources de Bede et sur celles d’autres. En particulier, la fourniture d’une connaissance plus complète des ressources de Bede permet aux travaux futurs de se passer du récit que Bede a superposé à ses témoignages. Cela jette ainsi les bases d'une réécriture, et non pas simplement d'une réinterprétation, de l'histoire du Kent chrétien primitif sur une base de preuve plus solide qu'auparavant.


Voir la vidéo: COMMENT ECRIRE UNE RÉCIT NARRATIF NOUVELLE, ROMAN, THÉÂTRE Atelier dEcriture avec Hermann Kenfack (Janvier 2022).